Partagez|

Red Hair & Soul Silver. Tamashi G. - Validé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Masculin Belgique Age : 25
Date d'inscription : 10/06/2012
Messages : 44
Nom VF : -
Puff : Zerroh
Double compte : Kazemaru Ichirouta

MessageSujet: Red Hair & Soul Silver. Tamashi G. - Validé Dim 10 Juin - 8:58


TAMASHI ginsuke

Nom & Prénom
Tamashi Ginsuke.
Âge
Treize.
Sexe
Masculin.
Nationalité
Anglo-Japonais.
 
Profession ou études
Collégien.
Lieu de résidence
Hokkaido.
Situation financière •
Excellente.

Situation amoureuse
Célibataire.
Orientation sexuelle
Indéterminée.


 
Physique et Psychologie
Biographie
  
Sombre personnage, le caractère du jeune Tamashi s’est forgé au fil d’une éducation assez sévère. A l’image de celle-ci, il est devenu dur, autant envers les inconnus qu’envers ses propres coéquipiers. Cependant, il n’est jamais totalement injuste avec ces derniers. Il peu parfois sembler arrogant et relativement fier, mais il est en faite simplement méfiant à l’égare des autres. 
Sa confiance dur à acquérir et son caractère individualiste on fait de lui un loup solitaire. Si on doute souvent de sa sympathie, il n'en est pas moins humain. Tout de même, il semble particulièrement détester les gens qui passent leurs temps à s’apitoyer sur leurs sorts. Qu'importe si, comme il le sait, il est parfois également sensible aux coups de blues ; Il leur fait, à eux aussi, part de son agaçante franchise, n’éprouvant aucune empathie. Les rumeurs le compare souvent à un sociopathe. Peut être vont elles un peu loin ? Allez savoir !

Tamashi, déjà lorsqu'il était enfant, avait par nature quelques qualités qui faisait sa particularité ; En effet, depuis toujours, il est particulièrement déterminer, loin d’avoir des goûts de luxe il se satisfait de ce qu‘il possède et fait preuve d‘une impressionnante indépendance que même des personnages bien plus âgés pourraient lui envier. Il peu se montrer stratège et sait - d’apparence, du moins - garder son sang froid dans des situations difficiles. 
Ça serait mentir de dire que Tamashi est quelqu’un de superficiel. Pour son âge, on peut lui attribuer une grande force mental. Mais peut être cela est-ce également du à son vécu. 

On peut aussi tout simplement dire de ce marginal qu’il est quelqu’un de courageux, ce qui est une qualité comme un défaut pour un jeune homme comme lui, près à tout pour son salut et trouvant guère de remord en transgressant quelques lois. Tamashi s'avoue lui-même égocentrique. Il sait aussi se montrer plutôt opportuniste et retourner sa veste en bon temps sans pour autant faillir à ses vrai principes.
Parfois, en matière d’entraînement, il lui arrive d’avoir les yeux plus gros que le ventre, toujours avide d'une certaine puissance. Bien que cette attirance pour la force pur pourrait devenir dangereuse, il arrive à la concerner de façon plutôt saine, globalement.

Ce a quoi on reconnaît souvent Tamashi, d’un seul coup d’œil ? Sans doute ses longs cheveux rougeoyants ; Ils semblent pousser sans suivre de coupe précise, épais et raides comme la pluie, à l’exception de quelques mèches se redressant tout de même malgré ses envie, à contre courant. Ils cachent en partie son front à la manière d’un rideau ouvert, mais si le jeune homme ne s’appliquait pas à dégager le reste de son visage, le naturel de cette crinière revenant au galop, et c’est alors un vrai masque flamboyant ombreraient, tout traits de son visage plutôt rond jusqu’à son nez pointu, mais élégant par ses proportions. 
Pourtant, si on l'a déjà, durant son enfant, surnommé d'après l'un ou l'autre de ses traits physiques, on l'appelais plus communément Gin, et si ce n'était d'une part qu'une abréviation familière de son prénom, on y accordait aussi ces grands yeux gris d’argent, que les passants jugent souvent sarcastiques, mais conservant un certain charmes froid.
Sa peau pâle est cachée au niveau de ses mains par des gants noir qu’il abandonne rarement ; Il faut dire qu‘il s‘agit d‘un cadeau fait par une amie d‘enfance. Il porte toujours des bottes sombres aux semelles solides. Ses vêtements sont chauds quoi qu’un peu - à peine - trop larges pour son corps mince et sa taille, tirant un peu en dessous de la moyenne, malgré une récente poussée de croissance. Il faut dire que malgré une allure relativement frêle, Tamashi possède de bonne capacité physique, il est ainsi relativement rapide à la course, même si on retient mieux ses frappes entraînées par des années de pratique au football, que sa vitesse.  

En sommes, son apparence, transpercée par sa méfiance, ne pourrait pas lui donner de bonne réputation. Tout le monde s’accordent à dire - sans même lui avoir parlé - qu’il n’a pas du tout l’air amical. D’autre part, la longueur de ses cheveux et ses traits plutôt délicats lui donne un air quelque peu androgyne selon certains regards.
 
« Tamashi Ginsuke. Oui, je crois que je me suis habitué à me faire appelé ainsi, maintenant. Tout de même, ça ne doit pas être très commun comme nom, puisque je n'ai jamais connu personne avec qui je le partageais. Preuve supplémentaire de mon originalité ? Pourtant, ça encore ce n'est rien. Déjà tout petit, j'avais parfois, j'avais l'impression d'être né dans un monde parallèle. Je ne me suis jamais vraiment mélangé à la masse, je ne connaissais rien de ce dont ils essayaient de me parler. Mais, vous savez quoi ? P't'être bien que c'est une bonne chose. Sinon, je me serais trop vite attaché aux villes et aux gens. Enfaîte, ça doit être génétique ou un truc comme ça, le destin aurait voulu bien faire dés le jour où je suis né, dans une ville de Kyoto déjà baignée d'une fraîcheur typiquement hivernal, un vingt quatre Décembre, premier et dernier fils d'un couple déjà riche et encore trop jeunes pour que cela ne soit pas suspect. Je vous cites cela comme une leçon apprise par cœur, parce que je ne le sais que depuis peu de temps. Il paraît aussi que mes parents n'habitaient pas le pays depuis plus longtemps que quelques années, ils venaient d'Europe, de quelques part en Angleterre dit on, mais avaient souhaité japoniser leurs noms, et ce qui allait devenir le mien avec. Encore plus suspect, non ? Forcément, ce n'était pas dés les premiers mois de ma vie que j'essayerais de comprendre leurs mystères, je suppose que j'étais juste heureux d'être choyé comme un petit prince. En tout cas, je devais l'être ? Je n'ai pas la mémoire assez longue.

Il a fallu que tout ça change soudainement. Sans avoir aucune foutue idée de la raison qui allait faire de moi une victime, je devint, alors âgé de trois ans, le sujet préféré des gens du quartier puis, avec le temps, plus un sujet du tout. Une disparition, un kidnapping à ce qu'il paraît. Personne, pas même moi, ne sera jamais les circonstances exactes de l'enlèvement. Tout ce que j'ai su retracer, d'après les témoignages, c'est qu'au nom d'obscures représailles, on m'avait forcé à quitter le domicile familiale. Je devais être trop petit pour comprendre. Sûrement aurais-je pu rentrer chez moi contre une rançon ? Mais, il y a eu un problème dans leurs plans, je pense. Je me suis retrouvé loin, très loin de ma ville natale, dans une ville au pied du mont Fuji. M'avait-on trop cherché à Kyoto ? S'était-on débarrassé de moi ? M'avait-on oublié ? Moi, en tout cas j'ai tout oublié.

Et si je m'étais tout simplement enfuis, que j'avais échappé à la surveillance de mes kidnappeurs ? Ils n'auraient été que des amateurs, mais ce-ci aurait pu expliqué qu'on m'aie retrouvés, airant apeuré dans les rues et qu'on m'aie laissé – c'est ce qu'on m'a dit – sous les soins de l’orphelinat le plus proche. De là, malgré les difficultés que j'éprouvais à m’intégrer, j'ai pour une fois fait ce que tout les autres enfants font ; J'ai grandis.
Comme personne ne savait d'où je venais, un diminutif noté sur l'étiquette de mon manteau avait décidé de mon nom pour les années à venir. A l'époque, on m'appelait donc Gin ou on ne m'appelait pas du tout.
La seule activité que je ne faisais pas en solitaire était le football. D'autres enfants en jouaient aussi au Sun Garden, même si beaucoup était un peu plus grands que moi, et les grands, moi, ils m'intimidaient. Je les trouvais encore plus bizarres que les autres. Pourquoi ? Ne m'en demandez pas trop non plus, j'étais petit.

D'autant plus que, comme si je n'avais pas eu assez de mal à m'intégrer, j'ai voyagé entre quelques familles d'accueil pendant ce temps. Là où je suis resté le plus longtemps ? Chez un vieux couple. Je me souviens qu'ils avaient une assez belle maison, lorsque j'avais sept ou huit ans, je pensais que j'allais y habiter pour de bon. Ils étaient très strictes, mais tellement attentif à moi que je m'en fichais complètement. Je ne sais pas pourquoi je me sentais mieux chez eux qu'ailleurs, ni pourquoi j'aurais tout fait pour leur plaire. Mais malgré mon jeune âge, qui aurait du me donner d'autre préoccupations, j'ai plié à chacune de leurs exigences. Dures, rigoureuses. Leurs encouragements n'étaient pas des plus chaleureux, mais au moins, j'y avais droit. Je me démenais pour mes études, et comme ils mettaient un point d'honneur sur le fait que je devais pratiquer un sport, j'ai même fait tout les efforts du monde pour devenir excellent au football. J'avais toujours quelques lacunes générales pour ce qui était de me synchroniser avec le reste de l'équipe, mais j'ai fait l'exploit cette année là de me faire une première amie. C'était, avec le recule, les plus fatigantes et les plus belles années de ma vie. J'ai adoré être le seul enfant de la maison, connaître ainsi la paix, le silence, les bons repas. J'étais absolument convaincu d'avoir trouvé ma place. Mais dans la vie, surtout dans la mienne, ce n'est jamais aussi facile.

J'avais un peu plus de dix ans et déjà bien changé lorsqu'on m'appris qu'on avait retrouvé mes vrais parents. Évidement, je n'allais pas les accueillir facilement dans ma vie, ces deux personnes que je ne connaissais ni d'Ève, ni d'Adam, moi qui avait toujours été prétendu orphelin, mais j'ai tout de même finis par céder à la curiosité. Qui n'aurait pas souhaité savoir d'où il venait, après tout ? De toute manière, mon avis ne pèserait pas plus lourd qu'une plume dans la balance. Il leur fallu moins de temps que je ne l'aurais pensé pour me rendre le nom de Tamashi Ginsuke. Même si je du bien vite me rendre à l'évidence et avouer que j'aurais pu tomber dans de pire conditions, j'allais faire un blocage. J'avais l'impression d'être un objet à marchander. C'est là qu'on m'a dévoilé toute l'histoire, mon histoire, du moins ce que j'en avais oublié, pour me donner d'autres pensées à ruminer. Au moins, je savais qu'ils n'avaient pas voulu se débarrasser de moi.

Je ne suis pas resté dans les alentours de Fuji bien longtemps, mes parents biologiques semblant vouloir fuir l'endroit. Durant les années suivantes et jusqu'à aujourd'hui, je n'ai pas cessé de déménagé, mais jamais je ne remis les pieds à Kyoto. A chaque déménagement, on s'est rapproché un peu plus du Nord, si bien qu'aujourd'hui et depuis quelques jours seulement, je vie à Hokkaido. Je me suis un peu habitué à mes parents, je trouve qu'il ressemble un peu à ce couple chez qui j'avais vécu, mais si ils ne sont pas aussi froids. Non, ils sont aussi assez fermes, mais un peu moins exigeants et ... Comment dire ? J'ai parfois l'impression d'être en cristal tant ils sont parfois hésitants. Bref, je n'ai ni frère ni soeur, je vie dans une maison correcte qui ne reflet, de l'extérieur, que très mal l'excellente situation financière de ses propriétaires. Je sais que l'étrangeté de mon histoire ne finis pas là, j'ai encore beaucoup à découvrir. Tout ne change jamais vraiment. »
 
 
Présente-toi !
Ton prénom :  Zerroh.
Ton âge :  Dix huit.
Tes loisirs :  Ils n'ont pas changé depuis mon premier compte !;D
 
Comment tu es arrivé(e) ici :  J'fais partie des fonda', ceci est mon double compte.
Double compte : Kazemaru Ichirouta.
Code(s) :  - Validé par Kaze' -

Je souhaite réserver Silver de Pokemon AOC&HGSS comme avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-inazuma.forumactif.com
Masculin Belgique Age : 25
Date d'inscription : 03/04/2012
Messages : 1730
Nom VF : Nathan Swift
Puff : Zerroh
Double compte : Tamashi Gin'.

MessageSujet: Re: Red Hair & Soul Silver. Tamashi G. - Validé Dim 10 Juin - 9:01


~J'valide le code et en profite pour confirmer qu'il s'agit de mon double compte ~
A voir des nouveaux arrivés, ça m'a donné envie de hâter l'inscription ... Comme ça, c'est fait !

_________________

風丸 一郎太Ma voixMes amisMa vie ● Moi, j'écris en Slateblue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-inazuma.forumactif.com

Red Hair & Soul Silver. Tamashi G. - Validé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pokémon Soul Silver et Heart Gold
» Emuler pokémon
» comment monter facilement du niveau 80 à100mini
» [Validée]Karusi "Soul" Osaki
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai e no Chousen - Forum RPG Inazuma Eleven :: INTRODUCTION :: Présentation des personnages :: Fiches validées-