Partagez|

Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Lun 7 Juil - 18:35


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Allongé sur mon lit, les yeux levés vers le plafond blanc, perdu dans mes pensées, voilà dans quel état je me trouve actuellement. Mais je sais que je ne resterai pas longtemps comme ça. Il faut que je voie Amy… Il faut que je lui parle… Elle n’est plus venue me voir à Hokkaido depuis ce Jour… Et je n’ai franchement pas eu le courage d’aller chez elle pour lui demander de ces nouvelles… Quel idiot, je fais… Ai-je eu tord de vouloir suivre le Professeur X ? Pourtant… si je le fais, c’est pour protéger mes Amis, d’une certaine manière… Devrais-je lui expliquer avant de partir ? Est-ce trop tard maintenant… ? Je refuse de la perdre…

Une larme coule sur ma joue. Je retire ma main de mon front et me redresse sur mon lit. J’essuie mes yeux humides d’un revers de manche. Je m’étais enfermé dans ma chambre pour qu’aucun Petit ne vienne me déranger. À vrai dire, ça fait même plusieurs jours que je m’enferme comme ça. Peut-être même depuis ce Jour ? Les Dirigeants du Foyer s’inquiètent beaucoup pour moi. Et ma Mère me rend visite plus que d’habitude, alertée sûrement par les Dirigeants. J’ai été forcé de lui parler alors qu’elle sait que je ne veux plus la voir.

Coup d’œil au calendrier. Nous sommes le sept juillet… Il n’y a pas un événement particulier, ce jour-là, à Tokyo ? Je ne sais plus quoi… Je me lève pour aller regarder mon agenda. … La Septième Nuit, aussi appelée la Fête de Tanabata, Fête des Étoiles. Celle où on écrit un souhait sur un ruban et qu’on attache à un bambou ? Un souhait… Il faut que je me rende à Tokyo. Sur le champ. Je dois voir Amy. C’est une question de vie ou de mort ! Mais comment aller à Tokyo ? Sûrement pas à pied… Peut-être que le Père d’Amy accepterait de m’emmener ? Bon… autant le rencontrer directement.

Après donc m’être changé pour revêtir des habits normaux, et non une tenue de sport, je quitte le Foyer sans prévenir. J’aurais dû. Ils vont me chercher dans toute la Ville sinon. Pas grave au pire. Je cours, la tête cachée sous ma capuche, jusqu’à chez le Père d’Amy. Lorsque j’arrive, celui-ci montait dans sa voiture, près à partir. Je lui dis bonjour et il me rend mon salut. Je lui demande où il compte se rendre. Il m’annonce qu’il va à Tokyo, voir sa Fille. Mon regard s’illumine. Un peu plus et je me jetais à son cou, fou de joie. Dans la précipitation, j’en perds mes mots, mais je parviens plus ou moins à formuler ma requête de l’accompagner. J’ai même pris de l’argent pour le payer si besoin. Le Père d’Amy sourit avant de secouer la tête et me fait signe de monter. Je le remercie et m’installe sur la banquette arrière.

Le voyage se déroule plutôt silencieusement, bien qu’il me pose quelques questions de temps à autres comme : ‘’ Pourquoi ai-je abandonné Amy ? ‘’ À cette question, j’ai ouvert grand mes yeux, choqué, et mon cœur s’est serré. Alors Amy croyait que j’allais l’abandonner… Elle se trompe et il faut que je lui explique ! Je ne veux absolument pas ça ! J’y vais seulement pour ma Tempête… Et je me barrerai dès le problème résolu ! Enfin… même si je sens que quitter le Professeur X risque d’être plus dur que je ne l’imagine. Il ne voudra jamais.

Le Père d’Amy arrive au port. Il s’intègre avec la voiture dans la file d’attente. Pendant ce temps, je file acheter un billet pour le bateau. Heureusement, il restait des places. Je paye le vendeur et retourne à la voiture. Il a un peu avancé. Je grimpe vite à l’intérieur. Environ une demi-heure plus tard, nous embarquons et je me sens déjà mal. Je monte directement sur le pont pour respirer l’air pur et observer la mer, égaré dans mon esprit. Le Père d’Amy reste proche de moi, sans doute au cas où.

Deux heures se sont écoulées à bord du bateau quand nous accostons enfin sur l’île principale du Japon. Bon sang ! C’est long ! Pourquoi faut-il que j’habite à Hokkaido aussi ? La prochaine fois, je demande à mes Parents de vivre à Tokyo ! Je tressaille suite à ma pensée, comme si un courant d’air froid m’enveloppait durant quelques secondes. Bien sûr… qu’est-ce que je raconte… il n’y aura plus jamais de prochaine fois… c’est fini depuis longtemps… Un air sombre passe sur mon visage et je jette un coup d’œil au Père d’Amy à l’avant de la voiture. Elle a de la chance de ne pas avoir perdu contact avec son Père… Je me demande où se trouve le mien en ce moment… Lorsqu’il était encore avec nous, il disait souvent qu’il souhaitait visiter Okaniwi… (Okinawa) Peut-être s’y est-il vraiment rendu ? Aucune idée.

Le trajet en voiture se révèle encore plus long que celui en bateau, mais bientôt, je finis par apercevoir la Capitale : Tokyo. Merci les infos télévisées, grâce à vous, je reconnais notre (belle ?) Capitale du Japon. Très vite, nous nous retrouvons à rouler à travers la Ville. Il y a beaucoup de Passants, sûrement pour la Fête… et pas mal de bambous avec des rubans aussi… Moi aussi je veux faire un souhait en compagnie d’Amy ! Enfin déjà faudrait-il qu’elle soit chez elle et pas chez Koyen ! Elle semblait proche de lui, ce Jour. Et si elle était avec lui déjà ? Je serre les poings. Non, ce n’est pas possible… si ? Le Ténébreux m’a demandé si nous étions en couple. Aurait-il cherché à cacher sa relation avec Amy ? Hikari… que dois-je croire à la fin… ?

La voiture s’arrête devant une maison assez grande. Le Père d’Amy sort du véhicule. Je l’imite donc et l’accompagne jusqu’à la porte. Il frappe et une Femme nous ouvre, probablement la Mère d’Amy. Je m’incline légèrement lorsque son regard se pose sur moi, intriguée. Je décide de me présenter :

« Bonjour Madame. Je m’appelle Sunourufu Yuki. Je suis… » Petit blocage. Mais le suis-je toujours ? « Un Ami de votre Fille, à Hokkaido… Pourrais-je lui parler ? S’il vous plait, c’est très important ! »

Je serre les poings si forts que ça me fait mal. Faîte qu’elle accepte ! Faîte qu’elle accepte ! Une main se pose sur mon épaule. Je sursaute et lève les yeux vers le Père d’Amy qui sourit. L’Homme acquiesce et me fait entrer dans la maison. Il me demande de le suivre, j’obéis sagement. Il me guide jusqu’à sa chambre, puis repart. D’abord tétanisé, je reste là à ne rien faire. Puis je me risque à toquer doucement et déclarer :

« Amy ? C’est Yuki, d’Hokkaido… Je… je peux te parler… ? »


_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Jeu 10 Juil - 15:32




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
Le sept juillet...La Fête des étoiles...On dit que notre vœux se réalise jour là...Je me demandais bien ce que j'allai souhaiter...Je jetai un coup d'œil au réveil qui se trouvait sur ma table de nuit. Neuf heures...Il fallait me dépêcher d'aller acheter un Kimono. Je me levai lentement de mon lit, baillant encore. Pourquoi tant de nostalgie en moi ? Je n'avais jamais été si triste depuis la mort de mes parents...alors pourquoi ? Je me dirigeai vers la fenêtre fermée et tirai les rideaux. La lumière du soleil entra directement dans la pièce. Je posai mes bras sur mon visage, éblouie. Une belle journée s'annonçait...J'ouvris la fenêtre et un vent léger me souffla au visage. J'observai la ville ensoleillée de Tokyo mélancoliquement. Je le savais maintenant...c'était depuis ce jour...Yuki...pourquoi...Pourquoi tu m'as...tu nous as laissés...

Appuyée sur le rebord de la fenêtre, je sentis des larmes couler le long de mes joues. Non, il ne fallait pas que je pleure...Je devais l'oublier. Je passai mes mains sur mes yeux mouillés puis lâchai le mur en me dirigeant vers mon placard. Je sortis quelques affaires et les enfilai à toute vitesse. Mon regard se posa sur un ballon de football qui traînait près de mon lit. Je l'attrapai et le fixai un moment. Ce fut par le football que nous sommes rencontrés...et que je le détestais...Je sentis de nouveau une larme couler. Pourquoi autant m'attrister pour lui...Je le connaissais depuis peu, pourtant...ça me faisait si mal de le perdre...Je laissai tomber le ballon qui roula jusqu'à sous mon lit.

Sortant de ma chambre, j'entendis la voix de ma mère. Elle semblait parler avec quelqu'un...Je me dirigeai vers la cuisine puis jetai un coup d'œil au petit déjeuner posé sur la table. Je m'assis silencieusement et pris le bol de lait qui se trouvait à ma droite. Ma mère était assise juste en face de moi. Elle parlait au téléphone mais avec qui ? Quelques minutes plus tard, elle décrocha et me fit un sourire, m'annonçant que mon père passera l'après midi avec nous. Mon regard s'illumina. Vraiment ? Mon Père allait vraiment venir ? Je poussai un cri de joie. Il y avait quelques mois, la venue de mon père aurait été inimaginable ! Leurs relations se seraient améliorées ? Se pourrait-il qu'ils se remettent ensemble ? Plusieurs questions se mêlaient dans ma tête. Ma mère me sourit tristement. O...Oh...Si ils faisaient ça, c'était pour moi ?...Probablement...ça voulait dire qu'ils se détestaient autant qu'avant ? Mon sourire joyeux devint triste et mes yeux illuminés d'espoir se reteignirent. Je me rassois calmement, me forçant tout de même à sourire pour ne pas décevoir ma mère. Après tout, ils voulaient me faire plaisir...

Le petit déjeuner se déroula silencieusement. Ma mère se leva pour débarrasser la table, je fis de même. Après ça, nous pouvions enfin partir acheter mon Kimono. Nous sortîmes donc de la maison et embarquâmes dans la voiture. Le trajet fut rapide et nous arrivâmes dans une boutique de Kimonos. Je traversais les rayons lentement, observant chaque Kimonos attentivement. Aucun de me plaisait réellement...C'est alors que mon regard se posa sur un Kimono. Simple certes, mais il me plaisait beaucoup. Sombre et à la fois coloré, il était brun avec plusieurs motifs de fleurs, notamment rouges et blancs. Une longue mais fine ceinture reliait le haut du bas. Je pointai le Kimono du doigts. Mon choix était fait, je porterai ça à la fête ! J'espérais que ça plaise à Papa ! Ma mère sourit, elle aussi trouvait la tenue très mignonne. Nous sortîmes donc de la boutique avec le Kimono choisit, pour enfin rentrer à la maison. Une fois arrivées, je me précipitai directement dans ma chambre pour enfiler ma tenue. Je ressortis quelques minutes plus tard, habillée du fameux kimono. Je me dirigeai vers un miroir, assez grand pour que je puisse me voir en entier, et sourit quand je vis mon reflet. Mon Kimono était magnifique ! Et ma mère trouvait qu'il m'allait très bien. Je souris et m'assis sur une chaise. Ma mère arriva avec quelques accessoires et me coiffa soigneusement. Elle rajouta en touche finale une grosse fleur rouge dans mes cheveux.

J'étais enfin prête pour la fête ! J'avais hâte que mon père arrive ! Je remerciai ma mère puis repartis dans ma chambre. Un courant d'air sortit de la pièce quand j'ouvris la porte de celle-ci. J'avais sûrement dû oublier de la fermer. C'est donc ce que je fis, avant de m'asseoir sur mon lit, faisant bien attention à ne pas froisser mon Kimono. Je regardai le plafond, perdue dans mes pensées. Il fallait que je trouve un vœux, mais lequel...j'en avais tellement...Découvrir l'identité de mes vrais parents ? Non, je préférais ne rien savoir à ce sujet...Que mes parents adoptifs se remettent ensemble ? ...ou alors...Mes yeux se plissèrent et mes poings se serraient. Que...Yuki revienne ? Je regardai toujours le plafond et finis par m'allonger. Est-ce que...je le détestais vraiment ? Si c'était réellement le cas, je ne penserai pas à lui sans arrêt...si ? Je soupirai, ne savant plus quoi penser. Je ne connaissais même pas mes propres sentiments...

J'entendis toquer à ma porte. Mon père était arriver ?! Je me levai d'un bond et accourus vers la porte. Au moment d'attraper la poignée de cette dernière, une petite voix se fit entendre, déclarant s'appeler Yuki. Trop tard, dans la précipitation, j'ouvris la porte et vis...Y...Yuki ?! M...Mais que faisait-il là ?! A Tokyo ?! Chez moi ?! Le temps s'était comme arrêté. Des larmes commencent à couler, inconsciemment. Le regard vide, j'observais le jeune garçon. On aurait dit que mon cœur s'était arrêté. Je reculai de quelques pas et plissai les yeux, essayant de retenir mes larmes. Après un moment d'hésitation, je me décidai enfin à parler:

"Q...Qu'est ce que tu fais là...j'ai pourtant été bien claire...je...je ne veux plus te voir..."

A ces mots là je refermai violement la porte. Elle claqua fortement. Je m'assis sur mon lit et attrapai un oreiller proche de moi pour y cacher mon visage en larmes. Pourquoi...mon père l'avait amené ici...pour ce jour de fête...il voulait sans doute me faire plaisir en amenant un ami...mais...Je ne pouvais me rentenir de pleurer. Pourquoi voulait-il me voir alors qu'il m'avait abandonné..."Pourquoi ?" C'est bien la question que je me posai le plus..."Je peux te parler ?" m'avait-il demandé. Pour me dire quoi ? Il nous avait laissés pour rejoindre ce professeur X...Aurait-il oublié le football qui nous a liés ? C'était bien grâce à lui que l'on s'était rencontrés, ou bien, à cause de lui...Une fois m'être un peu calmée, j'essuyai mes larmes et dis d'une petite voix:

"Il n'y a rien à dire. Tu m'as...non, tu nous a abandonnés. Tu auras beau dire ce que tu veux, rien ne changera...-Mes larmes recommencèrent à couler-J'ai l'intention de rejoindre l'équipe de Kidou, avec Koyen, alors nous sommes maintenant ennemis. C'est vraiment ça, que tu voulais ?..."




Codes©Fumika
Images©Amy



_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Sam 12 Juil - 17:17


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Sachant que c’est moi, je doutais qu’Amy m’ouvre la porte. Mais lorsque je me retrouve à lui faire face, je lis en premier temps de la surprise dans son regard. Si ça ne tenait qu’à moi, je lui aurais souri, content de la voir. Cependant, ce n’est pas vraiment le moment de faire l’idiot. Bien vite, la lueur d’étonnement s’atténue pour laisser place à une froideur sans précédent. Je baisse la tête tristement. Je m’attendais à une telle réaction, mais ça fait toujours mal de la recevoir directement. Surtout cette unique phrase ‘’ Je ne veux plus te voir. ‘’ Elle me provoque un pincement au cœur très douloureux, que j’ai un peu de mal à comprendre. C’est fichu… Je ne suis plus rien pour elle… rien d’autre qu’un inconnu qui dérange dans des retrouvailles en famille… J’ai eu tort de venir…

Avant que je ne puisse ajouter quoi que ce soit, la Jeune Fille me referme la porte au nez. C’est très clair, elle ne veut pas m’entendre… Toutefois, je crois surprendre quelques larmes de sa part. Je la dégoûte à ce point… ? Des larmes se mettent à couler sur mes joues. Oh non… Je m’étais promis de ne pas pleurer durant tout le temps où je m’expliquerais ! Je ne tiens même pas mes propres promesses… Je m’effondre à genoux sur le sol, en pleurs. J’ai perdu Hikari quand j’étais petit… Dois-je aussi perdre Amy… ? Est-ce réellement ce qui m’attend… ? Pourquoi le destin est si cruel avec moi… ? Ne puis-je pas le changer moi-même… ?

Mon Amie ajoute alors d’une voix qui trahit sa tristesse que nous n’avons rien à nous dire, que je les ai abandonnés et qu’elle compte se joindre à M. Kidou, avec Koyen. Koyen… encore lui… toujours lui… il n’y en a limite plus que pour lui. J’en ai marre. Amy, pendant la soirée, se trouvait toujours avec lui. C’était de justesse si j’existais… Je perds mon temps à essayer de me réconcilier avec elle… Elle s’en fiche pas mal de moi… Tout ce qui lui importe, c’est que Koyen soit à ses côtés… Je n’ai aucune chance d’attirer son attention… Alors pourquoi… pourquoi je m’obstine à vouloir lui expliquer et espérer qu’elle me pardonne… ?

Mes larmes doublent d’intensité. Je les essuie avec la manche de mon pull, en vain. Elles continuent de couler, comme un robinet mal fermé… (comparaison pourrie) Je finis par m’asseoir contre le mur du couloir, la tête entre les mains. Elle ne m’ouvrira pas une seconde fois… Je ne peux que lui parler à travers la porte… Je jette un coup d’œil vers l’escalier. J’entends les voix des Parents d’Amy, par contre, ils semblent trop loin pour que je comprenne ce qu’ils disent. Donc ils ne devraient pas m’entendre non plus…

« Amy, écoute… Je ne rejoins pas le Professeur X pour toujours… Et si je le fais, c’est pour pouvoir rester près de vous… »

Réalisation. Je ne lui ai jamais parlé de ma Hissatsu défaillante, même si elle l’a vue la première fois qu’on s’est rencontrés. Elle n’a pas pu la juger défectueuse car je fais toujours attention à comment j’agis ! Faut-il vraiment que je lui en parle ? Elle risque de me rejeter encore plus en le sachant… Je suis un danger public… Mais si je ne lui avoue pas, alors je mentirai encore… Et elle risque encore plus de me détester… Comment aborder le sujet… En lui disant tout direct ? Je ne vois pas d’autre solution…


_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mar 15 Juil - 1:34




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
Je pleurais, je pleurais, sans pouvoir m'arrêter...Mais pourquoi autant pleurer pour lui...Sûrement parce que je tenais à Yuki...beaucoup même...Ca m'avait fait si mal de savoir qu'il souhaitait rejoindre le Professeur X. Il ne pensait qu'à devenir plus fort...oubliant le football qu'on aimait tant...et ses amis...c'est ça, hein ? Je croyais qu'il aimait le football...s'amuser, c'est ce qu'il y avait de plus important, non ? ...Je m'étais trompée sur lui...depuis le début...

Le silence régnait dans la maison, plus aucun bruit, rien. Jusqu'à ce que j'entendis des pleurs. Non, ce n'était pas moi...Yuki...? Il pleurait ? Mais pourquoi ? Je croyais que je ne comptais pas pour lui. Ca voulait dire que...si ? Il m'appréciait au point de pleurer ? Non...Non...je me faisais des idées...si c'était réellement le cas, si je comptais vraiment pour lui, il m'aurait écouté...il aurait abandonné l'idée de suivre le Professeur X...n'est ce pas ? Mais...en même temps, il avait fait tout ce chemin pour me parler...il voulait tant se réconcilier avec moi ? Ne pas...me perdre ? Rah Amy, ne racontes pas n'importe quoi. Tu n'es pas si importante à ses yeux, au point où tu l'imagines. Tu n'es qu'une simple amie. Il devait te rendre visite seulement quand il s'ennuyait...Non, non !

Je serrai mon oreiller encore plus fort. Que devais-je penser ? Yuki était un réel ami ? Pourquoi j'espèrais autant qu'il m'apprécie...Mes larmes recommencèrent à couler. Non, il ne devait pas m'entendre pleurer...non...C'est alors que Yuki reprit la parole.


« Amy, écoute… Je ne rejoins pas le Professeur X pour toujours… Et si je le fais, c’est pour pouvoir rester près de vous… »

Je m'arrêtai à ces mots. Mes larmes coulaient silencieusement le long de mes joues. Je ne comprenais pas, je ne comprenais plus...Il comptait quitter l'équipe ? Mais pourquoi...quel intêret de la rejoindre pour repartir...Pourquoi le faire pour rester près de ses amis ? Cela n'avait aucun sens...Il avait peut être une raison...et ce serait probablement ça qu'il voulait m'expliquer...devrais-je lui laisser une chance de s'expliquer ? ...

Je me levai de mon lit, déposant l'oreiller sur ce dernier, et me dirigeai vers la porte. Tenant la poignée, j'hésitai un moment avant de l'ouvrir discrètement. Il n'était pas devant la porte. Serait-il...parti ? Je passai ma tête en dehors de ma chambre et aperçus Yuki, appuyé contre le mur, en larmes...Je baissai la tête, un peu honteuse tout de même car c'était bien de ma faute si Yuki se retrouve dans un tel état. Mais je l'étais aussi, en pleurs...J'essuyai mes larmes avec une manche de mon Kimono avant de faire quelques pas vers le jeune garçon. Baissant encore ma tête, gênée à l'idée de croiser son regard, je pris enfin la parole:

"Hm...viens..."

Je ne lui dis que ce mot, "viens". Il n'y avait rien d'autre à dire. Enfin, je n'osais rien dire d'autre...Je l'accompagnai dans ma chambre et refermai la porte, pour que mes parents n'entendent rien. Je ne voulais pas qu'ils soient au courant...Je m'assis de nouveau sur mon lit, faisant attention à ne pas froisser ma robe, m'écartant pour que le garçon puisse s'asseoir. Je le regardai puis jetai un coup d'œil autour de moi. Il n'avait jamais vu ma chambre de Tokyo...ce n'était pas important. Cette fois je ne baissais pas ma tête, je ne regardais, droit dans les yeux. Je voulais savoir...savoir pourquoi il voulait rejoindre ce Professeur...et combien je comptais pour lui...



Codes©Fumika
Images©Amy



_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Jeu 17 Juil - 12:00


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Un silence s’installe de nouveau après mes mots… Amy m’a-t-elle entendu… ? Ou bien, pleure-t-elle trop pour percevoir ne serait-ce que ma voix… ? Dois-je lui répéter, un peu plus fort ou attendre encore un peu… ? Si ça se trouve, elle ne me dira rien du tout… N’est-ce pas ce qu’elle a dit, de toute façon… ? Que nous n’avons plus rien à nous dire… ? Mais moi, j’ai encore tellement de choses à te raconter ! Je veux rester auprès de toi ! C’est pour ça que je suis venu tout expliquer, en espérant que tu m’écouterais ! Alors s’il te plaît… offre-moi un peu de ton attention… juste le temps que tu comprennes !

Le temps me paraît très long, à rester assis là, dans le couloir, en larmes… Chaque seconde qui s’écoule… on dirait pour moi des minutes… non, des heures même… des heures interminables… sans fin… qui tournent en boucle…À moins que le temps ne se soit arrêté sur nous deux et que le monde extérieur continue à vivre sans nous… N’importe quoi… voilà que je délire maintenant… Je secoue légèrement la tête pour me sortir cette idée absurde, mes larmes coulant toujours sur mes joues. C’est alors qu’un bruit de porte qui s’ouvre doucement résonne à côté de moi…

Sans même prendre le temps d’essuyer mes yeux, je tourne la tête dans la direction d’Amy. Je remarque que ses yeux sont rouges, comme si elle avait beaucoup pleuré, avant qu’elle ne baisse le regard. Une fois de plus, l’envie de la serrer dans mes bras me prend, mais je me retiens de le faire. Ce n’est pas encore le moment pour faire ça, je le sais… Cependant… quand viendra ce moment… ? Viendra-t-il seulement un jour… ? J’aimerais tellement que ce soit le cas… Toutefois, si elle est déjà avec Koyen… ça ne sert à rien d’espérer un jour pouvoir lui faire un quelconque câlin…

Amy ne déclare qu’un seul mot : « Viens. » Ce simple mot me redonne aussitôt un petit espoir. Accepte-t-elle de m’écouter en fin de compte… ? Voyant flou à cause des mes yeux humides, sans compter que je tremble légèrement aussi, je me tiens au mur du couloir tout en me relevant. Je trébuche au premier pas, mais heureusement le mur me soutient et je ne tombe pas. J’aurais eu l’air de quoi, à tomber pile maintenant… ? D’un pauvre bébé qui apprend à marcher, probablement. Je m’avance jusqu’à la Jeune Fille qui se décale pour me laisser entrer… Je souffle un « Merci… » en passant à côté d’elle.

Une fois dans sa chambre, j’observe discrètement la pièce du regard. Elle est un peu plus grande que la mienne, ce qui est sûrement normal. Il y a de nombreuses choses typiques filles exposées un peu partout à l’intérieur. Je me surprends à esquisser un petit sourire. C’est la première fois que je viens ici, dans sa maison de Tokyo. Qui sait… si nous arrivons à nous réconcilier… elle pourra peut-être me faire visiter la Ville… ? Ça serait tellement… tellement… génial ! Mais le plus dur approche… les explications…

Mon Amie s’assoit sur son lit, faisant gaffe à ne pas froisser son magnifique kimono. Il faudra que je le lui dise, combien il est beau, d’ailleurs ! Il lui va très bien ! Elle s’écarte un peu, me laissant une place, je suppose. Alors je viens m’asseoir plus ou moins près d’elle… Cette proximité me fait un peu peur, je dois l’avouer… À tout moment, elle pourrait aussi bien me taper, me crier dessus pour me rejeter ou toute sorte de choses possibles… Contrairement à elle, dont je sens le regard pesé sur moi, je garde les yeux baissés vers le sol. Je prends une discrète inspiration pour me lancer :

« Tu… tu te souviens de la fois où on s’est rencontrés… tu as assisté à l’une de mes Hissatsus… elle s’appelle ‘’ Tempête de Neige ‘’… et contrairement à ce que tu crois… elle n’est pas… elle n’est plus achevée… en clair, elle est défectueuse… et dangereuse… »

Silence. Je me tais le temps qu’elle essaye de comprendre ce que je viens de raconter… trop d’explications d’un coup, elle ne suivrait plus rien… Mais je ne vais pas tarder à poursuivre… Il faut qu’elle soit au courant… au courant de tout… de ce qui me pousse à suivre le Professeur X… Je ne peux plus faire marche arrière maintenant… Et je tiens à lui avouer tout…

« Si j’ai suivi le Professeur X… c’est parce qu’il a promis d’améliorer nos Anciennes Hissatsus… alors j’espère qu’en le suivant… je pourrais retrouver le contrôle de ma Tempête… Pour vous tous, mes Amis… Il me suffit d’un faux pas… et elle peut se déclencher à tout moment… Même dans ta chambre ! Je pourrais vous blesser si je laisse continuer ainsi ! Et je refuse ça ! Je sais très bien que quelque chose se trame derrière ces paroles… Pour ça que je n’y reste seulement que pour corriger ma Hissatsu… »

Voilà… tout est dit… En y repensant un instant… oui, je le sais que le Professeur X me paraît aussi louche que pour d’autres personnes… en même temps que de le rejoindre… j’apprendrai sûrement des secrets à son sujet… et je pourrais bien en informer M. Kidou… non ? À moins que le Professeur X n’épie tous nos mouvements, une fois qu’on l’ait rejoint… Ce n’est pas le moment de penser à ça ! Je reste silencieux. J’ai relevé la tête vers Amy. Et sans trop savoir ce qu’il me prend, je me rapproche peu à peu d’elle, jusqu’à ce que mon épaule finisse par la frôler. Alors je passe mes bras autour de son cou pour la serrer dans mes bras… et murmurer à son oreille :

« Je ne veux pas te perdre… »


_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Ven 18 Juil - 2:14




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
Yuki vînt s'asseoir près de moi, baissant les yeux. Il avait l'air d'hésiter...Il me haïssait tant que ça...? Je baissai à mon tour mon regard, me retenant de verser quelques larmes. Il ne fallait pas pleurer, non, il ne devait pas me voir si faible...Mon cœur fit un bond en entendant la voix de Yuki, si chaude et rassurante...Il me parla du jour de notre rencontre. Oui, je m'en rappelai bien de cette belle journée...Puis il me parla de sa "tempête de neige". C'était donc ça, le nom de sa technique...? Ce fut ce tir qui avait faillit me blesser...Yuki me révéla alors que sa Hissatsu était dangereuse car il ne la contrôlait pas tout à fait. Je ne le savais pas...pourtant, il l'avait bien réussi, ce jour...

Le garçon se tut un moment. Petite réflexion de ma part: Quel...rapport a l'Hissatsu avec le Professeur X ? Je ne tardai pas à le savoir car Yuki reprit la parole. Il me révéla qu'il rejoignait le Professeur uniquement pour pouvoir contrôler sa technique. Pour protéger ses amis...Sa Hissatsu était si dangereuse...? Il déclara également qu'il savait que ce professeur  manigançait quelque chose. Alors pourquoi le rejoint-il ? Seulement pour protéger ses amis...? Mais...je...je ne voulais pas qu'il le rejoigne. Cet homme...je ne voulais pas qu'il arrive quelque chose à Yuki...Il pourrait finir comme l'Aliea Gakuen...se faire posséder...oublier le vrai football...qu'on aimait...de jouer pour s'amuser et non pour gagner...je ne voulais pas qu'il devienne comme ça ! C'était pour cette raison qu'il ne devait pas rejoindre ce Professeur X ! On pouvait trouver une autre solution pour sa technique...non ? Mais il ne fallait pas suivre cet homme...

Professeur X...je détestais ce nom...Cet homme...n'était qu'un égoïste qui ne pensait qu'au pouvoir...seulement à devenir plus fort...en nous manipulant ! J'avais songé à le rejoindre, mais, en voyant ce sourire mauvais...non...il ne fallait pas faire confiance à cet homme ! ll mentait...ce n'était que des mensonges...et Yuki les avait cru...Je ne pouvais rien faire, pour l'aider ? Vraiment rien...? Mais il disait le contraire...qu'il faisait ça pour nous aider...Il avait peut être raison, finalement...sa technique avait un problème, elle était dangereuse, elle pouvait blesser d'autre personnes et Yuki voulait arrêter ça. Je le comprenais bien mais...mais j'avais peur pour lui. C'était ça, finalement, que je ressentais, de la peur...peur de le perdre...

Des larmes coulaient le long de mes joues rouges. Ce n'était pas de la haine que j'éprouvais pour lui...alors...quoi ? De l'amitié ? Seulement de l'amitié ...? Non, je ne crois pas. Je ne comprenais pas ce sentiment...sûrement parce que je ne l'avais jamais ressenti auparavant...Que devrais-je faire maintenant ? M'excuser...? M'excuser et le laisser partir avec ce professeur ? Non je...pas question ! Je devais lui faire comprendre...que c'était dangereux...mais...tout comme sa technique...je ne savais plus quoi dire, ni quoi faire...peut être lui dire tout ce que j'avais sur le cœur...? Ce serait une bonne solution, mais je ne l'osais pas...

Je sentis une chaleur se rapprocher de moi, de plus en plus...Tournant légèrement mon regard, je perçus Yuki, se rapprochant doucement de moi. Mes joues devinrent encore plus rouges et je baissai la tête. Qu...Qu'allait-il me faire ? J'avais envie de me relever et de courir ou d'appeler mes parents, mais je n'eus pas le courage. Yuki ne pourrai rien me faire de mal...n'est-ce-pas ? Je serrai mes mains et fermai mes yeux. Je sentis son épaule frôler la mienne et ses bras passer discrètement autour de mon cou. Surprise et gênée, je rougissais encore plus. Je me retrouvai dans ses bras. Il me serrait contre lui, et moi, j'avais une terrible envie de le serrer à mon tour, mais je n'osais pas...il s'approcha de moi et me chuchota à l'oreille:

« Je ne veux pas te perdre… »

Ces quelque mots suffirent pour me faire fondre en larmes. Pourquoi je pleurais ? Sa réaction n'était qu'amical ? Il ne pouvait pas m'aimer...après ce que je lui avais fait...c'était impossible de m'aimer...et...et moi ? Qu'est ce que je ressentais dans tout ça...?
Collée à lui, la tête posée sur le creux de son cou, je lui avouai:

"J'avais trop peur...trop peur que tu partes...que tu nous oublies...je veux pas que tu rejoignes ce professeur...je ne veux pas qu'il te fasse du mal...et si il te tenait prisonnier dans son équipe...?"

Mes larmes coulaient encore plus, je me libérai du garçon, baissant la tête. J'étais trop gênée...qu'est ce qu'il m'avait prit...? Je serrai mes mains, essayant d'arrêter de pleurer. Il fallait lui dire ce que j'avais sur le cœur...en avoir le courage...

"Moi...Moi aussi je ne veux pas te..."

Une voix coupa ma phrase, celle de ma mère, nous signalant que l'on devait partir à la fête. Petit déclic. L'atmosphère devînt moins lourde et le temps sembla "revenir". Je me releva précipitamment pour sortir de ma chambre, rougissant. Raah Amy, qu'est ce qu'il t'a passé par la tête...tu es décidément trop idiote. Une fois dans le couloir, je repris mon souffle. Mes larmes arrêtèrent de couler, redonnant à mon visage un aspect neutre. Tapotant mon kimono qui était un peu froissé, je rejoignis mes parents à l'entrée. Ils étaient prêt à partir à la fête. Je me demandais comment elle allait se dérouler, en compagnie de Yuki...


Codes©Fumika
Images©Amy




Dernière édition par Katsura Amy le Mar 22 Juil - 16:39, édité 1 fois

_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Dim 20 Juil - 22:21


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Ma fidèle Amie ne me rend pas mon câlin. Ça m’attriste un peu, je dois l’avouer… J’aurais voulu qu’elle me prenne aussi dans ses bras pour me prouver qu’elle m’aime… Mais je me fais probablement des illusions… Elle ne m’aime peut-être pas autant que moi… Ce n’est pas un Amour réciproque… Aurait-ce été trop beau… ? Préférerait-elle vraiment Koyen à moi… ? Cependant… Koyen n’est-il pas déjà avec Momo… ? Quelques larmes coulent encore sur mes joues à cette pensée. Ou alors je me trompe sur toute la ligne… Elle a peut-être seulement peur de me serrer dans ses bras… Je comprendrais si c’est le cas…

C’est alors qu’elle vient me murmurer quelque chose à l’oreille. Je sens son souffle chaud dans mon cou. Pour une raison quelconque, je me surprends à frissonner légèrement en le sentant. Elle me chuchote qu’elle avait peur… elle avait peur que je les quitte pour toujours et que je les oublie… elle craint également que le Professeur X me fasse du mal et me garde prisonnier dans son Équipe… Hein ? C’est quoi ces bêtises encore ? Je continue de lui frotter doucement le dos pour la réconforter. Elle s’inquiète pour moi… Même si ce Type a l’air aussi mauvais que ma Mère a jeté mon Père, je ne pense pas qu’il puisse me garder prisonnier ou me faire du mal ! C’est contre la loi ! Et même s’il essaye, alors je m’enfuirai aussitôt. Me tenir en captivité ? Compliqué d’y arriver, vu comment je suis turbulent !

Que puis-je dire pour la rassurer ? Comment la convaincre de me laisser partir… ? Je ne pars pas pour toujours… Et je reviendrai la voir, à coup sûr ! Je ne l’abandonnerai pas ! Pas encore ! Je tiens à Amy plus qu’à quiconque dans ce Monde ! Le Professeur X ne me gardera pas avec lui. Je retournerai avec Amy aussitôt mon but atteint ! Et puis… et puis… en rejoignant le Professeur X, comme je disais, ne pourrais-je pas les aider indirectement ? Observer est l’un de mes principaux atouts. À force d’observer ce qui m’entoure, je peux savoir comment réagir face à certaines choses. Il en va de même pour mes Analyses très rapides. Alors si je parviens à chopper quelques informations secrètes auprès du Professeur X… Ça aiderait pas mal M. Kidou, non ? Je souris légèrement tout en répondant à Amy :

« Ne t’en fais pour moi… Le Professeur X ne me fera pas prisonnier… J’y vais juste pour régler un problème, je reviens très vite… En plus… Il faut bien que quelqu’un se dévoue pour savoir ce qu’il manigance, non ? Je viendrai tout te raconter ! »

Avec ça, j’espère pouvoir la convaincre de me laisser y aller. De toute façon, n’est-ce pas déjà trop tard ? Il a suffi que je me présente à neuf heures ce Jour-là pour signer sans le vouloir que je le suivrai. Mais je n’ai pas signé pour l’éternité, en ce qui me concerne. Je serre un peu plus fort la Jeune Fille dans mes bras avant que celle-ci ne se libère de mon étreinte. Je penche la tête sur le côté, assez surpris. Je l’observe sans rien dire. Elle tente de parler, mais l’appel de sa Mère se fait plus fort que sa voix. Je sursaute en me retournant vers la porte.

Dans la seconde qui suit, Amy se lève d’un bond, ce qui me vaut un autre sursaut. Elle se rue vers la porte et sort dans le couloir. Je cligne plusieurs fois des yeux, un peu perdu. Le temps semble redémarrer d’un coup et toute l’histoire retraverse mon esprit à la vitesse de la lumière. Instantanément, je rougis et passe mes mains sur mon visage. Mais… mais… qu’est-ce qui m’a pris de faire ça ? La pauvre ! Elle doit être dans tous ses états ! Dé… désolé ! Ça a été plus fort que moi ! J’espère qu’elle va me pardonner…

Cinq minutes… C’est moi ou j’ai cru comprendre que je pars aussi à la Fête ? Argh ! Ce n’était pas prévu dans mon programme ! Je ne veux pas les déranger alors qu’ils se sont tous réunis pour cette Fête, en Famille ! Non, non, non ! Je sors à mon tour de la chambre. Amy n’est plus dans le couloir. J’entends des voix qui proviennent du bas de l’escalier. Ils m’attendent ? Mais… mais… (oui encore) Je n’ai pas de kimono, moi ! Je descends l’escalier pour les rejoindre…

« Je… Je viens… avec vous… ? Mais… mais… Je… je ne possède pas de… de kimono avec moi… »

Les Adultes et moi, ça fait deux. Je perds tous mes moyens face à eux et je ne sais plus parler correctement. Sauf avec les Dirigeants du Foyer et les Professeurs du Collège. Je les connais bien, eux.

_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mer 6 Aoû - 18:13




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
Les minutes passaient et Yuki ne revenait toujours pas. Qu'attendait-il ? Était-il encore dans ma chambre ? Si c'était le cas, que faisait-il ? Mes parents me posèrent les même questions mais je leur répondis par un "Je ne sais pas.". Et si j'allais le chercher ? Non...j'étais beaucoup trop gênée pour ça. Si ça se trouve, Yuki ne voulait pas venir à la fête avec moi...Ou alors, il ne savait pas qu'il y en avait une ? Mais mon père l'aurait prévenu, non ?

C'est alors que Yuki vint enfin nous rejoindre. Instantanément, je baissai la tête, rougissant. Le garçon déclara timidement qu'il n'avait pas de Kimono. Il était donc au courant pour la fête...Rah, quel idiot de venir sans Kimono ! Peu importe, il viendra à la fête ! On trouvera bien une boutique de Kimono en chemin ! Mais Yuki doit venir ! Parce que...parce que...ça ne pouvait pas en rester là...Finalement, on avait pleins de choses à se dire...et je ne lui avais pas encore avoué...ce que je pensais...enfin, ce que je ressentais...pour lui...

Je relevais la tête, encore toute rouge, puis attrapa la main du garçon. Je regardais nos deux mains se toucher un moment avant de sortir en dehors de la maison, sans jeter un regard à Yuki. Mes parents nous regardèrent un instant, dans l'incompréhension. Je m'arrêtai. "On y va ?" Avais-je dit à mes parents. Ceux-ci secouèrent la tête et vinrent nous rejoindre. Bon, où aller ? Tokyo est une ville si grande...Mais le centre est l'endroit le plus festif. C'était là qu'il y avait le plus de monde et le plus d'activité alors autant y aller ! Mes parents avaient l'air d'avoir eu la même idée puisqu'ils prirent la direction du centre.

Il y avait peu de monde dans le quartier. Espérons qu'il y ait un magasin de Kimonos non loin d'ici...Mes parents marchaient devant. Ils parlaient. De quoi ? Je n'en savais rien, mais ils n'avaient pas l'air de se disputer. Tant mieux ! Ca faisait si longtemps que je ne les avais pas vu ensemble...Peut être que tout allait s'arranger finalement...Mes parents adoptifs se remettront ensemble, Yuki et moi allons nous réconcilier...enfin...je voulais surtout qu'il m'écoute...qu'il ne rejoigne pas ce professeur...

Je serrai la main du garçon, versant de nouveau quelques larmes. Tiens, je tenais encore sa main...elle est chaude...Rah Amy qu'est ce que tu racontes encore ? Je me mis à accélérer le pas, toujours en tenant le garçon par la main. Je marchais, tête baissée, n'osant pas regarder le collégien derrière moi. Je me demandais vraiment comment allait se dérouler cette fête...

C'est alors que nous passâmes enfin devant une boutique de tenues traditionnelles. Mon intention fut directement prise par un Kimono présenté en vitrine. Bleu foncé avec quelques touches plus claires et les rebords noirs. Il était parfait pour Yuki ! Ca lui irait tellement bien ! Je demandai à mes parents de m'attendre avant de pénétrer dans la boutique en compagnie du jeune garçon. Je courais dans les rayons, à le recherche du Kimono de la vitrine.

Enfin trouvé ! Je faisais glisser les tenues une par une, cherchant une taille qui pourrait convenir à Yuki. Je finis par en trouver une assez petite. Me retournant vers le garçon, je lui tendis la tenue et lui adressa enfin la parole:

"Tiens, essaye celui-là."


J'avais encore parlé froidement. Ca ne me ressemblait pas...Pourtant je ne détestais pas Yuki...Alors pourquoi ?...  Je lui avais montré où se situaient les cabines d'essayages. Elles se trouvaient au fond de la boutique.

J'attendais le garçons, espérant que le Kimono lui plaise. Je m'étais recoiffée devant un grand miroir de la boutique. D'ailleurs, Yuki ne m'avait dit aucun compliment sur mon Kimono...Je ne devais sûrement pas lui plaire...Hum Yuki...
Que dois-je réellement penser ?


Codes©Fumika
Images©Amy



_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Dim 10 Aoû - 15:49


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Un kimono… la Fête de Tanabata… Je n’avais absolument pas prévu d’y participer… Toutefois… Dois-je peut-être profiter de cette Fête pour lui avouer… mes véritables sentiments… ? Ou faut-il que je l’oublie car elle se trouve déjà avec Koyen… ? À moins que dois-je attendre qu’elle me pardonne d’abord de rejoindre le Professeur X… ? D’ailleurs, ne s’est-elle pas aperçue que je ne lui ai pas dit toute la vérité ? Sûrement qu’elle a dû le remarquer. On ne rejoint pas un Méchant juste pour apprendre à maîtriser une Hissatsu ! Cependant, avouer que je rejoins le Professeur X simplement à cause de la similitude entre sa voix et celle de mon Père… c’est stupide…

Amy me prend la main sans pour autant me jeter un regard et sort dehors. N’ayant plus trop le choix, je la suis et rougis légèrement, par la même occasion suite à ce contact si proche. Sa main est chaude et réconfortante. Plus que la mienne, probablement parce que je vis à Hokkaido et qu’il fait constamment froid là-bas. À travers sa paume, je sens aussi son doux cœur qui bat, un peu vite certes, comme si elle était excitée ou qu’elle paniquait. L’envie de glisser mes doigts entre les siens me prend, mais je m’abstiens de le faire, me disant qu’elle pourrait mal prendre cette action…

Dans la rue, je regarde tout autour de moi. Les Parents d’Amy marchent en tête. Ils semblent en grande conversation. La Jeune Fille, me tenant toujours la main, les suit derrière. Pourtant, je remarque quelque chose de plus ou moins flagrant. Elle marche devant moi, comme si elle cherchait à préserver une certaine distance entre nous… En même temps, elle me chasse peut-être car elle a honte de moi… Je baisse la tête, réalisant à quel point je suis un idiot. Oui, je l’avoue… Je suis le seul à ne pas être en kimono… C’est pitoyable… La plupart des passants qu’on croise ont revêtu leur plus beau kimono pour la Fête. Quel idiot je fais !

Malgré la ligne de distance invisible instaurée entre elle et moi, je prends mon courage à deux mains et me décide à la franchir pour la rattraper. Je me retrouve juste à côté d’elle et tourne la tête pour lui sourire. Malheureusement, elle continue d’esquiver mon regard, ce qui m’attriste encore plus, forcément… Et je rebaisse la tête, un air triste me retraversant. Quand tout à coup… Amy s’arrête. Je relève la tête. Sommes-nous déjà arrivés ? Pourtant je ne vois rien de spécial, à part des rues décorées de bambous qui ont tous des rubans accrochés dessus.

Puis elle accélère le pas en direction d’un magasin. Je le remarque enfin. Un magasin de kimonos ! Sans attendre une seconde à l’extérieur, nous entrons dans le magasin. Amy parcourt les rayons à une vitesse fulgurante. A-t-elle déjà un kimono bien en vue ? Nous nous stoppons devant des kimonos bleus. Je cligne des yeux, surpris. Comment sait-elle que ma couleur préférée est le bleu ? Elle tire un cintre avec un kimono bleu foncé avec quelques rayures plus claires et des bordures noires. Sincèrement, il est splendide.

Avant même qu’elle m’ordonne d’aller l’essayer, je disparais dans l’une des cabines. Deux minutes s’écoulent durant lesquelles j’enfile le kimono par-dessus mes vêtements. Et je ressors de la cabine, pour tomber nez à nez avec Amy qui paraissait m’attendre. Je lui fais un grand sourire en tendant les bras sur le côté. Pour franchement dire, les kimonos, ce n’est pas trop mon truc car marcher avec ça, c’est galère ! Je penche la tête sur le côté avec un air interrogatif :

« Il me va bien, tu trouves ? »

La vendeuse s’approche alors de nous. Elle s’enquit de savoir si notre choix nous convient. J’acquiesce rapidement de la tête et fouille dans ma pochette pour sortir 2300 yens (environ 22€30) que je donne à la vendeuse. Celle-ci me retire l’étiquette et nous laisse sortir. Je suis plutôt fier de mon kimono, surtout qu’il a été choisi par les bons soins d’Amy. Les Parents d’Amy nous attendaient à l’entrée. Lorsqu’ils nous voient sortir, je les surprends à sourire devant… je pensais que c’était ma tenue…

Cependant, en suivant leur regard, je m’aperçois que j’ai glissé mes doigts entre ceux d’Amy. Directement, je rougis et me frotte la tête, gêné. Je lui relâche la main et m’excuse auprès d’elle pour cette action involontaire, avant de lui reprendre normalement la main. Mais va-t-elle me croire ? J’entends un discret gloussement provenant des Parents d’Amy et je baisse la tête, honteux. Nous reprenons la route vers le centre-ville. Sur le chemin, je me ressaisis un peu et souffle à la Jeune Fille :

« Tu as de très bons goûts ! Merci pour le kimono ! Au… au fait, le tien aussi est… est magnifique ! Il te va à ravir ! »

Nous arrivons près du centre-ville car je commence à entendre des cris de joie, des tambours, de la musique, et d’autres trucs encore. Ce doit être un défilé ! J’espère avoir la chance de le voir juste un peu ! Je n’en ai jamais vu de ma vie ! À Hokkaido, il ne se passe pas autant de choses qu’à Tokyo… De plus, je veux vraiment profiter de cette soirée avec Amy pour lui dire que je l’aime ! Les Étoiles me soutiennent dans ce but, n’est-ce pas ? Je prie pour pouvoir me retrouver seul avec elle à un moment dans la soirée !

_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Lun 11 Aoû - 2:34




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
Après quelques minutes, Yuki revînt, vêtu du kimono que je lui avais choisi. Sincèrement, il était très mignon avec...Je me retrouvai à rougir de nouveau. Mais qu'est ce que j'avais aujourd'hui bon sang ?! Mon comportement était seulement dû à la présence de Yuki ? Si c'était le cas...pourquoi ? Pourquoi je réagissais ainsi ? J'étais à la fois énervée et heureuse. Enervée contre ce Professeur X sûrement. Je savais que Yuki ne changera pas d'avis. Il le rejoindra, même si je lui en voulais énormément...Ca voulait donc dire qu'il préférait contrôler un Hissatsu que...moi ? Il m'avait dit que sa Hissatsu avait un problème et qu'elle était dangereuse...Qu'il partait pour nous protéger...Et si ce n'était qu'un mensonge ? Hein ? Un...un mensonge ?

Plus la peine de te faire des idées, Amy. Ce garçon ne t'aime pas. Tu le vois bien, hein ? Tu ne lui plais même pas. Il ne ressent rien pour toi. Tu n'es qu'une simple amie pour lui, et encore...tu n'es rien à ses yeux. Alors oublie le ! Tu ne vas quand même pas te ruiner la vie pour lui ? C'est compétemment stupide. TU est compétemment stupide !

C'était vrai...tout ça était vrai...il aimait sûrement une autre fille...alors...après cette journée...Je l'oublierai. Oui, je profiterai de cette dernière journée avec lui...et ce sera fini. Mais...mais...qu'est ce que je racontais ? Yuki m'appréciait bien, c'était mon ami ! Il voulait nous protéger ! Moi...si j'étais à sa place...j'aurai fait pareil...

La voix de Yuki me fit revenir à la réalité. Il me demandait si son Kimono lui allait. Bien sûr qu'il lui allait...mais je ne lui adressai pas la parole. Je me contentai juste d'un hochement de tête. C'est alors qu'une vendeuse s'approcha, nous demandant si le kimono nous convenait. Le jeune garçon la paya avant de pouvoir sortir. Je restai un moment sur place, plongée dans mes pensées. Quand je sentis une main chaude glisser pour attraper la mienne. Celle de...Yuki...? J'avais discrètement jeté un regard et vis effectivement le garçon me prendre la main. Ne disant rien, je le laissai faire. C'était devenu une habitude entre nous de se prendre la main, de toute façon. Mais je m'étais mis à rougir quand le garçon glissa ses doigts entre les miens, rendant le contact encore plus proche.

Je n'osais pas lâcher sa main et, sincèrement, je ne voulais pas la lâcher. Je voulais sentir sa chaleur près de moi...pour toujours...Rah...et voilà que je recommençai avec mes stupiditées. Yuki m'emmena jusqu'à la sortie du magasin. C'est là que je vis mes parents devant l'entrée. J'aperçus un petit sourire de leur part. Était-ce parce que Yuki et moi nous tenions la main ? Sûrement. Mes parents me taquinaient souvent avec ça. Pour la simple et bonne raison que, apparemment, je parlais beaucoup de lui. De toute façon, ils disaient n'importe quoi ! Yuki était un ami, juste un ami. Je ne ressentais rien pour lui...rien...

Au fond de moi, je savais bien que c'était faux. Mais je n'osais pas l'avouer...du moins pas avant de connaître mes vrais sentiments. A l'intérieur de moi, tout était flou pour l'instant. Le moment viendra sûrement...je l'espérais...

Je sentis alors la main de Yuki se détacher de la mienne. Je repris mes esprits et vis le jeune garçon s'excuser auprès de moi. Pourquoi s'excusait il... ? J'aimais bien, moi...Mais Yuki me reprit normalement la main, c'était déjà mieux que rien. Nous reprirent la route vers le centre ville quand le collégien me chuchota:

« Tu as de très bons goûts ! Merci pour le kimono ! Au… au fait, le tien aussi est… est magnifique ! Il te va à ravir ! »

Vraiment ? Il trouvait que j'avais de bons goûts ? Ca venait sûrement du fait que je faisais souvent les magasins avec ma mère...mais j'étais contente que le kimono lui plaise. Je rougis -oui, encore- quand il me complimenta sur mon Kimono. Je lui plaisais donc...enfin, non...c'était mon Kimono qui lui plaisait...

Je baissai la tête pour que le garçon ne me voit pas rougir et pris une petite inspiration pour lui répondre:

"...Merci..."


Cette fois, je lui avais parlé moins froidement. C'était plutôt de la timidité, ou de la gêne. En même temps, j'étais beaucoup moins énervée qu'à la maison, ça, c'était sûr. Et pour ce qui est du Professeur X...je le pardonnerai sûrement. Tssk.

J'entendis des bruits de foule et de la musique. Nous étions arrivés au centre ville ? Il y en avait tout l'air. J'avais vu juste, nous étions en plein centre de Tokyo et en grand défilé s'y déroulait. Mes parents se retournèrent vers nous et nous annoncèrent que nous avions "quartier libre". Que nous pouvions nous promener où nous souhaitions tant que nous quittions pas le centre et que nous nous rendions rendez-vous ici même après le feux d'artifice. Ma mère me donna un peu d'argent de poche avant de s'éloigner avec mon père. O...Oh...j'allais donc passer la journée seule avec Yuki ? Ca me donnait un belle occasion pour lui parler de mes sentiments mais ce n'était pas le moment d'en parler. Je trouverai bien le moment idéal. Pour l'instant, profitons de la fête !

Quand mes parents disparurent de mon champ de vision, je me ressaisis avant d'entraîner Yuki dans la foule. J'avançai -poussant quelques personnes, mais ce n'était pas de ma faute, il y en avait trop !- jusqu'à arriver aux premiers rangs. Des musiciens accompagnés de danseuses marchaient le long des rues. Il y avait des chars joliment décorés et des personnes déguisées qui distribuaient des bonbons.
Je regardais joyeusement ce spectacle. J'espérais que Yuki appréciait la fête ! Mais si je continuais à réagir froidement avec lui, ça allait tout gâcher...Alors...je ferai en sorte qu'il s'amuse ! Je ferai tout pour le rendre heureux...rien qu'aujourd'hui...

Une personne vêtue d'un costume de chat jaune nous embarqua dans le défilé. Surprise, je me laissai aller, tenant tout de même la main de Yuki. Pas question de le perdre dans cette énorme foule ! Le chat jaune nous donna à chacun de nous une friandise avant de nous souhaiter joyeuse fête et de partir. Je le regardai s'éloigner, toujours surprise puis me retournai vers Yuki. Je lui avais fait un grand sourire avant de lui dire joyeusement:

"Faisons tout pour être heureux aujourd'hui ! Profitons le plus possible de cette fête !"


Codes©Fumika
Images©Amy



_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mar 12 Aoû - 23:35


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Un défilé ! Un défilé ! Un dé-fi-lé ! Hey ! Ce n’est pas tous les jours, que moi, pauvre petit reclus du Nord, en vois ! À vrai dire, je les ai même comptés. C’est la deuxième fois que j’en vois ! La première fois remonte à très loin et j’en garde peu de souvenirs. J’avais dû y assister avec mes Parents, d’ailleurs… Je me bloque sur cette dernière pensée. Je risque des coups d’œil autour de moi, le cœur qui bat la chamade. Quelque chose ne va pas… et ce, depuis que j’ai mis les pieds à Tokyo… étant du genre observateur et analyseur, j’ai pris l’habitude d’identifier quand on m’observe puisque je le fais moi-même. Et là, quelqu’un me regarde, j’en suis sûr. Cependant qui ? Je ressens un sentiment à la fois de bienveillance… et de malveillance… Maman ? Papa ?

On me tire par la main dans la foule. Je secoue la tête pour revenir à la réalité. Grâce à Amy, nous nous faufilons au premier rang. Autour de moi, des cris renfrognés de gens dérangés résonnent. Je m’excuse rapidement auprès d’eux pour la gêne causée. J’arrive finalement juste devant les Artistes déguisés qui défilent. Certains se trouvent debout dans des chars décorés : des dragons, des serpents, … Ils font de grands signes avec leurs bras, tournés en direction des spectateurs que nous sommes. Il y a des Musiciens aussi ! Et des Danseuses ! Pour animer toujours plus la Fête !

D’autres marchent à côté des chars ou derrière et devant. Ils sont à pied et ils jonglent ou exercent toutes sortes de choses extraordinaires. Quelques uns s’amusent à exécuter des pirouettes. Ils sont impressionnants ! J’aimerais tant être aussi agile qu’eux ! Je reste là, ébahi devant leur talent, et par moment, j’applaudis devant leurs exploits. Des personnes tiennent dans leurs mains des bambous desquels de grandes guirlandes de toutes les couleurs pendent de leurs mâts. Magnifique, vraiment ! Quelque chose fait alors tilt dans ma tête…

La vue de ces bambous me rappelle le but de cette Fête. Le but de la Fête des Étoiles… Nous devons faire un vœu avant minuit ! Après quoi, les bambous seront jetés dans les fleuves ou brûlés pour que les vœux se réalisent ! Je cligne des yeux en me souvenant de ça. Je tourne la tête vers Amy qui regarde dans la direction d’un… Chat Jaune ? Celui-ci s’approche de nous en tournant sur lui-même. Une lueur de panique traverse un court instant mon regard. Je déteste les Chats ! Oui, moi qui suis pourtant si proche des Animaux, je déteste ces si adorables créatures.

Le Garçon en costume de chat jaune nous entraîne soudainement dans le défilé. Du moins, il attrape Amy qui, me tenait toujours par la main, m’embarque également. J’observe avec méfiance le « Chat Jaune ». En fait, je pense que je n’aime pas les Chats parce que j’ai une Mésange comme Amie. Et les Chats apprécient particulièrement les Oiseaux comme nourriture… Bref. Le Garçon nous donne alors un bonbon à Amy et moi, avant de retourner près de son char.

Le défilé continue sa marche, tandis que je ne bouge, restant près d’Amy. Elle s’exclame soudainement que nous devons nous amuser à cent pour cent aujourd’hui. Je relève les yeux de mon bonbon vers elle et sourit avant de l’emmener hors du défilé en courant. Je réponds en même temps :

« Il ne faut pas oublier les vœux ! Viens ! »

Étant du genre aussi rapide que le vent – merci Shirou –, j’évite de courir trop vite pour Amy. De plus, nous ne sommes pas si pressés que ça, bien que la nuit commence à tomber de plus en plus ! Je circule dans la rue, le défilé non loin d’ailleurs. Nous pouvons l’entendre et le voir depuis notre place. Je m’arrête alors devant un grand bambou. De nombreux rubans multicolores sont déjà accrochés sur les branches. Une petite table est posée à côté du bambou avec des feuilles colorées, une plume et de l’encre. Me retournant vers Amy, souriant, je lui désigne les feuilles.

« On écrit un vœu ? Moi je sais déjà quoi écrire ! »

Lui tenant toujours la main, je m’avance vers la petite table et m’agenouille devant pour prendre une feuille bleue, puis une des plumes disponibles. Personnellement, je sais parfaitement le vœu que je vais écrire. Mais je me demande ce qu’Amy, elle, va noter… Je me penche sur la feuille, cachant ce que j’écris avec mon bras et je note « Rester pour toujours avec Amy. » Ensuite, je me redresse et plie le papier, avant d’attendre que la Jeune Fille termine pour l’attacher sur le bambou.

_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mer 20 Aoû - 23:10




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
Yuki s'exclama soudainement. Il dit qu'il ne fallait pas oublier les vœux. Ah oui...les vœux...Je n'y avais pas pensé...Du moins j'avais cessé d'y penser. Cela faisait des jours que je cherchais une idée de vœux. J'avais tant de choses à souhaiter...C'était sûr, quand on avait une vie comme la mienne et qu'on était nous-même une personne malheureuse et totalement inutile. Si j'avais bien un vœux à faire, c'était de changer de vie. Ou bien de disparaître. Ainsi je n'aurai plus à supporter cette horrible torture qu'était de vivre. M'enfin bon, je m'éloignais du sujet.

Le garçon me conduisit en dehors du défilé. J'essayais de le suivre à son rythme, bien que c'était compliqué avec un long Kimono comme le mien. De plus, il devait avoir l'habitude de courir, vu le bon footballeur qu'il était. Contrairement à moi, qui étais une véritable catastrophe en sport. Il doit tellement avoir honte de toi ! Sûrement...

Je me secouai la tête pour sortir ces pensées. Non ! Ce n'était pas le moment de l'écouter Amy, tu allais encore tout gâcher. Fais comme si tu appréciais cette fête et tout ira bien. Il ne remarquera rien...

Yuki s'arrêta devant un grand bambou joliment décoré de rubans. Plusieurs papiers y étaient déjà accrochés. Le garçon me proposa d'écrire un vœux et m'avoua qu'il savait déjà quoi souhaiter. Moi, je n'en avais toujours aucune idée. Mais, le vœux de Yuki m'intriguait fortement. Je me demandais ce qu'il allait écrire...

Je sentis la main chaude de Yuki me serrer. Celui-ci m'amena à une petite table qui se trouvait juste à côté du Bambou. Je m'agenouillai à mon tour et pris un petit papier jaune. J'aimais bien cette couleur, bien que le rouge restait ma préférée. Tournant ma tête vers le collégien, je vis que ce dernier cachait sa feuille avec son bras. Hum...

Je restai plantée devant ma feuille, à réfléchir. Que pouvais-je bien souhaiter ? Que mes parents adoptifs se remettent ensemble ? Que je devienne une super joueuse de Football ? ou alors...-Je jetai un rapide coup d'œil à Yuki. Celui ci avait l'air d'avoir fini d'écrire. Puisque j'étais en sa compagnie...autant en profiter...non ? Peut être souhaiter que Yuki ne rejoigne pas le Professeur X ?

Si je m'étais autant énervée pour que Yuki ne le rejoigne pas, c'était bien pour ne pas le perdre ! On s'entendait bien, même si on se connaissait depuis seulement quelques mois. Je ne voulais pas qu'il change... Parce que je l'aimais tel qu'il était... Oui, je comprenais mieux maintenant. Ce sentiment...Ce n'était pas de la haine, non, loin de là. Ni de la tristesse. Mais...de l'amour. Oui, sans doute...

Je me hâtai d'attraper une plume et de noter mon vœux sur la petite feuille jaune. Une fois cela fait, je me relevai et enroula le papier, passant ma main de mes cheveux pour en retirer l'élastique qui tenait ma couette. Celle-ci se défit, laissant mes mèches de cheveux retomber sur mes épaules. J'enroulai l'élastique autour du papier avant de m'approcher du bambou. Je souris à Yuki avant d'accrocher mon vœux, toute contente.

Alors dis moi, qu'as tu souhaité ? Que mon amour pour Yuki soit réciproque ! Attends...tu crois vraiment que Yuki... Peut t'aimer ? Hein mais... Je... Tu es si naïve.

Des rires moqueurs résonnèrent dans ma tête. Mon cœur se resserrait et mon visage si joyeux se remplit de larmes. Je me sentis tout à coup honteuse. Honteuse d'avoir cru à ces bêtises. Bien sûr que Yuki ne m'aimait pas, c'était tellement évident...qu'est ce qu'il m'avait pris, pour y avoir autant cru ? J'étais tellement idiote...

Je relevai la tête pour voir le garçon. Il souriait. Encore et toujours. Pourtant il me détestait. Alors pourquoi ? Pourquoi se forcer à sourire. Il aurait très bien pu rester à Hokkaido et m'oublier...alors pourquoi ? Pourquoi Yuki ?

Mais, d'un autre côté... Il m'avait dit qu'il ne voulait pas me perdre... Ca voulait bien dire qu'il tenait à moi, n'est-ce-pas ? Oui mais... Il était spécialement venu à Tokyo pour me parler. Pour me revoir et s'expliquer. Tout ça... Pour ne pas me perdre...? Oui, sûrement ! Alors je n'avais plus à m'inquiéter. Peut être que Yuki n'éprouvait aucun sentiment pour moi, mais nous restions toujours amis ! Voilà que tu recommences avec ces bêtises. Non, je vais te prouver que Yuki me considère comme son amie ! Tu verras ! Tss...

Je me retrouvai alors à attraper la main du collégien et de courir aussi vite que possible. J'avançais le long des rues, bousculant plusieurs personnes. Je n'avais aucune idée de l'endroit où je me rendais, mais ça m'était égal.

Je me comportais étrangement avec Yuki...alors c'était ça, d'être amoureuse ? Drôle de sentiment.

Un moment plus tard, je m'arrêtai, essoufflée. C'est alors que je remarquai qu'une crêperie se tenait juste devant nous. Pourquoi ne pas y aller ? Ca me changera sûrement les idées... Je me dirigeai donc vers le petit stand, faisaient comme si je voulais m'y rendre depuis le début. J'entrai à l'intérieur et m'assis à une table. Je baissai un moment la tête avant de la relever vers le garçon.

"E...excuse moi je...Je ne me sentais pas très bien alors... Ca te dit de manger ? Moi, j'ai une faim de loup !"

Ne montre pas tes faiblesses Amy. Fais comme si tout allait bien. Fais le pour lui, oui, pour ne pas gâcher cette fête !



Codes©Fumika
Images©Amy



_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mar 11 Nov - 13:09


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Alors que je regardais la Jeune Fille attacher à son tour son vœu à l’une des branches du bambou, je m’aperçois qu’elle éclate soudainement en sanglots. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine, et je me retrouve à paniquer. Je… je l’ai fait pleurer ? C’est… c’est de ma faute ? Mais… mais qu’ai-je dit de mal ? Que… qu’est-ce que je dois faire ? Je perds mon sourire et baisse les yeux. C’est… c’est simple… ! Je… je dois la réconforter, comme… comme un Ami digne de ce nom ! Je m’approche d’Amy d’un pas. Au même moment, celle-ci semble plus ou moins se ressaisir. Elle attrape ma main et m’entraîne à sa suite, comme je l’ai fait juste avant. Je manque, au voyage, de me ramasser par terre à cause du kimono et de la surprise. Heureusement, je me rattrape et la suis !

Nous courons main dans la main, malgré qu’elle soit devant moi et donc qu’elle me tourne le dos, le long de l’allée marchande. Le Défilé toujours non loin de nous, de l’autre côté de la rue. La main de mon Amie tremble légèrement… À moins que ce ne soit mon imagination ? Toutefois, j’en doute fortement. Non… Quelque chose ne va pas… Je ne suis pas très doué pour parler, et j’ai peur de dire une bêtise… Cependant, Amy va mal, je le sens. Oui, j’ai vu des larmes couler sur ses joues tout à l’heure… Quelque chose la tracasse… Sinon elle n’aurait pas pleuré ! Et puis… Où m’emmène-t-elle ?

La réponse à cette question arrive très vite. La Collégienne ralentit à l’approche d’une Crêperie. Je peux enfin la rejoindre jusqu’à l’entrée. Je tourne ma tête vers elle, assez inquiet. Mais elle ne pleure plus. À quoi a-t-elle pu penser de si mauvais ? Avec ma main libre, je me frotte légèrement la joue en réfléchissant. Sauf qu’aucune réponse éventuelle ne me vient… Je la connais… si peu en fin de compte… C’est bizarre, n’est-ce pas ? D’aimer une personne dont on ne sait pas grand-chose. Un petit sourire se dessine de nouveau sur mes lèvres.

Amy m’attire vers le fond de la Crêperie. Je libère tristement sa main pour m’asseoir en face d’elle. Elle m’explique alors qu’elle ne se sentait pas très bien, mais que maintenant, elle avait une faim de loup. Je baisse la tête. À cet instant précis, je ne peux dire si mon cerveau a ordonné cette action ou si c’est mon cœur qui a agi de lui-même mais… Je me suis levé et me suis approché d’Amy. Je l’ai regardée durant quelques secondes, souriant, avant de passer mes bras autour d’elle et de la serrer contre moi. À mes risques et périls si je me prends une baffe en retour…

« Je… Je ne sais pas ce qui se passe… Mais… Mais quelque chose semble te perturber depuis un moment… Il se peut que se soit ma présence elle-même qui en soit la cause… Cependant, je suis là quand même… Et si… Si tu as besoin de parler… Tu… Tu peux me le dire… »

Pour une quelconque raison, je la garde dans mes bras, faisant durer cet instant au maximum. Parce que… Parce que je suis bien, là, tout près d’elle. Je souris toujours et une petite larme coule sur ma joue, pas de tristesse, mais de joie d’être là avec elle ce soir. Et parce que, c’est mon vœu, de rester toujours près d’elle…

_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Age : 18
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mer 17 Déc - 15:58




Fête des Étoiles ~ ♪
Amy ♥ Yuki
... Idiote. Voilà ce que je suis. A pleurer et à trimbaler Yuki n'importe où. Sérieusement, qu'est ce que j'ai fait pour me retrouver dans une crêperie ? Je n'ai même pas faim. Mais que doit-il penser de moi ? Que je suis une fille étrange ? Il n'aurait pas tort, mais ce n'est pas de ma faute. C-c'est de la sienne... A chaque mot, à chaque regard, il me fait perdre tous mes moyens ! C'est à cause de lui si j'agis bizarrement ! Si j'avais su que l'amour était un sentiment si compliqué... Je ne veux plus être amoureuse ! C'est beaucoup trop dur.

Etre ami avec celui que l'on aime, essayer de se comporter comme si de rien était avec lui, garder ce sentiment secret... je n'arriverai pas à le supporter... Et si j'essayai de l'oublier ? Je pourrai rester une simple amie et tout sera réglé ? Mais est ce facile de rejeter un sentiment ? J'ai bien peur que non...

Alors... il me reste deux choix ; lui avouer mes sentiments... ou couper contact avec lui. Devrais-je abandonner le garçon que j'aime ? Non, ce serait trop dur... je ne peux pas oublier Yuki... et, si je lui avouais mes sentiments... j'ai peur de sa réaction... si ses sentiments ne sont pas réciproques ? Ce serait pire ! Il connaitrait mes sentiments et je n'oserai plus le voir... ou alors il me rejettera et ...

Mes pensées furent interrompu par une douce chaleur se serrant contre moi. Je levai les yeux et aperçus Yuki qui me serrait dans ses bras.

« Je… Je ne sais pas ce qui se passe… Mais… Mais quelque chose semble te perturber depuis un moment… Il se peut que se soit ma présence elle-même qui en soit la cause… Cependant, je suis là quand même… Et si… Si tu as besoin de parler… Tu… Tu peux me le dire… »

Ses paroles avaient réussi à me faire pleurer... encore une fois... J'avais compris à cet instant une chose ; je ne pouvais pas me séparer de Yuki. Alors, soit je lui avouais mes sentiments... soit je les cachais... Comment le prendrait-il ? Ah Yuki, sans le savoir, c'était toi la cause de mes larmes...

Je pleurais légèrement et le garçon me serrait encore contre lui. Il était là pour me consoler... Je passai mes bras autour du garçon pour le serrer à mon tour contre moi. Très vite, ce sentiment de gêne remonta en moi, repoussant le garçon qui me tenait dans ses bras. Et, sans même avoir mangé, j'attrapai la main de Yuki en l'entraînant hors de la crêperie. La nuit avait commencé à tomber. Les feux d'artifices ! Je les avais oubliés ! Heureusement, il nous restait assez de temps pour aller les voir. Et, encore une fois, je traversai les rues de Tokyo à toute vitesse, traînant mon ami avec moi.

Un moment plus tard, nous étions arrivés. Chercher mes parents au milieu de cette grande foule était quasiment impossible, il fallait donc trouver une place pour s'installer et observer le feu d'artifice. J'essayai de me faufiler entre les personnes, ne lâchant pas la main de Yuki. Parce que si je la lâchais, Yuki allait être perdu dans la foule jusqu'à la fin de la fête, et je ne voulais pas passer la soirée à le chercher ! Non, je voulais au contraire regarder le feu d'artifice avec lui.

J'avais enfin trouver un coin où s'installer. Il était un peu éloigné de la foule et le sol était légèrement en pente, mais c'était mieux que rien. Je partis m'asseoir à cet endroit là, sans même demander l'avis de mon ami. De toute façon, il n'avait pas le choix.

Le feu n'avait toujours pas débuté, il avait peut-être du retard ou alors nous étions en avance. Je regardais le sol sans dire un mot. Devrais-je le lui dire ? Ou alors garder ça pour moi ? Ce qui m'effrayait le plus, c'était sa réponse... et s'il ne m'aimait pas ?

Je pris une grande inspiration, aller Amy, un peu de courage !

"E-euh... Yuki... t-tu sais je... en-enfin est ce que... tu... tu... Qu- Qu'est ce que tu penses de... de moi ?"

Oui, du courage... Du courage pour dire n'importe quoi... Qu'est ce qu'il va penser maintenant ? Il va sûrement se douter que je l'aime... Amy... tu es tellement idiote !

J'essayai de regarder le garçon dans les yeux, même si mon visage devait être tout rouge. Oh Yuki, dis moi que tu m'aimes... fais que mon vœu se réalise... !

Spoiler:
 


Codes©Fumika
Images©Amy



_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 18
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ] Mer 31 Déc - 22:35


Fête des Étoiles ~ ♪

« Ce n’est pas ce
que je souhaitais…
Pardonne-moi… »

Quelle douce chaleur… Je refuse de la lâcher. Amy, après un temps de stupéfaction, passe aussi ses bras autour de moi. J’ai l’impression que je vais la perdre pour toujours si je la libère… C’est étrange, n’est-ce pas ? Enfin, je suppose que toutes les personnes se trouvant dans le même cas que moi comprennent ce sentiment qui me serre le cœur. Il y a encore quelques temps, j’aurais pu dire que je trahis l’Amour d’Hikari. Mais bon, depuis ce fameux rêve, où elle est venue me voir en personne… les miracles existent… et qu’elle m’a demandé de poursuivre ma vie et de l’oublier… ai-je encore le droit de dire que je la trahis ? Non. Cependant, je ne peux pas dire pour autant que je suis libre. Une infime part de mon cœur sera éternellement amoureuse d’Hikari, c’est sûr et certain…

Finalement, pour une raison inconnue, la Jeune Fille me repousse. Je recule d’un pas, surpris, et croise son regard. Il est en proie au doute. Et avant que je ne puisse dire quoi que se soit, elle me saisit de nouveau par la main et m’entraîne dehors. Nous quittons donc la Crêperie sans avoir mangé. Bah, je n’avais pas particulièrement faim de toute façon. Mais j’aurais bien voulu manger en tête à tête avec Amy. Ça aurait été vraiment cool ! M’enfin, je divague, je divague. Je devrais peut-être arrêter de me faire des illusions pareilles. Pourquoi Amy aimerait-elle un débile comme moi, hein ? Il ne faut pas trop rêver dans la vie…

En tout cas, nous sommes maintenant dehors, en train de nous frayer un chemin à travers la foule. Je resserre légèrement mon étreinte sur la main de la Collégienne pour ne pas la perdre. J’ai un très mauvais sens de l’orientation. Alors si je la lâche, je serai direct paumé dans cette immense Ville ! Je la suis à toute vitesse. Mais où m’emmène-t-elle ? Je n’en ai pas la moindre idée. Je tente de la rattraper pour lui poser la question. Cependant, à ce moment-là, nous sortons – enfin – de la foule pour nous retrouver face à une grande étendue d’herbe, un peu en pente, sans personne.

Amy libère ma main pour aller s’asseoir dans l’herbe. Je reste quelques secondes en haut de la pente à observer l’horizon d’un regard perdu. En fait, j’admire plutôt les lumières scintillantes au loin. Puis, je descends un peu la pente pour rejoindre mon Amie. L’herbe est humide à cause de la fraîcheur nocturne, mais ça va. Je m’assois donc à ses côtés. Je me demande toujours ce que l’on fait ici… C’est alors qu’une idée me vient. Le feu d’artifice ! Bien sûr ! Il commence bientôt, il me semble ! Et Amy cherchait un coin tranquille !

C’est alors que la Jeune Fille bafouille quelque chose que j’ai d’abord du mal à saisir. Avant qu’elle ne pose une question assez surprenante. Je tourne la tête vers elle, avec un air franchement étonné par la question. Ce… ce que je pense d’elle ? Je… bin… comment dire ? Qu’est-ce qu’elle entend par là… ? Dans quel sens dois-je prendre sa question… ? Je ne sais pas trop… Je rebaisse la tête vers le sol, le cœur battant. Je n’ai jamais été doué pour répondre à ce genre de questions. En fait, personne ne me l’a jamais posée… pas même Hikari.

Je relève la tête vers le ciel, restant silencieux. Mais un sourire se dessine sur mes lèvres. Peut-être est-ce le moment de lui avouer mes sentiments ? C’est l’occasion rêvée, non ? Les Étoiles brillent dans le ciel nocturne, comme si elles voulaient m’encourager. Sans rien dire, je prends Amy dans mes bras, une nouvelle fois. Et sans lui demander son avis non plus, je viens poser mes lèvres sur les siennes pour l’embrasser. Ne dit-on pas que les Garçons sont plus doués pour exprimer leurs sentiments par des actions que par des phrases ?

Quelques secondes s’écoulent avant que je ne libère Amy, réalisant ce que j’ai fait. Je rougis encore plus que je ne devais déjà être rouge lorsque je l’ai embrassée (cette phrase ne veut rien dire) et baisse les yeux. Je bafouille des mots d’excuse.

« Je… euh… désolé… désolé… »


HRP:
 

_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ]

Revenir en haut Aller en bas

Fête des Étoiles ~ ♪ [ PV : Amy Hikari ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-
» Au clair des étoiles~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai e no Chousen - Forum RPG Inazuma Eleven :: Bienvenue au JAPON :: Bienvenue à TOKYO :: Lieux divers-