Partagez|

Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Date d'inscription : 10/11/2014
Messages : 12
Double compte : Katsura Koyen

MessageSujet: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna Mer 12 Nov - 12:08

Tu étais allongé sur ton lit, tranquillement en train de jouer à ta console. Tu passais ton temps quoi. Tu améliorais ton équipe qui était déjà plutôt puissante ! Tu ne t'en vantais pas car tu ne jouais pas vraiment en ligne sur ce jeu. Ce n'était qu'un plaisir personnel de savoir que ton équipe était puissante. Une équipe ? Pokémon évidemment. Tu continuais de jouer sans caler un mot. Tu étais seul... peut-être que tu pourrais allumer ton ordinateur voir si Neferet était là ? Tu avais la flemme... puis si il le voulait vraiment, il t'enverrait alors un message afin de te dire de te connecter. Tu attendais quand même ce message au fond de toi. Mais tu avais beau attendre en jouant, ce message n'allait peut-être pas venir. Tu remarques que ta console manque de batterie. Le petit trait rouge te stressait quand même et par précaution, tu sauvegardes deux fois. Et oui, les grands joueurs parano' sauvegardent tous deux fois. Tu mets ta console en vieille en la fermant sans l'éteindre. Tu ouvres le tiroir de ton bureau où était censé être ton chargeur. Il n'y était pas. Qu'allais-tu faire ? Fouiller ta chambre. Tu ouvres tout les tiroirs un à un sans les refermer car après tu ne sais plus si tu as regardé ou non. Tu fouilles toute ta chambre jusqu'à remarquer que le chargeur était déjà branché... quelle logique de ne pas avoir regardé sur la prise avant. C'est tout toi ça, toujours aussi débile à ce niveau. Tu refermes donc les tiroirs en changeant quelques babioles dans ta chambre. Une petite décoration faite à improvisation sans y avoir réfléchi, c'est ça que t'aimes ! Ça te fait légèrement sourire d'avoir changer quelques figurines qui traînaient depuis une semaine sur les étagères. Tu retournes alors aux cotés de ta console qui était restée en vieille. Tu branches le chargeur, rouvrant la console et tu remarques que celui-ci ne fonctionnait pas. Tu débranches, tu rebranches plusieurs fois et tu commences à pleurnicher mentalement. ''Pourquoi il a fallut que ça m'arrive à moi ?'' Pensais-tu. Ça n'arrive pas qu'à toi les pannes de chargeur. Ça arrive à plusieurs personnes.

Tu devais alors sortir et aller au magasin de jeux-vidéos pour en repayer un nouveau. Tu pourrais en commander un sur internet. Mais le chargeur pourra mettre trop de temps et tu n'avais pas envie d'attendre pour jouer à ta console ! Alors le moyen le plus rapide, c'est d'y aller à pieds. Mais tu n'aimais pas vraiment ça. Tu avais un dilemme en face de toi. Tu regardes les avantages et les désavantages des deux solutions. Finalement, juste pour ta console, tu optes pour la solution A qui était d'y aller à pieds. Tristesse. Tu t'habilles alors comme à ton habitude. Tu prends suffisamment de yens pour payer un chargeur et un jeu en passant. Et oui, tu es malin, tu penses qu'en allant au magasin, tu vas peut-être avoir un coup de cœur sur un jeu. Ça pourrait arriver ! Il suffit que le monde soit fantaisiste et voilà, tu le prends ! Une raison de plus pour aller au magasin. Mais sur quelle console allais-tu prendre ce jeu ? Tu favorises sur ta console portable que tu avais en mains, la 3DS. Pourquoi ? Même si tu as les consoles de salons, tu favorises celles portables. C'est d'ailleurs pourquoi tu te préparais à faire tes rpg's en route. La routine pour toi. Et il fallait bien t'occuper sur toute cette route ensoleillé. L'été tu n'aimes pas ça. Encore moins à Hokkaido, il devait y avoir plusieurs enfants qui allaient crier et ça tu n'y avais pas penser. Ça te faisait sursauter les cris. Ces enfants de malheurs... Mais tu ne les comprends pas. Toi tu ne jouais pas autant en groupe à l'époque. Pourtant, tes anciens camarades ont dû mûrir et arrêter ça ? Peut-être.. qui sait ? La vie est faite de miracle, elle peut peut-être corriger les imbéciles ? Qui sait...

Tu sors de chez toi en refermant la porte à clefs. Tes parents n'étaient pas là encore une fois. Tu crois qu'ils rentrent ce soir ou alors tu ne sais pas... dans tout les cas tu manges à l'heure que tu souhaites et tu manges régulièrement dans ta chambre devant ton ordinateur. Tu sors alors ton portable, le tenant avec ta main droite car tu es droitier. La main gauche dans la poche et c'est parti pour aller au magasin... youpie... ? Tu avais tellement l'air joyeux, ça se lisait sur ton visage ! Non en fait, tu avais un visage neutre, totalement. Sans sourire, sans tristesse. Tu fixais ton objet électronique, ouvrant une page internet et tu navigues à ton habituel. Tu lis diverses nouvelles, diverses mise à jours dans certains MMO que tu jouais. Aucune t'intéressait. Je parle bien de mise à jour évidemment. Peut-être devrais-tu tester d'autres styles de MMO ? Tu penses ça... tu sais, les MMOFPS sortent en ce moment, tu pourrais demander à Neferet d'y aller faire un tour avec toi ? Mais tu n'osais pas vraiment... les FPS ce n'est pas ton truc en plus. Mais qui sait ? C'est quand même un bon endroit pour se défouler le FPS. Tu tues des gens et tout donc ça défoule !

Quoi qu'il en soit, tu te souviens bêtement que tu avais déjà fait tes jeux navigateurs ce matin. Oui, car c'est en fin de soirée que tu te décides de sortir. Il devait être dans les alentours de dix-sept heures. Cette chaleur te fait suer le front, c'était horrible. Tu regardais du coin de l'oeil les enfants qui jouaient au parc. Au fond de toi tu les enviais... ils n'avaient rien fait eux. Mais tu ne les appréciais pas. Simplement car tu as une mauvaise vision du monde. Des personnes vivants sur terre entièrement. Tu as l'impression que ce sont tous des cons clairement. En pensant à ça, tu sers les dents et tu accélères ton pas. C'est alors qu'avec une plus grand vitesse que tu te rends compte que tu avais tourné dans la rue depuis un moment et... tu avais zappé le magasin. Mes félicitations ! Tu repars en arrière bêtement. Tu es enfin devant la porte, tu ranges alors ton téléphone afin d'être attentif dans ce magasin et voir qu'est-ce que tu pourrais prendre. Tu entres donc et tu sens la fraîcheur de la climatisation. Il fallait avouer que ça t'avais clairement fait du bien au visage ! Et oui, à Okinawa, il fait vraiment, mais vraiment trop chaud parfois. Tu rentres tes deux mains dans les poches et tu repères rapidement les chargeurs. Tu ne voulais pas le prendre tout de suite car l'objet est encombrant. Tu pars dans le rayon des jeux. Les petites boîtes attendaient simplement d'être payées. Mais le trois quart ici présent, tu l'avais. Oui, chez toi, tu as une grande pile de jeux ! C'est logique en même temps... Tu prends une boîte d'un jeu qui t'avais alors tapé à l’œil. Celui-ci, tu ne le possédais pas. Peut-être que tu l'avais jamais vu ? Mais tu étais tellement maladroit qu'en prenant un second jeu, celui-ci te glisse de la main et pouf, il fini par terre. Plusieurs regards humain se tourne sur toi, l'autre jeu te glisse aussi des mains et deux jeux par terre. Tu es décidément le garçon le plus doué de la terre !

« Sum– … sumimasen... » Dis-tu d'une voix si faible en baissant le regard. C'était à peine si quelqu'un t'avait entendu. Tu plis alors tes genoux afin de t'abaisser pour ramasser les deux jeux au sol. Tu en reposes les deux jeux sans faire un autre boucans Ça te faisait tellement peur ce genre de scène idiote. Quand les regards sont posés sur toi, ton cœur bat à la chamade, rempli de stresse, de peur. Tu avais peur qu'on te critique encore. Ce n'est pas de ta faute... jamais rien n'est de ta faute ? Pourtant, les gens qui jouent avec toi aux MMO's aimeraient sûrement être ton ami, tu es si fort dans ce monde, tu aimerais y rester à vie en fait. Si seulement c'était possible. Comme dans plusieurs mangas ou animés. En pensant à ça, ce magasin vendait aussi quelques CD de musiques japonaises évidement, des mangas, des animes en DVD. Tout ça. Tu passes alors devant regardant ce qu'il y avait. Si aucun jeu ne t'intéressait vraiment, pourquoi ne pas prendre un manga à lire ? Ça te ferait passer le temps après tout... enfin c'est ce que tu pensais ça. Lire de tout façon, tu aimes ça. Tu entres dans un univers tellement... fantaisiste parfois. Un monde que tu as toujours rêvé. Le protagoniste du manga que tu aimerais être, l'homme qui a tout, l'amitié, l'amour, la popularité... toi c'est tout l'inverse, tu serais un mauvais protagoniste d'histoire ? Ou alors tu serais le genre de protagoniste qui fini en bad end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 22
Date d'inscription : 01/11/2014
Messages : 281
Puff : Tora
Double compte : Kuusuke Matsuno

MessageSujet: Re: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna Mer 12 Nov - 16:33

Okinawa. Voila un endroit bien loin et différent de Kyoto. C'était ici que les parents de Yuuna avaient décidés de passer les vacances. Ils espéraient que cela permettraient à leur fille de "s'ouvrir au monde" et d'oublier ses jeux vidéos et son ballon de foot. Bah oui, c'est bien connu, quand on est un fille et qu'on joue au foot, on peut pas se faire d'amies, parce que le foot, c'est pour les garçons. C'est ce que répétaient tout le temps ses parents Yuuna les aimaient bien mais qu'est-ce qu'elle les détestait parfois quand même !

Bref, pour cette petite semaine en famille, les parents de la petite fille avaient louée une petite maison dans un coin tranquille, loin de la ville et de tout ses bruits. C'était super pour jouer au foot, mais ses parents avaient enlevé le ballon de la valise juste avant de partir. Fichus parents. Heureusement qu'elle avait réussit à amener sa 3DS quand même. Et pendant que ses parents se prélassaient tranquillement au soleil, Yuuna préférait geeker sur sa 3DS. Dans la maison, près de la clim bien sûr. Parce qu'il faisait chaud à Okinawa. Tellement chaud que Yuuna ne porttait même pas son chapeau préféré sur la tête. Le petit louveteau était donc posé sur la table.

Dix-sept heures. La mère entra dans la maison, voyant sa fille qui jouait encore à la console. Elle ne savait pas à quoi jouait la gamine, mais celle-ci était vraiment très concentré sur son jeu, à appuyer comme une folle sur tout les boutons. Elle ne devait même pas se rendre compte de ce qu'il se passait autour d'elle.

- Yuuna.... ?

La fillette mis quelques temps à répondre. Elle lança un "Attends, attends deux secondes", montrant que mine de rien, elle restait connectait au monde réel, mais elle restait les yeux rivés sur son écran. Sa mère soupira, mais attendit quelques minutes quand même. Elle savait qu'une fois dans sa partie de jeu vidéo, sa fille ne pouvait en sortir que si elle le décidait d'elle même. Quelques minutes plus tard, la fillette annonça fièrement à sa mère qu'elle venait de battre le dernier boss du jeu. Sa mère s'en contrefichait et ne savaiit même pas ce que ça voulait dire, mais elle était soulagé de pouvoir enfin parler normalement sa fille.

- Yuuna, tu vas pas ppasser tes vacances à jouer aux jeux vidéos, si ?
- Ben, je jouerais bien au foot, mais j'ai pas de ballon !

Elle disait ça d'un air qui semblait vouloir dire que sa mère avait fait la pplus grosse erreur de sa vie en retirant le ballon de la valise. Mais sa mère n'y prêta pas attention.

- On va aller faire les courses, tu viens avec nous ?

C'était pas une question, c'était un ordre. Yuuna n'avait pas le choix. Elle sauvegarda sa partie -elle profitera des bonus débloqués en battant le boss final plus tard-, éteignit sa console et la posa à côté de son chapeau-loup. Elle regrettais un peu de ne pas pouvoir l'amener, mais il faisait trop chaud dehors, son meilleur ami allait devoir rester tout seul. Oui, son chapeau était son meilleur ami, ça pose un problème ?

La petite famille entra dans la voiture et parti en direction du supermarché. Et oui, même en vacances, faire les courses était obligatoire. Mais comme toujours, à peine arrivée au magasin, Yuuna abandonna ses parents pour aller voir les jeux vidéo. En arrivant, elle assista à une scène à laquelle elle n'avait jamais assisté. Même dans les animes les plus bêtes et humoristiques qu'elle avait vu. Un gars venait de prendre un jeu, puis un autre, faisant tomber le premier, puis le second tomba aussi. Tout le monde se tourna vers lui. Yuuna se retint de rire, parce que c'était drôle, mais elle était quand même un peu gênée pour ce pauvre garçon... Le garçon devait être gêné aussi, il rangea les jeux et se rendit immédiatement dans un autre rayon. Tout les autres arrêtèrent de le regarder et retournèrent à leurs occupations (à savoir, faire les courses, comme tout le monde ici). Yuuna s'approcha des jeux qu'avait prit le garçon plus tôt. L'un des deux étaient justement celui qu'elle venait de finir. Ce garçon avait les mêmes gouts qu'elle alors ! Elle ne put s'empêcher de prendre le jeu et de rejoindre l’adolescent qui était maintenant au rayon des mangas.

- Hé !

Le garçon avait l'air de chercher un manga à lire, mais Yuuna ne se gênait jamais pour interrompre les autres dans leurs occupations. Elle lui tendit la boite du jeu, tout sourire, et lui demanda :

- T'as fait tomber ce jeu tout à l'heure ! Je suppose qu'il t'intéressais non ? Pourquoi tu l'as reposé ? Il est super pourtant !

_________________


« Un jour, je serais une super gardienne. Un jour. »
Je parle en dodgerblue
Prez | Blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/11/2014
Messages : 12
Double compte : Katsura Koyen

MessageSujet: Re: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna Jeu 13 Nov - 11:37

Tu cherchais à manga à lire. Mais qu'est-ce que tu pouvais bien prendre ? Aucun de ces mangas de tapait à l’œil malheureusement. Tu tremblais un petit peu à cause de ton chahut d'il y a une minute mais c'est tout toi ça. À avoir peur pour rien. « T'as fait tomber ce jeu tout à l'heure ! Je suppose qu'il t'intéressais non ? Pourquoi tu l'as reposé ? Il est super pourtant ! » Tournant ta tête vers cette voix qui t'a joliment fait un bond. Il ne faut pas crier comme ça sur Mitsu, il risque d'avoir très peur, ce n'est pas très bon ! Tu la regardais et tes jambes se mirent à trembler d'un plus haut niveau. Pourquoi tu flippes autant ? Tu n'es pas normal Mitsu. Elle te tendait la boîte du jeu, celle que tu as forcément fait tomber d'ailleurs. Tu as donc attiré son regard et tu t'en veux de t'être fait encore une fois remarquer. Tu ne savais que dire. Juste que dans ta tête à toi, tout pleins de film s'y tournait. Et ouais, tu te disais; Elle veut peut-être que j'achète le jeu afin qu'elle me le vole ensuite ? Et toute autre ânerie dans le genre. Tu ne pensais pas qu'il y avait plusieurs exemplaires. Encore une fois, tu penses à tout, sauf l'essentiel ! Tu te mis à forcer un sourire. C'est tout toi de te forcer à sourire. Tes jambes ne tremblaient pu, elles ont tremblées dans un espace de quelques secondes, tu es sauvé ! Tu lèves lentement la main afin de la secouer aussi lentement et négativement, en tremblant bien sûr.

« N– … non... tu– tu peux le prendre... » Retournant ton regard vers les mangas, fixant le premier livre que tu trouves, faisant genre de t'intéresser rapidement à autre chose. Ce que tu peux être parano des fois. Elle ne va pas te sauter dessus et t'agresser pour avoir ce jeu. Mais toi tu en pensais le contraire évidemment. Tu te disais qu'elle n'avait pas assez d'argent et qu'elle allait te racketter ce jeu. Tu ne veux plus être racketter, tu ne veux plus parler aux autres personnes pour cette raison. Tu en fais un cas trop général malgré ton amitié avec Neferet. Il n'y a qu'avec lui que tu agis comme tu es vraiment. Et dans ce genre de situation, tu te hais et tu te demandes qu'est-ce qui t'as poussé à sortir dehors. Il est vrai que tu aurais pu éviter de sortir. Quand tu rentreras à la maison et que tu remarqueras que le bouton de ta multiprises était éteinte tu risques de t'en vouloir énormément. C'est dur d'être con. Enfin... t'es pas con, si ce n'était que ça. Tu penses à tout et n'importe quoi sauf ce qui est essentiel. Et ça, ce n'est pas facile. Le pire c'est que si tu fais genre de payer un manga et que tu l'as sûrement déjà, tu risques de te sentir bien con et d'être sorti pour rien. Posant lentement ta main sur un des livres tu réfléchis quelques secondes et tout ça passe rapidement. Si tu ne dis rien de convainquant, la jeune fille aux yeux rouges ne partira pas. Ses yeux rouges te font peur... tu as l'impression qu'elle veut te croquer tout cru.

« J–... je ne suis pas venu pour me payer un jeu... Je suis venu pour me repayer... un– un chargeur... » Une voix si faible. Tu parles si bas. Mais ça ne devait pas se sentir que tu mentais. Tu en prenais presque une habitude. Tu ne pouvais plus dire la vérité, tu crains tout. Tu tournes ton regard vers les chargeurs qui était sur une étagère en hauteur. Pourrais-tu l'atteindre ? Et c'est que tu ne penses pas qu'à ça. Tu penses à tellement de chose ! Mais tu as tellement l'impression d'avoir faire une grosse erreur en disant ce que tu allais payer. Et oui, peut-être que cette fille était un gangster inconnu qui braquait les personnes après avoir acheté ce qu'elle avait besoin ? Les apparences sont parfois trompeuses. Mais au plus profond de toi, tu espérais qu'elle parte. Sinon tu risques de vraiment flipper sur ce qui allait t'arriver.  La paranoïa est vraiment un des pires défauts que l'homme peut acquérir. Si seulement tu pouvais te voir vraiment. Toi même aurait sûrement pitié de toi. Tu te ferais tellement de peine. Tu fais tellement de peine. Je suis sûr que cette fille te prend pour une sous-merde peureuse. Si jamais tu n'attends pas ce chargeur, tu n'oseras même pas appeler un vendeur, c'est peut-être ça le pire dans l'histoire. Et oui, partir au magasin et revenir les mains vides... ça pourrait tellement arriver avec toi. En tout cas, tu vivais ça au feeling mais avec une boule au ventre dès à présent. Et oui, qui dit peur, dit boule au ventre, dit stresse et tout ce qui suit. Tu n'es pas encore à l'étape du stresse. Pas encore...


Dernière édition par Asahi Mitsu le Mer 26 Nov - 17:16, édité 1 fois

_________________

J'écris en #ffab18.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 22
Date d'inscription : 01/11/2014
Messages : 281
Puff : Tora
Double compte : Kuusuke Matsuno

MessageSujet: Re: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna Sam 15 Nov - 0:51


Le garçon tremblait. Il avait peur. Comme s'il avait vu un fantôme. Mais Yuuna vérifia autour, il n'y avait pas de fantôme. Puis le garçon souriait. Enfin, il tentait? Yuuna voyait bien qu'il y avait un truc qui clochait dans son sourire. Elle était prête à lancer un "t'es bizarre toi !", mais le garçon parla avant elle. Enfin, si on pouvait appeler ça "parler". Il accompagna ses paroles d'un geste bizarre : secouer la main en tremblant, ça voulait dire quoi ?

- N– … non... tu– tu peux le prendre...

Elle n'avait jamais dit qu'elle voulait le prendre. Bien au contraire d'ailleurs. Ce garçon était bizarre. L'évènement d'il y a quelques minutes -secondes même, seulement ?- avait dû grave le perturbé. Il devait être timide, c'était l'explication. Yuuna aimait pas trop les gens timides parce qu'ils parlaient pas et on les remarquait pas, mais lui, il se remarquait bien. Alors elle l'aimait bien.

- Non. Je l'ai déjà. C'est pour ça que je te dis qu'il est cool !

Le gars bizarre ne l'écoutait même plus, apparemment, il s'était perdu dans les mangas. Il cherchait un truc sans trouver peut-être ? Yuuna aimerait bien l'aider, mais encore une fois, le garçon lui coupa la parole avant même qu'elle ne la prenne!

-  J–... je ne suis pas venu pour me payer un jeu...

Mais il faisait quoi là, au juste ?

- Je suis venu pour me repayer... un– un chargeur...

"Okaaaaaaaaay" pensa Yuuna très fort dans sa tête.. Mais pas assez pour qu'on l'entende. Parce qu'on entends pas ce que les gens pensent dans leur tête. A moins d'avoir des super pouvoirs. Et encore, elle était pas sûr. Les supe-héros où les extra-terrestres entendaient les pensées des gens ? Si ça se trouve, ce gars est un extra-terrestre et c'est pour ça qu'il est bizarre. Hm. Fallait étudier ça de plus près.

Yuuna se donna un grand coup sur le crâne. Elle savait même pas pourquoi elle se mettait à penser à des trucs comme ça d'un coup. On parlait de quoi déjà ? Ah oui. Un chargeur. Il était clairement pas au bon rayon. Il fallait peut-être le lui dire ? La fillette laissa échappé un petit rire amical avant de répondre.

- C'est pas aux mangas qu'tu trouv'ras un chargeur, t'sais ?

Elle posa une main sur l'étagère sur laquelle étaient posés les mangas tandis que son autre main était occupée à tenir le jeu de tout à l'heure. Elle baissait la tête et avait peur de tomber tellement elle était morte de rire. vraiment. Elle voulait pas rire, mais ce gars était vraiment un cas, elle avait jamais vu quelqu'un comme ça. Faire tomber deux jeux, foncer aux rayons des mangas, regarder des livres au hasard alors que tout ce qu'il voulait, c'était un chargeur ? C'était trop drôle. Si elle avait son chapeau, c'est la tête enragé du loup qui serait en face du pauvre garçon, heureusement pour lui, il n'avait qu'une tignasse mauve en face. Les cheveux d'une jeune fille capable de se taper un fou rire pour un rien. Elle espérait ne pas avoir l'air méchante quand même, mais elle pouvait pas s'en empêcher.

- Pardon... Je... j'peux t'ai...

Elle respira un grand coup pour stopper son fou rire et reprendre un air sérieux.

- Pardon. Je peux t'aider peut-être ?

_________________


« Un jour, je serais une super gardienne. Un jour. »
Je parle en dodgerblue
Prez | Blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/11/2014
Messages : 12
Double compte : Katsura Koyen

MessageSujet: Re: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna Jeu 27 Nov - 9:22

« C'est pas aux mangas qu'tu trouv'ras un chargeur, t'sais ? » Sa voix te fait rapidement sursauté. Ah bah on reconnaît bien que tu as vraiment du mal avec les autres personnes. Ce ne sont pas des martiens alors tu ne devrais pas avoir peur. Tu globalises trop le monde. C'est bien dommage. Tu sais, il y a des gens sympas et des gros connards. Ceux que tu côtoyais avant, ceux qui te rackettais, ceux que tu haïssais. Eux faisaient parti des connards. Mais enfin, tu ne comprends pas ça. Tu ne gardes que ta vision du monde. Le reste t'importe peu... peut-être l'avis de Neferet t'importe assez comparé aux autres. C'est normal quand tu as qu'un seul ami, tu en prends soin. Tu penses tellement que seul Neferet est sympa avec toi. Tu te sens tellement à l'aise avec lui. Mais pas avec les autres, c'est dommage, tu es pourtant gentil, sympa et tout pleins de bons poiiints ! Mais ils ont gâchés ta vie en fait. Je suis sûr qu'au fond de toi, tu les haïs les gens. S'ils t'auraient traités comme un enfant totalement normal, un enfant qui veut jouer, s'amuser et rire ! Jamais rien de tout ça ne serait arrivé... tu ne serais pas là en train de trembler comme une sombre merde car une fille qui veut sûrement t'aider, je ne connais pas non plus ses intentions mais ça m'étonnerait que ce soit une gangster malgré son langage que tu trouves aussi bizarre à couper les mots. Elle venait sûrement de la campagne. Un lieu que tu n'as sûrement pas été ou pas souvenir. Enfin bref, sa voix t'importe peu, tu retournes lentement vers les chargeurs car c'était bien le but de ta descente au magasin. Si tu repars sans, tu risquerais d'y retourner, vaut mieux y aller une seule fois.

« Pardon... Je... j'peux t'ai... » C'est à ce moment que ta paranoïa monte. Que voulait-elle dire ? T'ai... t'étrangler ? Avec sa façon de faire c'est étrange de demander ça, mais tu t'attends tellement à n'importe quoi. Tout les mots te passent par la tête. C'est horrible comme tu peux être con parfois. La véritable phrase n'était pas là. Tu comptais fuir. Fermant les yeux puis elle enchaîne avec la véritable phrase. « Pardon. Je peux t'aider peut-être ? » Oh 'aider' le seul mot dont tu n'avais sûrement pas pensé ! Tu vois, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Elle voulait t'aider. Juste ça ! Peut-être t'attraper un chargeur ? Tu ne tournes pas ton regard vers la jeune demoiselle mais tu remarques un petit escabeau. Oui, un tout petit qui allait sûrement te permettre d'atteindre la boîte de chargeur. Faisant quelques pas vers cet escabeau, tu le déplaces lentement et sans faire de bruit là où tu étais. Tu n'avais pas répondu à la jeune. Tu ne voulais pas répondre. Tu voulais lui montrer que non seulement tu étais un grand garçon et que tu n'avais pas besoin d'aide. Tu sais très bien que ce genre de chose tourne souvent mal. Mais tu es tête de mule et solitaire en dehors de Neferet. Sombre idiot, tu as peur de tout, alors quand tu es en hauteur, tu as les frissons. Pourtant, tu n'as pas le vertige, tu as sûrement peur qu'un autre gars te pousse mais tu prends sur toi, tu montes sur l'escabeau, tu prends le chargeur et dans ta tête c'est ''CONGRATULATION!'' car tu l'avais ! Tu descends lentement de l'escabeau en pensant à tout ce qui pourrait t'arriver, du pire... au encore plus pire ? Mais tu descends sain et sauf. Tu atterris proche de la jeune, te pliants en deux afin de t'excuser.

« Sumimasen. » Tu te relèves sans la regarder dans les yeux. Tu avais peur, tu voulais en finir vite. Très vite. Alors tu lui tournes dos et tu pars en direction de la caisse. Malheureusement, une petite queue, alors tu sers le chargeur contre toi. Malheureusement, tu n'as pas pu prendre le jeu. En te pliant, tu as remarqué qu'elle avait le jeu encore dans les mains. Elle le voulait donc vraiment ? Tu ne lui faisais pas confiance, comme toutes les personnes qui t'entourent en ce moment même. Tu ne fais confiance qu'à ton ami. Seulement. La queue est quand même longue, tu prends peur en te demandant si un braquage allait arriver avant ta sortie. Si ça se trouve, le mec en face de toi était un braqueur. Tu te méfiais beaucoup... beaucoup trop des personnes autour de toi. Comme on le dit souvent, il y a une limite à la connerie, tu devrais t'arrêter là. Paye ce chargeur qu'on en finisse rapidement, tu me désespères.
Spoiler:
 

_________________

J'écris en #ffab18.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 22
Date d'inscription : 01/11/2014
Messages : 281
Puff : Tora
Double compte : Kuusuke Matsuno

MessageSujet: Re: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna Ven 28 Nov - 16:29

La fillette riait encore intérieurement en attendant la réponse du garçon.. Elle savait que quoi qu'il réponde, elle allait se remettre à rire bêtement. Se moquer des autres, c'était méchant. Yuuna n'était pas méchante, elle se moquait pas de lui. Juste de son comportement... étrange. Il essayait de fuir les autres, ça se voyait. Yuuna savait pas pourquoi, mais le garçon lui faisait pensait à un pauvre loup apeuré. Oui un loup parce que c'est l'animal préféré de Yuuna, et c'est triste les loups apeurés, mais c'est trop mignon aussi. Mais les humains qui se prennent pour des loups, c'est des idiots. Donc on est obligé de se moquer d'eux quoi. Yuuna était une idiote aussi, en passant. Elle avait oublié que son "meilleur ami" c'était son chapeau-loup qui l'attendait à la maison. Celui qui avait le pouvoir de la transformer instantanément en louve quand elle le mettait, et.. Attendez, attendez. Le garçon avait toujours pas répondu là ?

Yuuna releva la tête et aperçut le garçon un peu plus loin, sur un escabeau en train d'attraper un chargeur de 3DS. Ah, les chargeurs étaient la-haut, elle l'aurait pas vraiment pu l'aider en fait. Enfin si, en montant sur les épaules du garçon, elle aurait pu. Mais sinon, elle était trop petite elle, même avec l'escabeau. Enfin bon. C'était pas ça qui l'a surpris sur le coup. Le petit loup apeuré l'avait tout simplement ignoré. Il était allé cherché son escabeau TOUT SEUL, était monté dessus TOUT SEUL, avait attrapé son chargeur TOUT SEUL et était descendu TOUT SEUL. Hééé ! Yuuna avait proposé de l'aider, ça sert à quoi de venir aider si les autres font tout TOUS SEULS ? Le pire c'est qu'en plus, après ça, le garçon s'excusa... Il était conscient que ce qu'il venait de faire se faisait pas. Il mériterait la prison pour ça ! Yuuna riait plus du tout là. Quoi qu'il allait répondre, elle allait se remettre à rire, c'est ce qu'elle avait pensé. Mais pas quoi qu'il fasse, et elle avait pas prévu ce genre de réaction. Elle était perdue. Sérieusement, c'était quoi son problème à ce type ? En plus, il venait de se rendre à la caisse en faisant la queue tout en serrant fort son chargeur contre lui comme si c'était le plus précieux des trésors. Il y avait un truc qui clochait avec ce gars. Vraiment.

Il tourna légèrement la tête vers Yuuna. Enfin, vers le jeu qu'elle avait encore dans les mains. Du moins, c'est l'impression qu'elle avait eut pendant les quelques secondes où il l'a regardé. Il voulait le jeu finalement ? Le pauvre loup apeuré regardait partout autour de lui après. Il devait croire qu'il allai se passer un truc super grave pendant qu'il faisait la queue. Plus parano, tu meurt. La jeune fille pris la boîte du jeu avec ses deux mains et commença à la lire. Elle avait ce jeu chez elle, elle avait lu plusieurs fois cette boîte (c'est une occupation comme un autre de lire les boites de jeux, hein !), elle la connaissait pas cœur, mais elle était en train de se demandait pourquoi elle avait acheter ce jeu, et pourquoi ce garçon le voulait, et pourquoi elle le lui avait conseillé. Puis elle vit l'icône "jeu multijoueur", avec marqué en dessous que le jeu en multi nécessitait que chaque joueur ait le jeu. Ce genre de truc là. Les trucs qui font rager parce que les amis, c'est jamais vendus avec les jeux. Et c'est pas facile de trouver des amis qui ont les mêmes jeux que nous, surtout les jeux pas connus.

La petite mis une main sur ses cheveux afin de bien replacer son chapeau qui avait dû bouger un peu pendant sa crise de fou rire, puis elle se souvint qu'il était sur la table de la maison de vacances. Pour pas avoir l'air bête, il fit mine de se recoiffer un peu, puis elle rejoint le garçon dans la queue. Toujours avec le jeu en main.

- Hé !

C'était son truc à elle d'interpellé les gens comme ça, sans  qu'ils aient rien demandé... Elle lui tendit le jeu, tout sourire.

- Tu veux vraiment pas l'acheter ? J't'assures, il est cool ! Et moi j'ai toujours voulu essayer le mode multijoueurs !

Elle baissa ses bras pour ramener le jeu à ses yeux.

- Hm... Il coûte 3000 yens. Moi, j'ai 1500 yens sur moi. On fait moitié-moitié ? Après, ce sera le tiens, bien sûr, mais on pourras jouer ensemble !

La queue avança d'un cran, et comme le garçon n'avançait pas, Yuuna pris la place de devant, tout en restant tourné vers l'adolescent. Tout le monde autour la regardait. C'est sûr que c'est pas commun de voir une petite collégienne proposer d'acheter un jeu à un lycéen qu'elle connaissait même pas. Mais Yuuna s'était auto-persuadé que c'était son meilleur ami d'Okinawa (faut dire qu'elle connaissait personne ici, donc forcément, le premier gens assez sympa pour être considéré comme un ami est obligatoirement notre meilleur ami !). Elle releva les bras pour mettre le jeu à la hauteur des yeux du garçon, toujours caché derrière son chargeur.

- Alors, t'en dis quoi ?

Elle attendait la réponse en souriant, parce qu'elle savait que la réponse serait positive. Enfin, elle pensait. La réponse sera positive, on peut pas refuser un truc pareil. Surtout quand c'est demander de cette façon.

Spoiler:
 

_________________


« Un jour, je serais une super gardienne. Un jour. »
Je parle en dodgerblue
Prez | Blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna

Revenir en haut Aller en bas

Panne de chargeur ft. Tomoko Yuuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» panne de mumble
» Petite panne d'ordi
» Peut-on trouver un quelconque avantage à tomber en panne ? [Jude]
» Panne réseau Bouygues
» Panne de réseau Orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai e no Chousen - Forum RPG Inazuma Eleven :: Bienvenue au JAPON :: Bienvenue à OKINAWA :: Commerces & Loisirs-