Partagez|

DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 75

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 0:11


    Le joueur Sunourufu Yuki a rejoints la partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 24/08/2015
Messages : 37
Nom VF : Scott ‘Scotty‘ Banyan
Puff : Tsuchito — AGRAPHEUSE

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 0:52

Kogure était plutôt content de lui, deux trajets, deux destinations atteintes. Pas qu'il doutait de son incroyable sens de l'orientation, mais tout de même. Ça restait un lieu totalement inconnu, ou il allait passer les prochaines années de sa vie.

Et il était vrai que paaaarfois, Kogure était UN PEU maladroit. Mais juste un peu. Et il fallait qu'il s'impose en temps qu'individu génial qu'il était dès le début eheh !
Donc pas question de se perdre, de se rétamer, ou de montrer une quelconques faiblesses que ce soit !

Enfin bon. C'était pas comme si il était triste de quitter le monastère dans lequel il avait grandit. Ils allaient pas lui manquer. Et la connexion pourrave non plus tiens ! Il avait pas pensé à vérifier le wifi, mais y'avait plutôt intérêt putain ! Il repasserait dans la salle commune après avoir vu ce fameux lama de ses propres yeux.

Il s'approcha donc de l'enclos et.. Ouais. C'était bien un putain de lama. Il ne put s'empêcher de rire. Ça allait être marrant les cours ici. Finalement, il regrettait peut-être pas tant que ça d'être venu. M'enfin son impression se confirmerait avec le wifi eheh !

Il grimpa sur la barrière de l'enclos, et tenta de capter l'attention de l'animal, se disant que personne ne pouvait le voir ici.

- Salut toi !

Soudain, il entendit quelqu'un arriver et sursauta. Il se retourna rapidement comme s'il n'était pas du tout entrain de gagater sur un lama deux secondes plus tôt.


« Ah… Bonjour… Tu es aussi un Élève, je suppose… ? » 


Il détailla rapidement son interlocuteur, pas très grand, ce qui était appréciable, il était même plutôt petit, genre la même taille que Kogure (le garçon l'aimait déjà ahah) châtains clairs et… Il avait un piaf sur la tête ? Et une souris sur l'épaule. Ok. Il devait s'agir de l'Ultimate 30 000 000 d'amis ou quelque chose du genre.
Kogu' était déjà moins fan, tout le délire écolo'-bidule, c'était pas son truc, il préférait de loin les ordinateurs !

Même si, si sa déduction était bonne, ce mec devait être capable de l'aider à approcher le lama. Et ça c'était très appréciable. Après tout, qui n'a jamais rêver de toucher de la fourrure de lama pour voir si c'était aussi doux que ça en avait l'air ?!
Bon en fait ça se trouvait que ça s'appelait même pas de la fourrure hein, mais bon c'était pas très important.


- Ouai'p eheh ! J'suppose que vu ta taille, t'es pas un prof ?

Il avait dit ça, accompagné d'un grand sourire narquois, et de son fameux rire.
Et puis de toute manière, il mesurait environ la même taille que le garçon qui murmurait à l'oreille des piafs (ouais on peut pas être génial et avoir un don pour les surnoms, fallait choisir.) donc y'avait pas moyen qu'il prenne pas ça pour une blague.

Le garçon aux oreilles pointues avait plutôt intérêt de sympathiser avec ce type s'il voulait toucher le lama, ça voulait pas dire pour autant qu'ils étaient obligés d'être amis par la suite. Même si, dans une école aussi grande, il pourrait être préférable de connaitre deux ou trois personne.

Même si Kogu' n'était pas nostalgique du tout de chez lui.

Et qu'il avait absolument pas le mal du pays.

D'abord.


Dernière édition par Kogure Yuuya le Mar 1 Sep - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 20
Date d'inscription : 13/09/2012
Messages : 519
Nom VF : Hiden Shou (lol)
Puff : Hum...Kakure? //PAN// (y a aussi la reine des chiottes/Chef suprême de la Travelo'team/Dieu/KK...)
Double compte : nop!

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 1:15

Fixant intensément le blanc du plafond de ma cabine, sentant les vagues remuer lentement mon corps en même temps que le bateau, je me mis à soupirer. Le manque de sommeil me pesait de plus en plus, il fallait que je dorme, mais le stress, mêlé à l'excitation m'en empêchait depuis que j'avais reçue ma convocation; moi Kakure Fukushi, lycéen banal pourvue malheureusement d'un vagin (dont l'existence restera caché au monde, et on l'espère pour longtemps) et faisant croire au reste de la population ma possession de phallus, sans parents, et surtout sans maison, j'avais acquis un peu au hasard mes compétences en programmation, tout d'abord en travaillant dans un web café pour gagner de quoi payer ma scolarité, ma présence avec un nombre incalculable de PC plantant systématiquement, et continuellement connectés au net avait révélé au grand jour mes talents plus que surprenant pour l'informatique.

Ensuite tout était allé très vite, un de mes collègues avec qui je m'entendais plutôt bien et m'ayant pris en pitié (ce qui fut assez désagréable) entreprit de me prendre sous son aile et de m'apprendre tout ce qu'il savait sur les ordinateurs, la programmation, et bien d'autres choses plus ou moins légales, car je site "de nos jours tout le monde se sert d'un ordinateur, et savoir s'en servir est la base pour obtenir un métier ou au moins s’insérer en société", je n'étais pas sûr que le piratage était véritablement bien vu en "société", mais peu importe, j'avais fini par dépasser de loin ses compétences en quelques semaines, au bout de deux mois j'avais arrêté de travaillé, et me servait de mes compétences pour obtenir suffisamment d'argent pour payer mes études, manger, et même me faire plaisir!
Je ne remercierai jamais assez ce type, il avait même fini par me laisser son vieil ordinateur portable, sous prétexte qu'il ne voulait pas voir mes capacités se flétrir simplement parce que je n'avais pas les moyens de l'entretenir.
Trois c'était écoulé depuis, et finalement, mon titre d'Ultimate Hacker m'avait été décerné!
Il fallait avouer que j'avais eu des moments de débordement dû à mes capacités, et qu'il m'était arrivé plus d'une fois de vouloir tester mes limites (entre autre en piratant les serveurs du ministère de la défense japonaise l'année dernière...J'avais bien faillit y passer cette fois), je pensais m'être faite discrète mais apparemment cette école avait réussie la où la police avait échoué (ce qui était plutôt drôle d'ailleurs).

C'est en songeant à toutes ces choses, et à mon parcours jusqu'ici que je parvins sans m'en apercevoir à trouver le sommeil.
Je ne rouvris les yeux qu'en entendant le bateau accoster. Me levant difficilement (fallait avouer que cette couchette était quand même plutôt grave confortable) je finis par prendre mes valises et descendre avec les autres élèves.
Regardant les têtes une à une, je me demandais quels pouvaient être leurs titres quand sans m'en apercevoir je me mis à en chercher une en particulier;
"Cette tête de chibre n'avait quand même pas loupé le bateau?!"

M’apercevant que j'avais parlé à voix haute, je me dépêcha de sortir du bateau pour arriver sur le port, saisissant ma carte d'étudiant et le plan de l'île je me dirigea en seulement vingt minutes jusqu'aux habitations qui nous étaient destinées.
En entrant je lâcha mes valises de surprise; un...non...deux ordinateurs, dernière génération, je les bavais depuis mon petit écran de pc portable depuis des mois, ils n'étaient même pas sortis au Japon! J'aurai pu pleurer de joie si ma fierté ne m'en avait pas empêché au dernier moment!
Il y avait aussi une boite remplie de pièces, surement pour prévenir d'un dysfonctionnement quelconque. Après avoir fait un gros GROS câlin à la boîte, je m'affala sur mon lit. Il était tellement confortable, bien plus que mon vieux matelas pourrie dans ma cave (même si je l'avais changé récemment, je dormais toujours à même le sol; impossible de faire passer un lit entier par la fenêtre qui me permettait de rentrer dans mon chez moi); une vrai chambre, avec des PC même pas encore sortis au Japon, des pièces neuves, des meubles neufs, des murs, aucun rats, et aucune odeur dégueulasse émanent des murs!
En un mot; Le paradis!

J'aurai pu rester là toute l journée, ou mieux m'y laisser crever de faim tellement c'était le bonheur, mis cette idée revint d'un coup me percuter l'esprit "ce sale con n'a quand même pas loupé le bateau?". Soupirant et grognant à la fois, je ne pu m'empêcher de me demander pourquoi je m'inquiétais pour ce con, avant d'y renoncer, de toute façon notre relation à toujours était un mystère autant pour nous que pour la face du monde; on avait beau passer notre temps à se cracher dessus et à s'insulter de tous les mots et dans toutes les langues possibles et imaginable, nous étions collé de la primaire jusqu'à notre première année de collège. Même aujourd'hui, alors qu'il connaissait la situation de ma famille, et surtout, la situation dans laquelle j'étais, il continuait toujours de me parler ou de m’appeler quand il le pouvait malgré mon absence de téléphone (vive skype), il nous arrivait de nous retrouver pour encore nous insulter. C'était con, c'était bizarre, anormal, et pourtant c'était pas si mal.

"Ce con..." inspirant un grand coup, je me releva, et fini par jeter un œil à la carte; si j'était une tête de con avec deux pointes à la place du cerveau, où est-ce que j'irai en premier sur cette île?
C'est alors que mon œil s'arrêtant sur une indication. D'un air blasé je lis à haute voix "enclos de Kibou-chan le lama mascotte de l'école", je n'avais plus besoin de chercher...Normalement!
Ce con avait progressé au même rythme que moi, bien que nous évoluions sur des domaines différents l'informatique nous reliée. En quelques années il était devenu un véritable artiste dans son domaine, et je devais avouer que par moment il avait réussie à m'impressionner même si l'avouer à voix haute reviendrait à me suicider dans les heures à venir.
 Il avait reçue sa convocation, m'en vit fait part, et depuis je n'avais plus vraiment de nouvelle.

Ce con était véritablement capable avec son cerveau atrophié d'avoir loupé le bateau!
Je me dirigea donc vers cet enclos (en faisant pleiiins de détours totalement voulus hein...Me jugez pas!), arrivé là bas, je vis tout d'abord un garçon aux cheveux châtains, tout sourire avec... un oiseau et une souris.
je m'imaginais déjà ce môme dresser des aigles pour les inciter à attaquer des gens pour leur crever les yeux. Un frisson me parcourue. Plus jamais regarder Hitchcock avait sa rentrée, plus jamais.
C'est alors que je remarqua...Le lama dans l'enclos à côté, au mon Dieu, un vrai lama! Genre, avec des vrais poils, des vrais pattes, et du vrais cracha!
Je sentie mes yeux briller quand ils furent attirés par deux pointes de cheveux bleus, mes yeux arrêtèrent instantanément de brille. Il était là donc...Quelle surprise (ironie, dixit le lycéen tout excité de voir un lama)!

Je voulais lui faire payer l'affront qu'il m'avait fait en me faisant me déplacer de mon bungalow de paradis, par sa stupidité légendaire! Un sourire naquis sur mon visage, un sourire plutôt mauvais. Je n'allais rien faire de méchant le premier jour, juste l'embêter un peu.
Il ne semblait pas m'avoir vu, le contournant donc largement, je me mis derrière lui, et appela tout haut pour que le super éleveur d'oiseaux et de souris tueurs d'en face entende. je savais qu'il détestait "ça";
"Kogu-chan?~"

HRP:
 

_________________

Tsuchito elle un autel dédié à la gloire de Steeve dans sa chambre!~





Merci à Ichi-Ichi l'amuuuur de ma vie pour cette signa' qui envoie du pâté aux poulets voyageurs!


KK t'encule en #9900ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 75

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 1:16


    Le joueur Kakure Fukushi a rejoints la partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 16
Date d'inscription : 13/10/2013
Messages : 179
Puff : Flocon / Lunapis
Double compte : Kazumori Meito

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 3:38



Donc je ne me suis pas trompé. Ce garçon aux cheveux en pic est bien un Élève, en prime d’être un blagueur… dont les blagues sont pas franchement intéressantes. J’hausse les épaules, gardant un air totalement impassible, tandis que je perçois Yusu s’énerver un peu dans mon esprit. Bizarrement, Blanca semble le ressentir car elle enfonce ses griffes dans mon épaule, ce qui m’arrache une légèrement grimace. Je tente de calmer la Souris blanche avec quelques caresses, mais rien à faire. Elle s’en fiche complètement. Elle a le même sale caractère que Yusu ! *Ne m’insulte pas.* Dit celui qui m’insulte tout le temps ! *Mais toi, tu ne sers à rien. Tu n’aurais même pas dû voir le jour.* Bin voyons !

« Tiens donc. Un professeur n’a plus le droit d’être de petite taille ? »

Yusu ! Je t’ai déjà dit de ne pas parler à ma place ! Ce n’est franchement pas sympa, ce que tu viens de dire ! Il rigolait, tu n’étais pas obligé de rétorquer ! *Je lui ai simplement rendu la pareille.* Enfin, ce qui est dit, est dit de toute façon… C’est trop tard pour revenir un arrière… Que puis-je dire pour rattraper cette réponse de mauvais goût ? Si je commence déjà à me faire des ennemis à cause de Yusu, l’année scolaire va être affreuse pour moi. Je ne veux pas que ça arrive ! *Mais tu as tes Animaux. T’as l’habitude de rester seul à parler avec eux. Tu peux te passer d’avoir des Amis.* Non ! Je n’ai pas envoyé d’être rejeté dès la rentrée ! Fiche-moi un peu la paix !

Une voix attire alors mon attention. Je tourne la tête pour remarquer un nouveau venu. Un garçon aux cheveux multicolores et au style vestimentaire… assez pauvre, non ? Il interpelle quelqu’un, mais vraisemblablement, c’est au Blagueur qu’il parle. Se pourrait-il qu’ils se connaissent ? Je ne sais pas si je peux dire qu’ils ont de la chance de retrouver de vieilles connaissances, ou non. Peut-être que je l’aurais su si un de mes Amis était là ? Mais je suis seul, avec Yusu, Océan et Blanca. *Un jour, tu n’existeras plus, rassure-toi. Tu n’auras plus à te poser cette question.* En somme, j’aurais préféré ne jamais faire la connaissance de Yusu.

Reportant mon attention sur le Blagueur… Ça me rappelle qu’il a parlé de professeurs. Mais justement, je n’ai vu aucun professeur sur l’île. Est-ce normal ? Ni aucun autre Élève, d’ailleurs. Peut-être que l’île n’est réservée qu’à nous ? Et toutes ces caméras que j’ai croisées tout le long de mon chemin, à quoi servent-elles ? Que filment-elles ? Est-ce qu’on passe à la télé ? Non, on nous l’aurait dit, je pense. *Peut-être qu’elles servent pour surveiller l’île ou pour que les profs sachent tout ce que vous faîtes avant leur arrivée.* Sûrement… Une nouvelle fois, je reviens vers le garçon aux cheveux en pic et lui demande :

« Tu le connais ? C’est un autre Élève ? »

Tandis que j’attends la réponse du Blagueur, je m’approche un peu plus de l’enclos et tends ma main vers le Lama. Étonnamment ou non, l’Animal s’avance aussitôt en trottinant vers moi. Pour une raison inconnue, j’ai toujours attiré facilement les Animaux, ce qui m’a permis d’élever quelques espèces en voie de disparition, tels que les Pandas roux, oui. Je pense que c’est grâce à ces élevages que l’école m’a repéré et m’a inventé à les rejoindre sous le titre d’Ultimate Éleveur. Je caresse la douce fourrure laineuse du Lama.

« Tu sembles en pleine forme, Kibou-Chan. Ils prennent bien soin de toi, ici. C’est une bonne nouvelle. »

HRP:
 

_________________

« L’Hiver, le Froid, la Neige, la Glace, les Paysages Enneigés… La Planète nous a offert une Saison Magnifique ~ »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunapis.skyrock.com/
Masculin France Date d'inscription : 26/04/2015
Messages : 66

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 3:44

Paradise of Mutual Killing


Prologue : Un lycée paradisiaque, le meilleur des magiciens apparaît







Un, puis deux. J'avais les deux pieds sur les lieux de mon nouveau lycée. Je m'étirai un bon coup puis ouvris les yeux. La mer, du sable, une plage... Euh... Je suis censé aller à ma future école pas en vacances. J'ai pris le bon bateau au moins ? J'espérais parce que le voyage a été long. J'avais pu me reposer dedans comme il fallait, bercé par les vagues, mais si je suis pas au bon endroit ça craint assez. Pas que cet endroit me déplaise, mais si je suis pas présent le jour de la rentrée, ça le fait moyen. Ahhh... Je suis peut-être le meilleur magicien de ma génération, mais je peux pas me téléporter... Quoiqu'en fait... Enfin, je veux dire que si je me suis trompé d'endroit, je pourrai pas rattraper mon erreur de voyage aussi vite.

Je voulus retourner au bateau pour demander au capitaine si j'étais bien sur l'île Monochrome, mais le bateau était déjà parti... Bon. J'avais ma valise contenant mes affaires normales et mon sac contenant mes affaires de magie. J'avais tout ce que j'avais apporté c'est déjà ça. Faisons pour un tour de l'île. J'avançais avec mes affaires vers le bout du quai de l'île. Bizarrement, il n'y avait personne, mais sur le côté, une carte de l'endroit où j'ai atterri. Je pris une de ces cartes et la dépliai. En regardant, le haut du morceau de papier, je vis le nom de l'île où j'étais; j'avais bien fini sur l'île Monochrome.


Alors c'est ici que je vais étudier ?... Trop cool ! Il paraît que cette école rassemble les meilleurs élèves dans leur discipline, mais je pensais pas qu'on étudierait sur la meilleure île. Allons déposer nos affaires dans ce cas. Je me demande à quoi ressemblent les autres. Mais ce qui est sûr c'est que je me ferai une joie de les épater avec mes tours. Après quelques minutes de marches -de longues minutes parce que j'admirai l'île en marchant-, j'étais enfin arrivé. Voilà ma chambre. En allumant, l'intérieur, je vis que tout était blanc. Que ce soit les murs, le plafond, le sol et les meubles. Euh.. Bon, pourquoi pas... Je déposai mes affaires dans un coin et sautai sur le lit, il était assez confortable. Sur un bureau, je vis une télécommande, à quoi elle pouvait servir ?. Je me levai pour la saisir et appuyai sur un bouton. Soudain les lumières changèrent de couleur et mon plafond devint rose. J'appuyais de nouveau et le plafond devint vert. C'est possible ça ? J'appuyais sur d'autres boutons aléatoirement et cette fois la couleur des murs et du sol changea. J'avais une chambre magique ! En même temps pour un magicien c'est normal, haha. Mais bon, je compris vite que c'était pas si magique que ça, c'était plutôt technologique. Ma télécommande pouvait changer la couleur des néons de ma chambre. Ces néons agissaient sur un coin spécial de ma chambre, ainsi je pouvais donner les couleurs que je voulais à mes logements.



<< Je sens que je vais me plaire ici ! >>


Je me demande si les autres avaient la même chose dans leur chambre. Bah, on verra plus tard. Soudain, j'eus une idée, et si je préparais un tour que je montrerais aux autres ? Apparemment, j'ai encore du temps avant que les élèves soient réunis, jusqu'à 18 heures.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Belgique Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2012
Messages : 44
Nom VF : -
Puff : Zerroh
Double compte : Kazemaru Ichirouta

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 4:14

Une journée entière pour profiter du paysage, c'était bien trop ! C'est pas comme si j'allais voir cette île pendant toute l'année, hein, mais c'était tout comme, après tout. Alors, bon, c'est pas pour râler mais j'ai vite commencer à m'ennuyer ferme quand j'ai eu finit de déballer toutes mes affaires ( il n'y en avait pas tellement, d'ailleurs ). La piaule, ça allait, elle était correcte mais peut-être pas au point d'y moisir jusqu'à six heures du soir dés le jour un. Bon, du coup, je faisais quoi ? J'allais voir le lama ? J'étais pas désespéré à ce point. D'ailleurs, quelle idée de prendre un lama comme mascotte pour une école si prestigieuse. Bref. Comme il n'était pas non plus question d'aller jouer le hipster - bien que je n'étais pas sur de la signification de ce mot - et que, de toute façon, j'avais jamais été super fan de café, je zappa assez vite l'idée d'aller jusqu'au Starbuck ( toujours plus intéressant que de visiter la pharmacie ) et je finis par me demander s'il n'y aurait pas plus de trucs à faire pour se distraire dans la salle commune, au rez-de-chaussé de ce qu'on aurait pu qualifier d'hôtel. Surtout tant qu'elle n'était pas encore bondée de monde, en faite, parce que j'étais intimement convaincu que les autres étaient tous partis se dégourdir les pattes à l'air libre. Non, j'suis pas agoraphobe. J'avais juste l'habitude de ne pas être entourés d'autre gens de mon âge. Sans doute en rapport directe avec mon titre, ça, mais c'est une autre histoire. Bon ... Pour être tout à fait honnête, l'endroit était plaisant. Mais je n'en pensait pas moins que je commencerais vite à m'en lasser.

J'suis sorti de ma chambre, débarrasser de mon bazar ainsi que de ma veste qui me tenait bien trop chaud pour le climat et m'avait fait me sentir bien mal alaise durant tout l'allé. Direction le bâtiment principal de " l'hôtel ", donc, faute de mieux ! J'pu surtout profiter de ce ( très ) court trajet pour admirer les bungalow. Un vrai petit village, ma paroles ... Par contre, ils étaient supposés dormir où, les prof' ? Parce que j'avais juste l'impression qu'il y avait de quoi loger chaque élève de ma classe, là. Et puis, j'avais vu aucun adultes en arrivant jusqu'ici. Bah. En même temps, j'avais pas exploré les lieux donc c'était pas tout à fait anormal, non plus.
Arrivé dans la salle commune, je jugea les alentours de mes iris métalliques. Ouais, OK, tout était en ordre. Ça m'a même donné envie d'aller voir la cafétéria à l'étage. En plus, il faisait frais dans ce bâtiment, l'atmosphère y était légère. Finalement, je commençais à bien aimer cet endroit.  

_________________


Would you like to hear my sweet voice ? ● J'écris en darkred ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-inazuma.forumactif.com
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 75

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 4:19


    Le joueur Nijimaru Shikisa a rejoint la partie.


    Le joueur Tamashi Ginsuke a rejoint la partie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 24/08/2015
Messages : 37
Nom VF : Scott ‘Scotty‘ Banyan
Puff : Tsuchito — AGRAPHEUSE

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 13:44

Hors RP:
 



« Tiens donc. Un professeur n’a plus le droit d’être de petite taille ? »


Kogure grimaça parce que si c'était effectivement un professeur, il était bien dans la crotte, même si l'autre lui semblait beaucoup trop juvénile pour en être un, mais aussi parce qu'en effet, il ferait mieux de fermer sa gueule s'il voulait passer une bonne année. Ou en tout cas, faire une bonne première impression. Enfin merde quoi, il voulait pas passer l'année tout seul. Il avait pas quitté son monastère pourri où tout le monde le détestait et où il ne faisait plus vraiment d'effort pour être apprécier par qui que ce soit parce que de toute façon ils étaient tous cons, pour une école d'élite où les gens étaient supposés être très cools pour arriver au même résultat. (Waw, cette phrase était beaucoup trop longue. Kogure était persuadé que les derniers fusibles de son cerveau avaient sautés pendant qu'il la pensait.)


- Je sais pas, juste comme ça au pif, j'aurais juré que t'étais l'Ultimate Ami des Animaux ou je ne sais quoi.~


Ouais, c'était le mieux qu'il pouvait faire pour tenter de socialiser. Il avait essayé au moins hein, on pouvait quand même lui reconnaitre ça. Il était pas supposé être l'Ultimate Populaire, ou l'Ultimate Lèche-Cul hein. Kogure était comme il était. Insupportable. Railleur, blagueur, et très très sarcastique.
Toujours debout sur la barrière, il se dit que plutôt que de se dévisser le cou, ça pouvait être intelligent de se tourner vers l'autre garçon. (Ouais, des fois, il était intelligent. Un peu.)
Bref, Kogure faisait de son mieux pour se faire un pote, et ça avait plus ou moins l'air de marcher. C'était plutôt cool du coup. Cette rentrée s'annonçait bien.
Quand soudain..


« Kogu-chan ?~ »


« Tu le connais ? C’est un autre Élève ? » réagit presque immédiatement le châtain.


Kogure se retourna d'un coup. (Manquant par ailleurs de se casser la gueule, mais ça, personne ne l'avait remarqué n'est ce pas ?) Il n'y avait qu'une seule personne sur cette planète ENTIÈRE qui osait l'appeler comme ça, sans craindre de se prendre un coup de pied dans les burnes. (Peut-être parce qu'elle n'en possédait pas.) Et Kogure avait presque réussi à oublier qu'Elle serait là cette année. Putain de merde en fait, cette année allait être merdique si Kakure Fukushi était là pour le coller.

Ils se connaissaient de l'école primaire (période maudite pour cette même raison), puis sa vie à elle s'était écroulée, elle était parti, et lui, bah.. Il était resté dans son foutu monastère.
Ils avaient plus ou moins apprit leurs compétences d'Ultimate en même temps.
Sauf qu'elle s'était révélée vachement douée en hackage, d'où son titre. Et lui, bah beaucoup moins, d'où son titre d'Ultimate Infographiste. Beaucoup moins swag ouais. M'enfin bon, il allait pas se plaindre d'être le meilleur quelque part non plus.

APRÈS TOUT KOGURE ÉTAIT GENIAL.

Même s'il était un peu jaloux de son ancienne camarade de classe. UN TOUT PETIT PEU.


- J'avais un petit espoir que tu te sois noyée pendant la traversée, soupira t-il. Qu'est-ce que tu veux tête de chybre ? Quoique en fait ne répond pas, je m'en fous.


Son esprit génial finit par se rappeler que sa "meilleure amie" était en fait un travesti censé être un homme. M'enfin il n'avait pas réussi à l'oublier aussi facilement hein juste que c'était un réflexe d'utiliser un pronom féminin quand il parlait de/à Kakure.
Juste pour lui, il se mit à imaginer un surnom drôle pour l'Ultimate Hacker.
Genre… L'Ultimate Brésil ? L'Ultimate Couilles-En-Moins ? L'Ultimate Vagin-En-Trop ?

Mouaiiis…


« Tu sembles en pleine forme, Kibou-Chan. Ils prennent bien soin de toi, ici. C’est une bonne nouvelle. »


Il remercia intérieurement le garçon aux animaux de le sauver de son humour "dévastateur". Il choisit d'ignorer le travesti, et se retourna vers le petit châtain, qui s'était rapproché du lama, et la caressait et lui… Parlait. Spécial mais oui ok.


- Ouai'p, mais si tu veux un conseil, t'en approches pas, crois-moi, tu passeras une meilleure année comme ça. Ça mord les lamas ?


Il choisit d'ignorer le jeune homme aux cheveux colorés et de changer de sujet pour s'intéresser à quelque chose de beaucoup plus important : à savoir le lama. Ptet que comme ça, il se barrerait et le laisserait en paix.
On pouvait toujours rêver hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 19
Date d'inscription : 06/01/2013
Messages : 413
Nom VF : Mrs. Sparrow
Puff : Lenny

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 14:20

« Bonjour FireFox. »

Tu te retournas lorsque tu entendis cette voix familière, ainsi que ce surnom. Une seule personne pouvait t'appeler comme ça, ton ami d'enfance et collègue Usagi. Tu te rappelles lorsque vous aviez reçu vos lettres d'admissions (quasiment en même temps) tu vais été si heureuse de le voir atteindre un rang si élevé dans votre profession au même moment que toi.

"Salut SweetieRabbit, la traversée c'est bien passée pour toi ?"

Et bah ouais, tu avais beau le connaitre depuis que vous étiez tout petit, t'arrivait quand même à lui parler des pires banalités possibles. Et tu faisais ça tout le temps avant de commencer une conversation avec lui. Tu trouvais ça marrant. Tu lui sourit, une idée venais de germer dans ton cerveau.

"Dit ça te dirais d'aller poser nos valises avant d'aller explorer l'île tout les deux ?"

_________________


Merci Kaze' pour ces beau vava' ! Et merci Sophie pour cette signa' trop stylée !!
Merci Saka' pour ce kit trop choupi *^*
Merci Handa pour ce vava **
Merci Misaki c'est trop cute **
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 20
Date d'inscription : 13/09/2012
Messages : 519
Nom VF : Hiden Shou (lol)
Puff : Hum...Kakure? //PAN// (y a aussi la reine des chiottes/Chef suprême de la Travelo'team/Dieu/KK...)
Double compte : nop!

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 17:30

Je manqua d'exploser de rire en voyant la tête qu'il tira vers moi, j'aurai tellement souhaité qu'en prime il se casse la gueule ça lui aurait fait les pieds à ce sale con!
Mais bon, apparement le karma avait décidé d'être clement avec lui et de l'épargner pur cette fois...Cruel destin!
Je tiqua légèrement lorsqu'il utilisa pour me désigner un pronom féminin, avant de sembler s'en appercevir et miraculeusement se rattraper (plus ou moins);

"Ca serait plutôt à moi de dire ça! J'étais tellement persuadé que tu avais loupé le bateau par connerie que je me suis sentie obliger d'aller vérifier, faut dire qu'en même temps t'es un sale petit con"
En insitant sur l'adjectif "petit" je lui sourit d'un air mesquin. Puis je le vis se détourner vers le (fantastique) lama de l'école. Bon il m'avait un peu foutue un vent, et ça me faisait un peu du mal à mon kokoro (autrement appelé ma fierté et mon égaux). Mais bon comment lui en vouloir, sur ce coup ci je devais admettre qu'il avait raison; ce lama était fantastique!

L'autre gamin à l'oiseau et la souris (il dressait aussi des souris pour nous tuer, j'en étais persuader, j'étais sûr de l'avoir vu dans un film p*tain!) sembla aussi s'interressait grandement au lama (quelle surprise), et je me pencha aussi à la barrière pour admirer son pelage soyeux pendant qu'il se laissait carresser par le gamin dont je ne connaissais même pas le nom. Trois cons appuyés à une barrière entrain de baver un lama. Trois!

Finalement je me tourna vers le gamin aux animaux;
"Au fait, j'arrive peu être un peu tard, mais ton nom c'est... ?"

HRP:
 

_________________

Tsuchito elle un autel dédié à la gloire de Steeve dans sa chambre!~





Merci à Ichi-Ichi l'amuuuur de ma vie pour cette signa' qui envoie du pâté aux poulets voyageurs!


KK t'encule en #9900ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Belgique Age : 19
Date d'inscription : 08/12/2013
Messages : 54
Nom VF : /
Puff : Loveless
Double compte : Tsunami Jousuke

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 19:08



« Oui, plutôt bien. C'était même bien trop confortable pour quelqu'un comme moi. Et de ton côté ?  »  
Elle me sourit en me demandant si je voulais qu'on passe déposer nos affaires ensemble. A vrai dire, je n'en avais pas spécialement envie. Je n'avais clairement pas beaucoup de biens et le fait de les garder près de moi pour pouvoir continuer à observer les autres élèves ne me dérangeait en aucun cas mais qui suis-je pour lui refuser quoi que ce soit ? De plus, contrairement à moi la jeune escorte serait clairement gêné par la présence de ses valises.
Tant pis, je continuerais mon observation plus tard. Peut être feront nous ça ensemble ? Après tout, elle aussi semblait aimer d'une certaine manière faire ça. Le métier aide je suppose ?  

« Ca m'étonne que tu ne souhaites pas rester avec les autres histoire d'essayer de connaitre un peu mieux tes possibles futurs clients mais oui, bien entendu que ça me dit.»  

_________________


Merci Silence <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 17
Date d'inscription : 09/03/2014
Messages : 120
Puff : Amynette ♥
Double compte : Kyoku Misaki

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 19:10

Ultimate
PRINCESS
«  DanganRonpa 2  »
Paradise of Mutual Killing
    L'île Monochrome. Une île digne de mon rang royal. Seul les personnes ayant un talent incroyable pouvaient y entrer. Et de toute évidence, je pouvais y entrer. J'étais une Princesse, après tout.

    Premier pas sur l'île. Nous étions enfin arrivés. Le port était plutôt grand, pour une école. On y voyait le sable de la plage et un long chemin qui semblait ne pas s'arrêter. Le soleil tapait fort. Trop fort pour ma précieuse peau blanche et sensible. Heureusement que je m'y étais préparé. Je pris mon ombrelle posée sur ma valise, l'ouvris et attendis patiemment qu'un serveur vienne porter mes valises.

    Or personne vint.  
Je vis quelques élèves s'éloigner du port en tirant leurs valises. Hein ? Comment ça il n'y avait pas de serveur ?
Ah oui.
Nous n'étions pas en vacances, mais bien à l'école. Difficile de se le rappeler.

    OK, c'est parti !
J'avais retroussé mes manches, posé mon ombrelle sur mon épaule et attrapé mes quatre valises pour les tirer. J'avais peut-être exagéré sur les vêtements, certes. Sur les chaussures aussi. Mais j'allais passé toute ma scolarité sur cette île, quand même !

    En dix minutes, je n'étais qu'à l'entrée du port. Je n'avais pas l'habitude de porter des choses aussi lourdes. Ou des choses tout court. Mais je devais désormais me débrouiller toute seule. Être digne d'une Princesse !

    Après un bon moment à galérer pour tirer mes valises, je m’arrêtai pour reprendre mon souffle. J'en profitai pour consulter la carte de l'île.

Le professeur qui m'avait appris à lire un carte devait être très mauvais. Le problème venait de lui, et non de moi. En tant que Super Princesse, j'ai toujours étudié sérieusement.
J'avais soufflé, abandonnant toute possibilité de croiser quelqu'un. Où étaient passés mes futurs camarades ?
Dieu avait du m'entendre. En baissant ma carte, j'aperçus un groupe de trois personnes devant... un espèce d'enclos. Enthousiaste, j'attrapai mes valises et me dirigeai avec difficulté vers ces bonnes personnes.

Quand je fus assez proche pour les discerner, je pus remarquer deux petits garçons. L'un brun, et l'autre aux cheveux étrangement bleus et pointus. Puis un autre qui avait l'air plus grand, et plus mature.

E-Excusez moi !


Une fois près du groupe, je posai mes valises et leva la tête vers mes camarades. Ils avaient l'air très sympathique ! Je les salua avec une révérence.

Enchantée de vous rencontrer, chers camarades. Je suis la Princesse Amy. Y aurait-il une personne assez brave et généreuse pour m'aider à porter mes affaires ?

_________________

« Il est toujours difficile d'avouer son amour à une personne dont on ignore les sentiments
Mon Blog             #FF3C6A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 75

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 19:14


    Le joueur Katsura Amy a rejoint la partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 19
Date d'inscription : 06/01/2013
Messages : 413
Nom VF : Mrs. Sparrow
Puff : Lenny

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 19:25

Tu lui sourit, il y avait pensé, tout comme toi, mais tu préférais observer vos nouveaux camarades de classes dans un autre contexte que celui où vous étiez actuellement, cela te renseignerait plus sur eux.

"Ca c'est plutôt bien passé, j'ai eu du mal à m'endormir, mais juste rester allongée était reposant tellement c'était confortable. Mais tu me connais bien dis donc"

Tu ris doucement en tirant déjà tes bagages vers l'endroit où devrait normalement ce trouver l'hôtel.

"Et je me suis dit que ça serait plus informatif si nous les observions là où ils vont après avoir déposé leur affaires. Comme ça on pourrait connaitre un peu mieux leurs goûts, leurs affinités et leur passions. Et on visitera l'île par la même occasion... Tu en dis quoi ?"

_________________


Merci Kaze' pour ces beau vava' ! Et merci Sophie pour cette signa' trop stylée !!
Merci Saka' pour ce kit trop choupi *^*
Merci Handa pour ce vava **
Merci Misaki c'est trop cute **
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Belgique Age : 19
Date d'inscription : 08/12/2013
Messages : 54
Nom VF : /
Puff : Loveless
Double compte : Tsunami Jousuke

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 19:39



« . . . »  
Ce petit moment de réflexion n'a pas vraiment lieux d'être, d'ailleurs il fut vite remplacé par un bref sourire et une réplique tout aussi amicale.

« C'est d'accord. Mais dis moi, tu as déjà des vues sur quelqu'un toi ? »  
Quoi ? Il n'y a rien de mal à ça vous savez, après tout, ce n'est pas comme si je lui avais subtilement demandé quelle genre d'affaires ( qui servait possiblement à montrer que son titre aussi étrange soit il n'était pas volé )  elle avait emporté avec elle ... Je veux dire, tout ça, elle finira bien par me le montrer rapidement la connaissant.

Je repris les quelques affaires qui me servait de bagages pour lui montrer d'une certaine manière que j'étais près à partir déposer tout ça avec elle.

_________________


Merci Silence <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Date d'inscription : 29/04/2015
Messages : 9
Puff : Chaotixx
Double compte : Handa Shinichi

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 20:18

Shinzaburo n'y croyait pas quand il a reçu la lettre. Lui, admis à Kibougamine ? En tant que Ultimate Enquêteur ? Hum. Il ne savait même pas qu'il était doué en enquêtes. C’est vrai qu'il passait son temps à se poser pleins de questions tout le temps, et à chercher des réponses à toutes ses questions, mais de là à dire que c'était des enquêtes, et que, en plus, il était le meilleur pour ça... Sérieusement ? Comment avait-on pu le repérer pour ÇA ? Si il "enquête", c'est toujours parce que ça l'inquiète de rien comprendre, rien de plus, c'était pas vraiment un talent, ça, non ? Enfin, il n’allait pas se plaindre... Être à Kibougamine, il parait que c'était le meilleur moyen de réussir dans la vie. Il allait réussir sa vie parce qu'il a peur de tout et de rien, en gros.

Mais, soit. C'était la rentrée, il allait donc dans la meilleure école du monde. Mais il n'avait pas réussi à dormir sur le bateau. Quelque chose le tracassait. Etait-il le seul à trouver ça bizarre, une école au milieu de l'océan ? Ils étaient vraiment coupé du monde, est-ce que c'était vraiment bien ainsi ? Il se posait trop de questions, sans doute. Le directeur faisait sans doute ça pour le bien des élèves. Le directeur... Il avait fait des recherches, à son sujet. Mais en fait, il ne savait absolument pas qui dirigeait cette école. Et c'était d'autant plus inquiétant. Enfin, il se posait vraiment trop de questions. Ils étaient sur une île limite paradisiaque, tout le monde semblait heureux, alors pourquoi ça le tracassait autant !? Il se frappa la tête avec sa main, comme pour faire partir tout ces doutes. Il avait vraiment des pensées idiotes parfois. Qu'est-ce qu'il s'imaginait ? C'était une simple école, c'est pas comme si il allait se passer des trucs bizarres ou effrayants ici !

Le temps qu'il avait passé perdu dans ses pensées, les autres élèves l'avaient passé à s'éloigner du port. Il ne restait plus grand monde encore sur le quai avec leurs valises. Shinzaburo pensa qu'il devrait peut-être suivre le mouvement et aller dans la chambre qui lui était attribué, lui aussi. Il suivit le chemin, moyen le plus simple pour arriver jusqu'à sa chambre, parce que suivre une carte, il était pas vraiment doué pour ça. Il ne se mêlait pas trop aux autres élèves. Pour le moment, il n'avait pas la tête à ça. Il préférait observer le paysage et rester avec ses inquiétudes bizarres à propos de cette île. A propos de ces caméras qu'il voyait partout. A propos du fait qu'il ne croisait ni profs, ni aucun élève autre que ceux qui étaient sur le bateau avec lui. A propos du fait que le directeur lui-même ne s'était pas montré... Il ne se rendit même pas compte qu'il se trompait complétement de chambre quand il commença à ouvrir la porte. Il avait pas du tout regardé la carte pour savoir où était la sienne, et avait ouvert d'instinct cellequiétaitplacélàoùilimaginaitqueseraitplacélasienne. Il ne savait même pas pourquoi il pensait que sa chambre devrait être là. Il était juste stupide. Mais ça, il ne l'a remarqué que lorsqu'il se retrouva dans une chambre rempli de peluches, et qu'il aperçut une gamine déguisé en loup qui le fixait.

« Ah... Euh, je... Salut ! On est.. camarades, alors, je me disais, qu'on pouvait faire connaissance, ou, euh, au moins se parler, parce qu'on est dans la même chambr- euh, dans la chambre à côté, enfin, euh, la même école, et- »

Ou comment foirer une présentation parce qu'on veut pas dire qu'on est un idiot qui n'est pas fichu de trouver une chambre, et pas fichu de trouver une excuse valable pour s'incruster dans celle des autres.

_________________


paroles en teal
Présentation | Blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 75

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 20:20


    Le joueur Soyokaze Shinzaburo a rejoint la partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 19
Date d'inscription : 06/01/2013
Messages : 413
Nom VF : Mrs. Sparrow
Puff : Lenny

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 20:48


    Tu ne pus te retenir de laisser échapper un petit rire, tu n'avais pas vraiment eu le temps de regarder de regarder autour de toi, mais tes nouveaux camarades ne semblaient pas trop moches pour ce que tu en avais vu.

    "Laisse nous le temps d'arriver toi, je pourrais te dire ce soir si j'ai des vues sur quelqu'un. A part toi je n'ai pas vraiment put observer les gens, je préférais faire attention à notre environnement pour commencer mais ne t'en fait pas Usagi-Kun, tu verras bien assez tôt tout mes petits accessoires"

    Tu dis ça sur le ton de la plaisanterie, et avec un air un peu plus aguicheur vers la fin de ta phrase. Il fallait dire que tu avais fait le plein de nouvelles tenues spécialement pour cette année, alors tu avais bien l'intention de les montrer, c'était fait pour ça après tout non ?


Dernière édition par Takanashi Shinobu le Mer 2 Sep - 16:13, édité 1 fois

_________________


Merci Kaze' pour ces beau vava' ! Et merci Sophie pour cette signa' trop stylée !!
Merci Saka' pour ce kit trop choupi *^*
Merci Handa pour ce vava **
Merci Misaki c'est trop cute **
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19
Date d'inscription : 30/11/2014
Messages : 311
Puff : Misa'
Double compte : Katsura Amy

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 21:05

Paradise of Mutual Killing
Misaki a été admise à la plus grande école du Japon. Du monde entier même  : Kibougamine. Et tout cela grâce à son talent d'Ultimate Gameuse. -Si on peut appeler ça un talent.- Après un long voyage en bateau à jouer aux jeux vidéos, Misaki arrive enfin à l'île Monochrome.

DANGANRONPA 2
Du soleil. Trop de soleil...
Misaki détestait ça. On pouvait voir à sa peau extrêmement pâle qu'elle ne s'exposait jamais au soleil. Elle préférait largement jouer aux jeux vidéos dans sa chambre. Au frais, au noir. Mais maintenant elle était là. A l'île Monochrome. Elle allait devoir supporter cet aspect paradisiaque. Pourtant, ce n'était pas un vrai problème pour Misaki. Elle allait passer son année scolaire à jouer et à passer des tests de QI à l'intérieur de l'école. Ça lui suffisait.

Misaki n'était pas le genre de personnes qui se posait un tas de questions sur le passé, le présent, et le futur. Elle vivait le moment présent, sans se soucier de rien. C'était peut-être pour cela que l'école Kibougamine avait eu du mal à la repérer. Malgré son incroyable QI, elle avait des mauvaises notes à l'école. Les études l'ennuyaient, alors pourquoi les continuer ? Ainsi allait la logique de Misaki. Mais grâce à son talent inouï pour les jeux vidéos et de sociétés, la jeune lycéenne avait pu être repérée. Elle n'envisageait pas vraiment une carrière professionnelle, encore moins de grandes études, mais elle s'était dit qu'un séjour à l'île Monochrome pouvait être intéressant. Misaki était une personne spéciale.

Enfin, Misaki était fatiguée. Certes, elle l'était tout le temps à cause des nuits blanches, mais jouer toute la nuit dans un bateau était apparemment plus épuisant. Sans compter cette chaleur. La gameuse décida donc de se rendre dans son cottage. Elle attrapa sa valise et se mit en route.

Une dizaine de minutes plus tard -parce qu'elle avait oublié la carte dans le bateau-, Misaki arriva aux multiples cottage. Elle se mit à chercher le sien, passant devant une porte ouverte où semblait discuter deux adolescents. Elle trouva enfin son espace. Un chambre simplement décoré. Des draps roses, des rideaux roses. Misaki adorait cette couleur. Mais ce qu'elle adorait par dessus tout, c'était cette grande télévision écran plat, ces multiples consoles soigneusement rangées et cette énorme borne d'arcane. Elle devait tous les essayer. Il le fallait.
Ce séjour sur l'île Monochrome s'annonçait parfait.

La lycéenne était plus qu'excitée à l'idée de jouer. Mais un obstacle se dressait devant elle : La faim. Elle failli céder contre la tentation, mais comme tout bon Power Ranger Suprême qui se respecte, il ne fallait jamais abandonner. Alors Misaki, fière de sa force, sortie de sa chambre sans jouer au jeux vidéos pour se chercher à manger. Peut-être allait-elle se prendre une pizza, ou des chips. Mais elle pensait surtout aux multiples jeux qu'elle allait découvrir. Elle en avait presque l'eau à la bouche.

L'adolescente erra un moment sur l'île. Elle n'avait pas de carte, après tout. Elle passa devant deux personnes, une aux cheveux roses et l'autre aux cheveux étrangement décoiffés, qui avaient une discutions plutôt étrange aux yeux de Misaki. Elle les doubla sans trop poser de questions. Vint ensuite une sorte d'enclos, où un lama y résidait. La gameuse ne put s’empêcher de décrocher un sourire en voyant cette grosse bête. Elle l'observa de loin un instant avant de reprendre la route. Son séjour s'annonçait vraiment sympathique.  

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 75

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 21:07


    Le joueur Kyoku Misaki a rejoints la partie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Belgique Age : 19
Date d'inscription : 08/12/2013
Messages : 54
Nom VF : /
Puff : Loveless
Double compte : Tsunami Jousuke

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 21:12



J'ai laissé échapper un petit rire amusé.
C'était ... Prévisible.

C'était donc sur cette douce note que nous nous sommes mis doucement en route, aidé bien entendu par la carte du quai que je n'avais peu m'empêcher de prendre avant de partir. C'était un peu idiot d'une certaine manière, car pour tout avouer j'ai toujours eu un peu de mal à me repéré sur ce genre de plan mais après tout, elle était plutôt simple à comprendre, même pour quelqu'un d'aussi insignifiant que moi.

« Où veux-tu aller en premier ?  »  

Je me doutais bien de sa réponse mais à vrai dire je ne voulais pas lui donner l'impression de choisir notre destination à sa place. C'était en soit une formulation un peu maladroite pour lui demander si ça ne la dérangeait pas que nous commencions par son cottage mais, après tout, elle me connaissait bien et donc, devrais logiquement pardonner assez facilement ma démarche n'est-ce pas ?

_________________


Merci Silence <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 22
Date d'inscription : 08/11/2014
Messages : 136
Nom VF : Steve Grim
Puff : Chaotixx
Double compte : Soyokaze Shinzaburo

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 21:45


L'île était plutôt grande, mine de rien. Et Handa en avait finalement rapidement eu marre de errer sans but. Il avait juste observé de loin certains lieux, la plupart semblaient vide -mais il n'avait pas cherché à entrer dans tout les bâtiments pour vérifier non plus- et d'autres semblaient déjà avoir attirés certaines personnes. Les gens semblaient s'être réunis en petits groupes, peut-être se connaissaient-ils déjà ? Handa se voyait mal interférer dans leurs conversations si c'était le cas. Et puis, il aura l'occasion de rencontrer ses camarades plus tard, lors de la réunion à 18h, ou tout simplement en cours. Pour le moment, il voulait rester tranquille. Penser aux cours le ferait sans doute stresser inutilement, comme à chaque rentrée scolaire !

Il retourna dans sa chambre, pour y mettre un peu d'ordre. Au début, il avait simplement jeter sa valise comme ça sans s'en préoccuper plus que ça, mais si il doit passer une année ici, autant ne pas tout laisser dans la valise. Quoi qu'au moment où il comptait tout ranger, il se rendit compte que les étagères de sa chambre étaient déjà remplis par pleins de livres en tout genre. Sa chambre était une véritable bibliothèque ! Toutes les chambres étaient comme ça, ou c'était juste pour lui, car il était l'Ultimate Critique Littéraire ? Alors tout le monde aurait une chambre personnalisé en fonction de son titre ? Ça le rendait plutôt curieux, tiens. A quoi pouvait bien ressembler les chambres des autres ? Quels étaient les titres des autres, d'ailleurs ? Il avait hâte de découvrir ça, tiens.

Mais plus important. Il avait pleins de livres à sa disposition, le rêve, quoi ! L'adolescent laissa rapidement tomber son projet de vider sa valise pour étudier plus en détail le contenu de ses étagères, et après plusieurs minutes passées à scruter chaque livre, il en choisit quelques un qu'il déposa sur son lit. Pour se détendre avant les cours, rien ne valait un bon livre, après tout. Généralement, il avait l'habitude de lire en grignotant quelque chose, alors autant faire comme à son habitude : il y avait un fast-food sur l'île, autant en profiter ! Il mis les livres qu'il avait choisi dans son sac de cours, et partit en direction du fast-food avec.

Il n'y avait personne là-bas. Même pas de serveurs, d'ailleurs. Bizarre, pourtant, le Fast-food semblait être ouvert ? Enfin, Handa ne se posa pas plus de questions. Il y avait une machine de boissons chaudes, donc il n'avait pas besoin de serveur pour lui en servir, après tout. Il se prit un chocolat chaud, et s'assit à une table, commençant à feuilletait le 1er tome de la série qu'il avait décidé de lire.

Et à peine quelques pages de tournés, un drame arriva. LE drame. Le verre de chocolat qui se renverse. Sur le livre. Si on lui demande, Handa n'y était pour rien, il ne sait pas du tout comment le verre s'est renversé. C'est pas du tout lui qui l'a poussé sans faire exprès. Pas du tout. Il était innocent. Vraiment. Tout est passé si vite. Il a juste eu le temps de voir les magnifiques pages blanches du livre neuf se colorer en couleur chocolat. Et le premier réflexe qu'il eu fut bien évidemment de crier et de s'énerver sur le pauvre verre innocent.

« Non, non, nooooon, NOOOOOOOOON !! »

Superbe cri. Le deuxième réflexe, ce fut de pousser le verre en plastique pour l'empêcher de verser plus de chocolat. Sauf qu'il y avait déjà plus de chocolat, donc un pauvre verre vide innocent se retrouvé jeté par terre, tandis que Handa entama son 3ème réflexe : secouer le livre dans tout les sens  en espérant faire... "tomber le chocolat" ? Bref, il paniquait et il savait pas comment réagir face à ça.

« Nan, mais non, mon livre, bordel ! »

Spoiler:
 

_________________

HANDA SHINICHI
paroles en sienna
Blog
Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 22
Date d'inscription : 01/11/2014
Messages : 281
Puff : Tora
Double compte : Kuusuke Matsuno

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 22:01


Yuuna s'amusait à lancer en l'air et rattraper sa peluche (ou l'une d'entre elles, plutôt), tout en restant couché sur le dos, sur son lit. Elle s'ennuyait et songea a aller faire un tour dehors faire connaissance avec ses camarades.

Mais soudain... Un type sauvage apparait. Grand. Deux épis sur la tête. Une couronne. Des vêtements plutôt classes et surement chers.

Yuuna eut à peine le temps de se demandait ce qu'il venait faire dans sa chambre qu'il commença à baragouiner des trucs étranges, comme quoi ils étaient dans la même chambre, ou la même école... Bref. Il était perdu.

La fillette se leva immédiatement de son lit. Et tout en gardant son renard en peluche dans les bras, elle se précipita vers le garçon à l'entrée.

- Heeeey ! Tu tombes bien ! J'allais justement sortir me faire des amis ! Mais finalement, c'est eu qui viennent à moi, ahah ! Je suis Yuuna, l'ultimate mascotte ! Lui c'est mon renard en peluche, l'un de mes nouveaux copains mais je lui ai pas encore donné de nom ! Et toi, t'es qui ? T'es quoi !?

_________________


« Un jour, je serais une super gardienne. Un jour. »
Je parle en dodgerblue
Prez | Blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 19
Date d'inscription : 06/01/2013
Messages : 413
Nom VF : Mrs. Sparrow
Puff : Lenny

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing Mar 1 Sep - 22:17


    Tu souris quand Usagi te posas sa question, il savait que tu comprendrais directement où il voulais en venir, tu le connaissais si bien depuis le temps, et tu adorais sa manière d'être tu trouvais ça rafraîchissant par rapport aux clients que tu devais souvent supporter plus qu'accompagner avec plaisir.

    "La réponse correcte à cette question est très sûrement "Rendons nous donc d'abord dans ma chambre cher ami" n'est-ce pas ?"

    Après avoir mimé des guillemets avec tes doigts tu te tournas vers lui en souriant doucement, de ce petit sourire qui t'avait fait connaitre à tes débuts en tant qu'escort-girl.

    "Je m'attendais à cette question, je suppose que tu veux voir quels secrets et accessoires fournit par l'école elle renferme.."

_________________


Merci Kaze' pour ces beau vava' ! Et merci Sophie pour cette signa' trop stylée !!
Merci Saka' pour ce kit trop choupi *^*
Merci Handa pour ce vava **
Merci Misaki c'est trop cute **
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing

Revenir en haut Aller en bas

DanganRonpa 2 : Paradise of Mutual Killing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Killing Dissent /Sou Duvalier.
» Paradise City
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Invitation de l'annuaire White Paradise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai e no Chousen - Forum RPG Inazuma Eleven :: Changer d'air :: Escale à NEVERLAND :: Nightmare-