Partagez|

Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 04/10/2013
Messages : 747
Double compte : Asahi Mitsu

MessageSujet: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 1:19

Une promesse est une promesse.:
 

Petite balade à Tokyo, l'ennui me déborde, j'étais au centre commercial, sac à dos a la main, un samedi, il faisait beau, un bon soleil, voilà que j'étais en veste sur l'autre main, je ne pouvais pas la mettre, j'avais vraiment trop chaud. Aujourd'hui j'avais envie de quoi … de nouille ! Directions, le restaurant des nouilles ! Il était onze heure environs. J'ai un très bon sens de l'orientation, la preuve, je suis arrivé au restaurant a douze heure trente. Nouveau records non ? Ouii ! Une heure trente pour trouvé le restaurant de nouille … que je vais tous les mercredis en plus, mais ce samedi, il faisais bon... ça méritais des nouilles !

Ventre pleins, plus faim. Un peu de foot, je sors dehors tranquillement, puis … il faisait trop chaud... courir dans ce temps, pas possible, je ne pouvais pas... je pars me balader, seul... malheureusement, des nouveaux ami(e)s dans les environs... moi qui pensait revoir Jade au resto' de nouilles... dommage, elle a du y passer avant, c'est de ma faute, ou bien, elle n'y était pas. Malgré que moi et Jade nous nous embrouillions souvent, jamais d'accord, au fond, j'l'aime bien, une bonne amie...

Que faire quand il faut chaud comme ça ? Il y avait un bar extérieur, m'enfin, je sais pas ce que c'est, ça vend des cocktails, de l'eau, etc. mais dehors, bref, le plus important était de se rafraîchir, je demande un cocktails bien frais, il y avais pas mal de place prise, et aucun n'étais seul... j'vais pas m'incruster... je paye donc mon verre a emporter, pour me balader... je marche donc dans Tokyo, Cocktails a la main, pour trouver un banc, seul et m’asseoir, je ne refusais pas de compagnie, mais je n'osais pas m'incruster, je baille donc en m'étirant, j'avais rien a faire...


Dernière édition par Katsura Koyen le Ven 13 Déc - 16:26, édité 1 fois

_________________


Il est Mignon mon singe
J'écris en #3333cc /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 13/09/2012
Messages : 519
Nom VF : Hiden Shou (lol)
Puff : Hum...Kakure? //PAN// (y a aussi la reine des chiottes/Chef suprême de la Travelo'team/Dieu/KK...)
Double compte : nop!

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 10:50

"Haa!... Chaud..."
Agonisant, et ayant surement une allure digne des plus grands films de zombie, je déambulé péniblement dans Tokyo, à la recherche d'ombre.
Sachant que dans ma petite chambre de bonne c'était encore pire, j'avais décidé de sortir me balader.
Le plus gros de mes soucis étaient le retour à la dite chambre, car j'y mettrais surement des heures... Mon sens de l'orientation est génial... C'était de l’ironie!
Bref, tout ça pour dire que l'été au Japon, et notamment à Tokyo, c'était de la merde!

J'avais 100 yens en poche, ce qui pour moi était déjà pas mal! Mais bon, à par un sandwich, et encore, je pourrais rien m'acheter avec ça...
C'est alors que aperçue ce fabuleux magasin "tout à 100 yens"... Est ce que finalement Kami-sama m'aimait bien... Ou avait pitié de moi?
Pas le temps de réfléchir à ça, que je fonçais déjà dans ce magasin; AVEC CLIMATISATION!
J'allais rester un moment ici moi!
Du coup; je me mis à déambuler entre les rayons, cherchant quelque chose de rafraichissant à boire, ou même mieux, une glace!
Même si au final, je faisais plus attention au fait que la clim' était une merveilleuse invention, plutôt qu'aux rayons.
Au bout de quelques heures (plus précisément 3 heures), j’eus à faire un dilemme terrible: J'avais le choix entre trois canettes au choix pour 100 Yens, ou un paquet de 6 glace à l'eau pour 100 Yens toujours...
J’hésitai un moment à voler le tout, mais je me reteint; pas la peine de ce faire remarquer, et puis il faisait définitivement trop chaud pour courir!
Au final, je me décida à emporter les trois cannettes; vu la chaleur les glace à l'eau aurait fondue avant que je puisse les manger...
Je décida alors de me balader, cannettes en mains, et de revisiter un peu Tokyo avant de rentrer.
Quand j’ouvris cette fucking canette de coca, rien que le son des bulles suffie à me rafraichir, et ma main sur la canette avait beau être rouge de froid à cause de la fraicheur de la boisson, j'étais heureux à en crever!
Vive le coca!
Je bue la canette d'une traite, en ayant l'impression d'être super riche; me demandez pas pourquoi, je ne le savais pas moi même...
Je ne m'étais pas apperçue qu'en même temps que je savourais ce coca divin, offert par Kami-sama qui avait enfin pitié de moi, j'avais continué à avancer, pour finir par cogner un banc du genoux;
"Aie! Putain ça démonte!"

Et je lâcha une farandole d'injure plus classes les une que les autres, en me tenant le genoux, avant de me rendre compte qu'il y avait quelqu'un sur le dit banc.
Je le dévisagea un moment, me demandant presque ce qu'un être humain faisait ici, avant de me souvenir que j'étais sur Terre... Il faisait chaud!
Je secoua la tête, histoire de me remettre les idées en place, avant de m’apercevoir que son visage me disait vaguement quelque chose... Je vie la veste qu'il avait à la main "Inazuma Team"... Mystère résolue il était dans mon équipe... Pourquoi j'arrivais jamais à retenir leur nom bon sang?!
"Heu salut..."

Ouai, pas très original comme approche, mais on s'en foutait, le tout c'était qu'il remarque pas que je l'avais à moitié oublié!
Comment j'allais me sortir de se merdier? Comment je...
"Tu veux une canette?"

... La chaleur, tout ça...

_________________

Tsuchito elle un autel dédié à la gloire de Steeve dans sa chambre!~





Merci à Ichi-Ichi l'amuuuur de ma vie pour cette signa' qui envoie du pâté aux poulets voyageurs!


KK t'encule en #9900ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Belgique Age : 17
Date d'inscription : 01/11/2013
Messages : 1453
Double compte : Kudou Fuyuka & Miyabe Momo

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 11:30

Dans mon lit, dans ma chambre. Je voulais rester comme ça, mais la chaleur ne me le permettait pas. J'en avais un peu marre, je voulais m’ennuyer, aujourd'hui! Je n'avais pas le choix, finalement, car mes parents sont partis au travail, et moi, je n'avais pas les cours. Je me levais, puis j'ai mis une rode d'été. J'aimais bien les robes, mais c'était de plus en plus difficile de les porter, car je ne savais jamais si je ne vais pas commencer à jouer. Aujourd'hui, il faisait trop chaud pour mettre des pantalons, mais j'ai mis un short, au cas où. Je suis alors sortie, portefeuille dans la poche, le ballon à la main. Je voulais jouer coûte que coûte.

Je courais après ma balle sur le trottoir, ramassant des regards surpris du monde qui m'entourait. Qui a dit que je ne peux pas jouer quand il fait chaud? Malheureusement, je me suis fatiguée deux fois plus rapidement que tous les jours, je devais m'acheter une glace. Ou une boisson. Ou tous les deux! Voulant économiser un peu d'argent, je suis partie en direction d'un magasin assez connu chez les lycéens, “Tout à 100 yens”.

À peine entrée, je pouvais sentir une forte climatisation, ce qui permettra sûrement de plus vite regagner mes forces. Je n'étais pas seule à apprécier cette invention, je voyais aussi quelqu'un de plus ou moins mon âge, qui avait un visage vraiment satisfait de ce magasin. Je ne faisais pas attention à lui, je connaissais ce magasin par cœur, toutes ses ruelles ne m'étaient pas inconnues; bientôt j'ai pris un paquet de glaces, oubliant les boissons.

Étant sortie, je me dirigeais vers les premiers bancs que j'ai vue de loin. Malheureusement, quand je suis arrivée, ils étaient occupés...Je ne voulais pas déranger, mais je suis quand-même venue près de deux gars. Ou un gars et une fille. Je ne savais pas, je n'étais pas sûre mais...Mais un d'eux, c'était la personne que j'ai vue au magasin! J'ai sourit, je ne sais même pas pourquoi. Je me suis approchée un peu, sortant mon paquet de glaces.

Ohayo~! Il fait chaud, aujourd'hui, hein!

Mais j'étais conne ou quoi?! Pourquoi je parle comme ça à des inconnus? Je me suis un peu mordue la langue, exprès, pour me retenir de dire des bêtises. J'ai ouvert une glace, l'ai mise dans ma bouche, ne la tenant pas avec mes mains.

_________________







Merci à Koyuki-senpai pour le vava ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 04/10/2013
Messages : 747
Double compte : Asahi Mitsu

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 11:51

J'étais en train de crever de chaud... personne, pas un ami(e)... seul sur mon banc, mes yeux commençaient a me lâcher... ils se fermaient, de plus en plus quand le banc ce mit a ''vibré'', dire que je commençais a m'endormir, cette personne m'a sauvé la vie ! J'essaye de voir la personne, mais le soleil m'éblouit... j'entends un « Heu salut... » qui sortait de la bouche de la personne(MAGISTRAL *O*), pas eu le temps de réaction, c’était comme si je venais de me réveiller... Cette personne m'avait directement proposer une canette, j'avais déjà mon cocktails dans l'autre main, qui retombait presque au sol, je mis ma main proche de mon visage, histoire de voir a qui j'allais m’adresser. Je lève ma main droite, celle qui tenait le cocktail pour lui montrer que j'avais déjà quelque chose. Une fille s'approcha de nous pour nous saluer ! Je ne suis pas le seul a m'faire ch*** quand il fait chaud...

« Salut ! » Sans hésité je les saluas sans hésité, la tête de l'autre garçon me disait quelque chose, mais la fille non, rien. Jamais vu... « Je vois que je n'suis pas l'seul a m'ennuyer ! Dans ces moments, j'ai envi d'aller à Okinawa... la plage et tout, vous savez si on auras l'temps d'y aller ? Faut pas rêver... » On ...( facepalm ? C: ) J'avais cette petite envie d'aller à Okinawa pour aller à la plage et se baigner ! OUI LA MER DOIT ETRE BONNE DANS CE GENRE DE MOMENT ! Je m'étire donc et je me lève tranquillement, en buvant mon cocktail ! Ma veste était bouillante, c'était horrible, mais j'pouvais pas la lâcher, la veste de l'Inazuma Team quand même !

Plus sérieusement, je ne savais pas quoi faire... ils ont peut être quelque chose de prévu... en tout cas moi pas, bon, autant demander, je mis ma veste sur le banc, et je me frotte les cheveux, et je leur demande. « Vous... vous avez quelque chose de prévu ? » Bah quoi ? S'ils sont la c'est peut être pas par hasard non ? Puis … Plus on est, plus on rit ! Mais si seulement ou pouvais aller a Okinawa...

_________________


Il est Mignon mon singe
J'écris en #3333cc /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 12:05


    - Hey, t'es mignon toi !

    Avec cette chaleur affreusement divine, Tenshi s'était rendu au bar en bas de chez lui, espérant y trouver de la bonne compagnie. C'est vrai, il faisait tellement chaud que faire autre que de boire des cocktails frais entouré de jeunes filles ne lui venait absolument pas à l'esprit ! Et puis, il fallait dire qu'il habitait anciennement à Hokkaido. Il ne savait même pas qu'on pouvait dépasser les 0° ...

    Bref, il s'était rendu au comptoir, dans lequel il s'était familiarisé avec le barman et descendit les jus de fruits litres après litres. Comme attendu, des jeunes filles l'avaient abordé et ils discutèrent ensemble, ni plus ni moins. De toute manière, cela se voyait comme le nez au milieu du visage, elles ne jugeaient que sur le physique. Tenshi ne tarda pas à se lasser de ces adolescentes superficielles.

    Alors qu'il sirotait son énième jus de litchi en mordillant ennuyeusement la paille, il aperçut son cher Koy adoré passer ! Le garçon voulut le rejoindre de suite, mais les filles l'en empêchaient en essayant lui attrapant par le bras. Elles pensaient réellement qu'il allait s'éterniser avec ces roses sans parfum ? Sans façon. Il les salua et laissa du pourboire puis sortit du bar en vitesse. Bien évidemment, il entendit les groupies le complimenter alors qu'il n'était même plus dans le bar. Bref. Et mince, Koy avait disparu.

    Bon, maintenant qu'il avait passé la moitié de sa journée à dormir debout, le garçon allait se dégourdir les pattes. Il introduit dans ses cheveux une petite barrette qu'il avait piqué à une des demoiselles -qui s'évanouit suite à cela- et se errait dans les rues. A vrai dire, il adorait ce ciel bleu, dégagé et illuminé par l'astre du jour. Le parfait paysage pour un petit pic-nique entre amis. Haaa... Tenshi se demandait pourquoi il n'avait pas eu cette idée avant ? Le litchi l'avait sûrement ramolli ...

    Il se lamentait encore sur lui-même lorsqu'il vit Koy sur un banc et ... un alcoolo ! Une jeune fille était là aussi mais... Mais c'est Mikado ! Tenshi gémit et s'approcha anxieusement du bonhomme violet. Ah bah non ... juste ... euh ... il s'appelait comment déjà ? Ses cheveux lui mit sur la piste, il l'avait sur le bout de la langue ...

    " KAKURE FUKUSHI ! " avait-il crié sans faire exprès.

    Et sans s'en être aperçu, il se tenait juste derrière lui ...


Hey ! 0/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 13:36


Quand il fait chaud à Tokyo...
y'a rien à faire
 


C'est une journée banale, une journée qui démarre comme toutes les autres. Une journée particulièrement torride qui condamnait la plupart des personnes chez eux devant leurs ventilateurs branchés à vitesse maximale. Une journée de week-end à passer chez soi sans bouger, juste profiter de la fraîcheur des lieux. C'est comme cela que Remon avait commencé son matin mais, très vite elle avait du quitter l'endroit pour travailler du matin dans une boutique. C'était juste un job passager et, elle avait bien choisi l'endroit, une boutique de vêtements pour filles. Au moins, elle pouvait facilement aider les clientes et la supérieure était bien aimable pour lui laisser des heures libres quand cela l'arrangeait.

Rapidement, elle venait de finir son service, sur le chemin du retour des idées germaient dans sa tête et, elle eut un sourire narquois qui grandissait au fil des secondes. Elle rentra chez elle, avançant lentement pour ne pas réveiller l'adulte, elle gravit les marches puis arrivant dans sa chambre, elle rejeta d'un coup ses vêtements de service ainsi que le reste, elle sautilla pour atteindre une étagère un peu plus haute et y attraper son maillot de bain. Elle accrocha les nœuds du bas avec facilité mais celui du haut lui posa quelques problèmes comme toujours. Elle espérait qu'il tienne... Attrapant ensuite un tee-shirt blanc légèrement moulant, elle prit un short en jean, des baskets et, glissa son portable dans la poche de son short. Prête ~

Bon, ce serait pas facile d'aller là où elle le souhaitait mais qui ne tente rien n'a rien puis elle avait un léger salaire qui lui permettrait cette sortie. Oh, elle pourrait retrouver les guignols du club, ils étaient sympathiques même si elle les sous-estimait énormément... Claquant la porte de sa chambre, elle glissa sur la rembarre des escaliers pour arriver en bas et, après avoir bu un verre d'Oasis (sisi ça existe au Japon \o/), elle sortit de sa maison. Bon, ils devaient tous s'entraîner au terrain de la rivière, sur cette pensée elle commença sa marche mais s'interrompit très vite en remarquant un petit groupe de personne. Quand elle aperçut l'uniforme de l'Inazuma Team, elle comprit qu'ils étaient ceux qu'elle cherchait et, elle s'avança vers l'assemblée.

Quand elle s'apprêta à prendre la parole, son pied buta contre quelque chose -une cannette-, elle ne voulut pas y prêter attention sauf qu'elle manqua une chute en basculant en avant. Se rattrapant en secouant légèrement ses bras, elle appuya son pied sur la jolie, splendide, magnifique petite cannette qui n'attendait que ça. La petite boîte roula, entraînant sa jambe pour qu'elle ne chute finalement en arrière. Elle se cogna la tête, se redressant légèrement pour se frotter l'arrière du crâne

- C'pas possible ! Ca arrivera qu'à moi ce genre de trucs !  

Grogna t-elle en regardant le petit groupe. Vive l'approche qu'elle avait faite en essayant tout simplement de paraître...naturelle, c'était pas gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 04/10/2013
Messages : 747
Double compte : Asahi Mitsu

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 15:21

Nous étions quatres, le voyage à Okinawa allait vraiment se faire ? Je crois bien, mais j'peux payer le voyage à certains, j'ai pas mal d'argent, je l'utilise rarement... j'vais m'acheter un maillot de bain en passant, avec un sac à dos. Et des provisions. Rapidement, je ferais ça à Okinawa ! Puis une fille blonde aux yeux vert s'approcha de nous, une cinquième personne ? Je pensais pas qu'on allais être beaucoup a s'ennuyer ! Cette fille était tombé, aussi adroite que moi, je l'a regarde d'un air 'questionneur' je me demandais si ça allait bien, la pauvre, mais j'ai déjà vu son visage quelque part...

Je m'approche de elle en lui tendant ma main pour la relever, « Es-ce que ça va ? » elle a du avoir mal... je la regarde et lui sourit, quoi ? Moi, non ! Jamais, je m'inquiète juste pour elle, si sa aurait été quelqu'un d'autre, ça aurait été pareille ! J'espère que les autres ne vont pas se faire de film, d'un côté... Bon, je voulais vraiment notre voyage à Okinawa, surtout qu'il fait chaud... elle va peut être venir avec nous après tout !
Spoiler:
 

_________________


Il est Mignon mon singe
J'écris en #3333cc /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 135
Puff : Lacie
Double compte : Personne.

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 15:34

Chaud. Il faisait horriblement chaud. Un jour plus ou moins idéal pour aller à la plage ou à la piscine. Mais ce serai bondé de monde. Elle abandonna immédiatement cette idée. La rouge portait simplement  un débardeur  rayé bleu clair et blanc, un gilet style marin avec une jupe assortie.

Après un moment de réflexion, elle se décida ENFIN à sortir dehors. Elle partait se balader. Par ci, par là. Sans but précis. Diana la suivait volontairement, pouvoir accompagné sa jeune maitresse était un vrai bonheur pour elle. Elles déambulés toute les deux dans la ville, jusqu’as que Skylar entre dans un magasin. Un magasin de… maillot de bain. Le dernier qu’elle avait, sa sœur lui avait piqué. Il fallait bien qu’elle s’en rachète un, même si il ne lui servira peut être pas aujourd’hui.

Après un long moment à hésiter, elle choisissa finalement un bikini rayé orange et blanc. Sortant du magasin, elle maudissait  cette chaleur. Après une bonne heure de passer sous cette chaleur elle entra dans un autre magasin, cette fois si, un magasin alimentaire. Parcourant les rayons, elle cherchait boissons, gâteaux, glaces… ce genre de truc quoi. Au bout d’un certain moment passer dans le magasin, elle fini par tomber sur une sorte de mini glacière rigide. C’étais une bonne idée de la prendre, ce qu’elle aller prendre pourrait rester bien au  frais comme ça, et ce qu’elle ramènerait ne serai pas tout fondu.

Lorsqu’elle sortie du magasin, Diana avait disparue. Chose qui n’était absolument pas normale. Elle la chercha du regard, paniquée, jusqu’as qu’elle la retrouve avec un groupe de jeune gens, d’à peu près son âge, sur le trottoir en face. Attendant que le feu passe vert pour elle, elle ne les quittés pas des yeux. Elle traversa rapidement, courant vers le groupe en question.
Elle arriva essoufflée juste devant eux.

Excusez-moi de vous dérangez, je venais simplement récupéré mon chien...

Elle était affreusement gênée, elle avait du mal à reprendre son souffle aussi. Et le deux ne fond pas très bon ménage.
Elle n’était décidément pas à l’aise avec les inconnus, et encore moins dans ses conditions là.



8D:
 

_________________

Skylar, elle vous fait une dépression en #a11d3f.

Ex avatar:
 

Merci.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 20
Date d'inscription : 08/09/2013
Messages : 1156
Puff : Cam's
Double compte : Kurohime Nanashi

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 15:39

Seule. Encore, comme toujours. Elle avait fini d'écrire, mais une fois encore, elle avait jetée sa lettre dans la poubelle. Depuis deux ans, elle collectionnait les lettres de suicide. Tellement que c'était devenu comme écrire un message à une pote, en plein dans la journée. Sa chambre d'internat était noire, il y faisait plutôt frais. Mais aujourd'hui, elle n'avait strictement rien à faire... La veille, elle avait rangé la pièce, car Enzo l'avait menacé de brûler tout ses mangas si on ne pouvait pas alligner un pied devant l'autre. Franchement, parfois, il était lourd, à se comporter comme une maman poule.. Voilà, exactement : une maman poule. 

Elle était habillée comme d'habitude : de son éternel jean et de son sweat-shirt gris. Puis, soudainement, elle voulut faire autre chose. Elle se rendit directement dans la salle de bain, pour saisir l'objet coupant qu'elle utilisait régulièrement...

«- Putaaaaaain, Enzo je te hais !»

Disparu. En ce moment, toutes les lames qui étaient présentes disparaissaient. Et elle devinait qui était le coupable... Elle ouvrit une boîte de doliprane, en avala un avec un grand verre d'eau, saisit son porte-feuille et sortit de sa chambre. Elle avait des maux de tête en permanence, à force de chercher un compas, un crayon à papier, une épingle à nourrice, un ciseau... Heureusement, les librairies étaient ouvertes !

«- Oh merde, il fait trop chaud dans ce pays !»

Elle constata avec dépit que, pour une période hivernale, il faisait bien chaud. Et elle qui était sortie en sweat... Pas question de l'enlever. Elle n'était pas folle. En deux ans, il n'y avait qu'une seule personne qui l'avait découvert, elle n'en voulait pas plus. Elle marcha d'un pas pressé vers une librairie, où elle pourrait se réapprovisionner. 

* . * . * . *

Enfin sortie ! La vendeuse l'avait regardé bizarrement lorsqu'elle avait déposé tout cela sur le contoir : ciseaux, compas, tailles crayons, canifs, couteaux... Son excuse ? «Je déménage individuelllement...» Bon, entre nous, elle avait toujours su mentir aux gens. Sauf dans les cas où elle pleurait, mais là, c'était différent...

Puis, une idée lui vint à l'esprit. Et si Enzo la voyait, dans la rue, avec des lames ? Oh putain, fallait rentrer incognito ! Jade commençait à marcher précipitemment, regardant parfois autour d'elle. Lorsqu'elle vit un gars plutôt grand aux cheveux châtains clairs... Elle l'observai d'une manière un peu louche, bien qu'elle se doutait que ce n'était pas lui (parce que Enzo en costume cravate, ça courait pas les rues) jusqu'à ce qu'elle trébuche. Elle tomba en arrière, et se préparant à chuter comme au dojo, elle allait taper dans le sol, lorsque d'un coup, elle sentit deux mains au niveau de ses épaules la rattraper. Son sang ne fit qu'un tour.

Avec son bras gauche, elle saisit durement le poignet droit de cette personne inconnue (Nous sommes les Anonymous... -pan), passa son bras sous son aisselle droite (à l'Anonymous hein), rabattit ses deux pieds juste devant les siens, fléchit ses genoux et...

BIM !

Elle avait envoyé l'Anonymous au tapis. 

«- Oh merde ! Excuse, monsieur l'Anonymou- NYAN-CAT ?»

Elle regardait le nyan-cat, à terre, gisant devant elle. Elle l'aida à se relever, s'excusant à maintes reprises, et se retournant. Elle vit Koyen, une fille blonde qui ressemblait BEAUCOUP TROP à "elle", Aoki, Fumika, et d'autres...

«- Euh... Bonjour...»

Elle se frottait la tête d'un air gêné, cherchant des yeux son paquet contenant les ciseaux et les autres lames. Merde, où est-ce-qu'ils étaient passés ?


_________________



«Mon coeur saigne, ma voix est sourde, mes envies sont malsaines et je n'attends que ton retour.»

J'écris en #9933cc 0/

Cadeaux ! ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-no-kuro-tenshi.skyrock.com/
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 16:05


Quand il fait chaud à Tokyo...
y'a rien à faire
 


Qu'est ce qu'il lui prenait à ce garçon brun...? Est-ce qu'il la reconnaissait ou lui proposait son aide par pitié ? Elle n'avait aucunement l'intention d'accepter son aide, c'était prévisible de sa part. Elle ne lui répondit pas, se contentant de froncer ses sourcils pour se relever, ignorant la main qui lui était tendue. Elle passa sa main dans sa chevelure dorée, l'envoyant voler légèrement dans les airs pour qu'aucunes de ses mèches ne viennent devant son épaule. Elle posa ensuite sa main sur sa hanche, jetant un vif coup d'œil au garçon qui souriait.

- Je vais bien si on oublie la chaleur écrasante d'ici... L'Inazuma Team est réunie, c'est la fête pff ~

Malgré les apparences, Remon avait une très bonne mémoire visuelle, elle reconnut alors brièvement les membres même si elle ne leur avait jamais adressé la parole. Celle qui lui échappait été une brunette, une manageuse ? Elle l'ignorait et, baissa sa tête en sentant quelque chose renifler sa jambe. Elle haussa ses sourcils en voyant un chien, qu'est ce qu'il faisait là...? Elle soupira, s'agrippant sa mèche, se calmant. Elle n'avait pas peur des chiens mais elle les détestait. Par la suite, une rousse apparut puis, une violette qui manqua de faire une chute. Elle se reconnaissait presque en elle... sauf qu'elle avait un sweet et jean, la pauvre devait mourir de chaud. L'étonnement de la blonde grandit en la voyant faire une prise, lâchant son... sac qui vola un court instant. Elle fit de légers pas chassés pour se reculer et le rattraper sans difficultés. N'empêche, quelle troupe ils étaient...

- Il crève de chaud ici...

Elle secoua légèrement le sachet qu'elle avait rattrapé, curieuse, elle voulait y jeter un coup d'œil mais y renonça rapidement pour plutôt le lancer à la violette, doucement pour qu'elle l'attrape sans difficultés.

- Tiens ~ Elle s'arrêta pour sourire légèrement Et, je sais pas si vous me connaissez mais moi oui donc, je m'appelle Remon ~

Elle s'arrêta là, ayant alors récupérer un magnifique sourire narquois. Il faisait bien trop chaud ce qui la força à se servir de sa main comme d'un éventail pour se faire un peu d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 16/10/2013
Messages : 626
Puff : Cam's
Double compte : Jade Winsford

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 16:23

Musique dans les oreilles. Quoi de mieux pour se détendre dans les rues de Tokyo ? D'ailleurs, je fous quoi ici moi ? Ah oui, c'est vrai, hier j'ai croisé une fille... On a passé la nuit ensemble et je me suis cassé le lendemain matin, pendant qu'elle dormait. Mais bon, on va épargner les détails, non ? Après avoir fait une course pour mon père, j'avais pas envie de rentrer pendant la nuit... Et j'avais envie de m'amuser un peu. Quoi ? Elle a eu l'honneur de voir Kurohime Nanashi profiter de son corps, beaucoup de filles auraient aimé être à sa place. Bah quoi ? Oui, je suis un connard, et alors ? 

Un chien venait de passer devant moi. J'enlevais l'un de mes écouteurs pour observer la fille qui s'excusait brièvement, pendant qu'une autre pétait la gueule à... CETTE FILLE QUE J'AI RACOMPAGNÉ L'AUTRE JOUR ! D'ailleurs, elle a toujours pas arrêté de se travestir... Dommage, elle est plutôt mignonne. J'espère qu'elle me reconnaitra pas, j'ai pas envie de me faire défoncer... Héhéhé...

Entre temps, un ciseau avait volé à mes pieds. Une blonde avec une poitrine juste énorme avait ramassé un sac et l'avait passé à la judoka-agresseuse-de-la-travelo, qui l'avait remercié par la suite. Je le pris dans ma main, et m'avançais vers la bande de jeunes qui semblaient être de mon âge. Bien que je sois le plus beau... Héhé.

«- Hey, la judoka. C'est à toi, ce ciseau, non ?»

Je lui tendis l'objet en la regardant de haut en bas. Elle devait crever de chaud... Même moi, je m'étais mis en t-shirt ! Mon cerveau ne fit qu'un tour. Ciseau, sweat... Ok, je pense que c'est intéressant ici. Elle tendit la main pour le reprendre, mais je reculais le ciseau en souriant. Elle a cru quoi ? Moi, c'est Kurohime Nanashi, élève surdoué de 168 de Q.I. Plus intelligent qu'Albert Einstein ! Si je peux même pas remarquer ça...

«- À quoi tu joues ? 
- Montre moi tes poignets.»

Merde, j'viens de me rendre compte que je viens de m'incruster. De plus, elle me regardait avec de grands yeux, genre "connard". Héhéhé, ouais je sais, ma grande ! Bon, je décidai tout de même de lui rendre, lui tournant le dos et me retournant vers les autres.

«- Kurohime Nanashi, b'jour. J'm'incruste, comme vous pouvez le voir, parce que j'vous trouve intéressants.»

Spoiler:
 

_________________


Je t'aime encore trop pour t'oublier. Alors, je vais m'oublier dans la fuite, dans l'alcool, loin d'ici, loin de toi, loin de là, loin de moi. Je vais sombrer, périr jusqu'à en crever. Je veux plus chercher à vivre avec ton ombre qui me hante, qui me tue. Ma vie entière s'est brisée dans tes bras.


J'écris en #990000 0/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-no-kuro-tenshi.skyrock.com/
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 18:13


    Tenshi se recula, anticipant la réaction -certainement mauvaise- de Kakure. Bah quoi ? Ils étaient dans la même équipe et c'était peu de dire qu'il se faisait remarquer au sein du lycée. Le garçon sentit quelque chose le caresser sa jambe blanche.

    - Oh ! un toutou !

    Oui, un chien, tout mignon, tout beau. Le garçon qui les avait toujours adoré s'accroupit pour lui caresser le pelage. Apparemment, la jeune blonde qui venait d'arriver n'était pas aussi à l'aise que lui. Alors il joua avec lui, le temps que son propriétaire revienne. Qu'est-ce qu'il était doux en plus ! Peu après, une jeune rousse arriva, essoufflée. C'était la maîtresse du chien. Ou chienne. Enfin bref, il était juste à tomber ! (Il ne tombe pas amoureux du chien, hein)
    Il tendit alors le toutou à cette dernière avec des yeux ronds, admirant le chiot.

    S'en suivit l'arrivée de sa petite Jade adorée ! Il lui fit un grand geste pour la saluer, cette journée promettait ! Mais alors qu'elle arriva, elle fit une prise de judo juste GEEEEENIALE. Tenshi ouvrit grand les yeux, se préoccupant plus de la maitrise de Jade que la santé de Kakure. Seulement, elle avait dans sa main un sac qu'elle lâcha mais qui fut rattrapé par l'adolescente blonde d'une manière pro. Et ben dis donc, ils faisaient tous des super héros ou quoi ?

    Le garçon, qui repensait à son idée de pic-nique, aperçut la rousse une glacière rigide. Il prédisait l'avenir ? Il jeta un regard autour de lui: un autre garçon s'était joint au groupe ! Un grand brun qu'il fixa longuement. Qu'est-ce qu'il faisait avec ces ciseaux ? C'est alors qu'il les tendit à Jade. Les mains de Tenshi tremblèrent. Ma Jade adorée ...

    «- Kurohime Nanashi, b'jour. J'm'incruste, comme vous pouvez le voir, parce que j'vous trouve intéressants.»

    Il s'avança vers Nanashi et le gifla. Bon, pas trop fort parce que sinon il aurait dû déguerpir vite fait bien fait et donc ne pas pouvoir profiter de la sortie qui se préparait !
    Tenshi fit la moue. Qu'est-ce qu'il avait à agresser Jade comme ça ? Ho.
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Belgique Age : 17
Date d'inscription : 01/11/2013
Messages : 1453
Double compte : Kudou Fuyuka & Miyabe Momo

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 18:14

- Vous... vous avez quelque chose de prévu ?

A-t-il demandé. Puis, j'ai entendu un cri.

- KAKURE FUKUSHI !

C'était LUI? Je me suis retournée. Derrière nous, il y avait un garçon aux cheveux blancs.

- Aoki!

Ai-je crié, et puis, j'ai entendu encore quelqu'un.

- C'pas possible ! Ca arrivera qu'à moi ce genre de trucs !

On était un grand groupe à présent, mais je connaissais que Aoki.

- Excusez-moi de vous déranger, je venais simplement récupérer mon chien...

Encore quelqu'un? On était de plus en plus nombreux!

- Oh merde ! Excuse, monsieur l'Anonymou- NYAN-CAT ?  Euh... Bonjour...
- JADE!

Ai-je crié, reconnaissant la violette qui m'a aidé lors de mon premier jour au Lycée Inazuma.

- Kurohime Nanashi, b'jour. J'm'incruste, comme vous pouvez le voir, parce que j'vous trouve intéressants.

Il tendait des ciseaux à Jade. Des ciseaux, c'était normal, pourtant Kurohime Nanashi voulait voir ses poignets. Pourquoi faire? Ne me dites pas que Jade se coupait!

- Non, je n'ai rien de prévu, aujourd'hui. – ai-je enfin répondu à celui qui avait un pull de l'Inazuma Team. Je remarquais que la chaleur augmentait un peu, je me souvenais de mon paquet de glaces...Il y en a assez? - Vous voulez des glaces?

On peut toujours demander, n'est-ce pas? Je voulais être gentille avec eux, surtout, que je ne connaissais personne. Bon, si on ne compte pas Jade et Aoki.[/b]

_________________







Merci à Koyuki-senpai pour le vava ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 20
Date d'inscription : 06/01/2013
Messages : 413
Nom VF : Mrs. Sparrow
Puff : Lenny

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 18:27

J’avais chaud… Très chaud… Trop chaud ! J’étais en mode larve sur mon lit, jetant un regard vide sur le bâtiment que je pouvais apercevoir de ma fenêtre. J’avais un appart’ pas très loin de la Teikoku Gakuen, ça m’évitais d’avoir à faire le trajet Ehime>Teikoku Gakuen tous les jours. Car le trajet était quand même sacrément long. Tu te lèves avec difficultés, c’était le week-end et tu n’avais rien à faire. Tu espérais trouver un endroit un peu plus frais en te baladant dans Tokyo.

Tu marchais au hasard regrettant de ne pas être retourné à Ehime ce week-end là afin d’échapper à cette chaleur écrasante. Tu avais du coup une furieuse envie d’aller à la plage et envie d’un cocktail aussi. Je vis un peu plus loin un bar en extérieur, je vis une silhouette familière en partir mais n’arrivant pas à reconnaître la personne je me dirigeais vers le bar et commandant un cocktail fruité que j’adorais. Je le bu rapidement ignorant les remarques de quelques mecs qui se pensaient tout permis. Il faisait chaud j’avais bien le droit d’être en débardeur-short dans Tokyo quand même non ? Tu finis rapidement ton cocktail, paya et sortis du bar.

Un peu plus loin tu vis un attroupement près d’un banc, tu reconnu parmi ces personnes Koyen, Aoki, Fumika. Je leur fis de grand signe de la main, je m’approchai du groupe en souriant et m’approchait de ceux que je connaissait.

« Koyen ! Aoki ! Fumika ! C’est cool de vous voir ici ! »

Je pointais les autres du doigt.

« Vous les connaissez ? Ils ont l’air sympa ! »

J’entendis alors Fumika parler de glaces… C’est exactement ce qu’il me fallait pour me rafraichir avec cette chaleur étouffante. Comme la brise marine, rafraichissante d’Ehime me manquait. J’avais plu que tout envie d’aller à la plage ! Je regardais Fumika avec de grands yeux, je ne pensais plus qu’à ses glaces qu’elle avait.

_________________


Merci Kaze' pour ces beau vava' ! Et merci Sophie pour cette signa' trop stylée !!
Merci Saka' pour ce kit trop choupi *^*
Merci Handa pour ce vava **
Merci Misaki c'est trop cute **
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 19:06


Quand il fait chaud à Tokyo...
y'a rien à faire
 


Et maintenant, le groupe qui au départ était petit devenait de plus en plus nombreux. Que des inconnus, elle lâcha un faible soupir en passant sa main dans sa chevelure blonde comme léger signe d'agacement. Elle aurait peut-être du faire plus d'entraînements avec l'équipe que toute seule, maintenant ce serait un peu plus dur de se faire des liens même si elle ne perdait pas espoir. Elle observa le jeune homme qui venait d'arriver, il ne lui était pas inconnu mais, elle ne s'en souvenait que brièvement et préféra l'ignorer sauf que ses paroles tiquèrent dans sa tête. Des ciseaux...? Ah, tout s'expliquait, elle n'allait cependant rien dire sur cette révélation, la concernée ne préfèrerait sûrement pas qu'une inconnue ne s'y mêle.

Il se présenta, elle le connaissait... Mais, haussa simplement le dos, peu motivée pour qu'il ne vienne. Il y avait bien trop de garçons à son goût... Quand le petit bonhomme aux cheveux nacrés passa devant elle, elle observa ce qu'il faisait et, écarquilla ses yeux en le voyant gifler son aîné en taille. Il était pas si peureux mais, son action était puérile. La brune proposa des glaces mais, Remon refusa simplement d'un signe de tête, il n'y en aurait peut-être pas assez et, quitte à ce qu'elle passe son tour pour éviter ça. Tiens, après le garçon une nouvelle fille... Drôle de coiffure, elle semblait à nouveau connaître des personnes ici. Soupirant, elle se frotta l'arrête du nez avant de s'étirer pour commencer à jeter un œil à l'heure sur son portable. Elle ferait mieux de partir maintenant pour arriver à l'île d'Okinawa. Elle croisa ses bras sous sa poitrine, regardant le petit groupe pour élever sa voix.

- Je veux pas plomber l'ambiance mais vous savez pas où se trouve le port ? Je cherche à aller à Okinawa et y'a pas trente milles possibilités ~
Revenir en haut Aller en bas
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 04/10/2013
Messages : 747
Double compte : Asahi Mitsu

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 19:15

La jolie blonde, voulait partir à Okinawa, c'est le destin ! Je la regarde pour annoncer à tout le monde, « Hey, si on allait tous à Okinawa ? », voilà ma proposition que j'avais fais a tous le mondes, « c'est vrai que la plus part d'entre nous ne se connaisse pas, pourquoi pas apprendre a se connaître ? » A la fin de ma phrase j'avais regarder Remon, je crois son nom, et j'ai souris, j'ai presque rougis, quel imbécile. J'avouerais que je la trouve pas mal... Bon, ma proposition a l'air d'avoir choqué plus d'un... mais moi c'est mort, je reste pas dans cette chaleur. Je les regarde tous pour leurs m'exprimer a voix haute, « Personnellement, j'ai trop chaud, je ne pourrais pas rester dans cette chaleur... Et je n'aime pas rester sans rien faire, heureusement que j'ai mes yens sur moi, je pourrais tous me prendre sur place, alors tous le monde est Ok pour aller à Okinawa ? » de toute façon, si ils refusaient, je partirais avec la blonde, j'avouerais que j'aurais aimer, mais pas elle, c'était la seul solution pour m'approcher d'elle ? Peut être...

Je commence a prendre ma veste qui est rester sur le banc, je fini mon cocktail, pour le jeter a la prochaine poubelle que je verrais, quand j'ai pris ma veste, elle était très chaud, j'ai failli me brûler, étant ancien habitant d'Hokkaido, je suis pas habitué a ce genre de chaleur, mais d'un côté, j'ai toujours voulu visité Okinawa, c'est le moment d'en profiter, avec l'argent que mes parents me laisse, ils ont peur j'ai l'impression, mais vu que je ne l'utilise pas souvent, bah on va dire que j'en ai pas mal, j'aimerais bien voir, a quel est le voyage... bon Direction Okinawa !

_________________


Il est Mignon mon singe
J'écris en #3333cc /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Belgique Age : 17
Date d'inscription : 01/11/2013
Messages : 1453
Double compte : Kudou Fuyuka & Miyabe Momo

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 19:35

À Okinawa? À la plage? Avec tout le monde? Trop cool comme idée!

- J'accepte!

Ce n'était pas une réponse normale, c'était un fort cri. En voyant Takanashi, je me suis retourné vers elle.

- Takanashi Shinobu! Tu veux une glace?

J'ai sorti une glace de mon paquet, puis je la lui tendis, avec un grand sourire aux lèvres. Je répensais à la proposition de l'inconnu. Il n'était pas vraiment un inconnu, on a joué le 5v5 dans des équipes differentes, il était mon adversaire, Katsura Koyen si je me rappelle bien. Il y avait un problème...Si on va à la plage, on va se baigner. Et si on veut se baigner, on doit avoir un maillot de bain. Et moi, je ne l'avais pas pris. Et ma maison était trop loin, en plus je ne savais pas où je l'ai foutu, ce bikini. Mais j'avais de l'argent, je pourrai m'en acheter un. Je ne connaissais personne, je vais voir si je me rappelle de ses prénoms, ou de noms de famille ou moins.

- Bon! Toi, c'est Katsura Koyen, c'est ça? – ai-je demandé, pas trop sûre de moi, en regardant le gars aux cheveux noirs qui était la clé de notre rencontre à tous. - Tu veux que je t'appelle comment? Et toi, c'est Hoshino Remon, pas vrai? Je peux t'appeller par ton prénom, ou tu ne le souhaites pas? Kurohime Nanashi, Kakure Fukushi? Takanashi, Aoki et Jade. C'est ça? J'ai bien retenu? Dites-moi comment vous voulez que je vous appelle!

J'avais l'impression que j'avais oublié une ou deux personnes. Sûrement la maîtresse du chien, mais je ne connaissais pas son nom. J'ai sourit légéremnent.

- On y va?

J'étais d'une bonne humeur, et ça se voyait bien!


Dernière édition par Sakanoe Fumika le Dim 8 Déc - 19:49, édité 1 fois

_________________







Merci à Koyuki-senpai pour le vava ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 20:58

J'était avec une vieille amie de Teikoku pour faire les magasin à Tokyo malgré la chaleur écrasante. On siroter un soda frais toute les deux au bar du magasin quand on fut déranger par un groupe de gens bizarre qui criait dans tout les sens du thermes... Cela commençait à me chauffer les oreilles mais, Kyoko ne voulait pas que j'aille m'énerver, elle était tellement douce et gentille avec tout le monde. Mais, pas moi et puis ça m'énerver que des personnes ne respectent même pas les autres que je me lève d'un coup et finit par leur criait dessus :

-NON MAIS, CA SUFFIT VOTRE BORDEL

Voilà, ils m'ont fatigué et maintenant j'ai encore plus soif qu'il y a deux minute mais, j'ai l'impression surtout de m'avoir attiré plus d'ennuis que ils en attiraient...zut tant pis s'il l'un d'entre eux veut parler au calme je pense qu'il est le bienvenue et je pense qu'ils voudront me calmer un peu. Je suis bête des fois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 21:08

Précision:
 


Quand il fait chaud à Tokyo...
y'a rien à faire
 


Ce jeune garçon la fixait, il la regardait bien trop. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi, se contentant d'hocher sa tête à sa proposition. De toute façon, c'est ce qu'elle avait prévu de faire, partir à Okinawa avec son salaire et profiter de l'eau de mer fraiche qui lui ferait un bien fou. De son côté, elle était donc ouverte mais, voulait qu'ils se pressent tout de même. Elle tapotait sur son écran tactile pour avoir son gps et trouver la direction du port, elle ne tarderait plus à partir en tête, il fallait juste qu'ils se dépêchent de faire leur choix.

- C'est vrai que la plupart d'entre nous ne se connaissent pas, pourquoi ne pas apprendre à se connaître ?

Son regard croisa celui du jeune homme aux cheveux onyx, qu'insinuait-il ? Il semblait mettre prendre une teinte rouge, ce devait être la chaleur. Il n'y avait que cela de possible, elle ne comprenait vraiment rien et, se contenta de détourner son visage pour ne plus l'observer. Remon n'y comprenait vraiment rien, elle était naïve au point d'ignorer les choses aussi basiques mais par contre comprenait tout le reste. Elle commença à s'éloigner de deux pas, suivant la flèche sur son portable avant de se tourner.

- Je suis de l'avis du noiraud, il fait trop chaud et si on reste ici vive les coups de soleil alors, faites comme vous le sentez, je pars en tête ~

La jeune fille commençait alors à marcher, s'éloignant des personnes qu'elle avait précédemment rencontré mais, une voix prononçant son nom l'interrompit. Elle tourna de moitié sa tête sur le côté pour regarder la brunette qui avait sorti tous les prénoms des personnes présentes. Bluffée par cette mémoire, elle déglutit avant de reprendre contenance et d'ajouter un :

- Appelle-moi Re' ~ C'est plus court et facile à ret-
- NON MAIS, CA SUFFIT VOTRE BORDEL

Elle n'avait pas eu le temps de finir sa phrase qu'une voix l'avait interrompu. Il fallait dire que ces quelques mots l'avaient agacé, rebelle comme elle l'était, elle n'allait sûrement pas se laisser marcher dessus. Tournant son visage vers la jeune femme ayant prononcé ses paroles, elle la fixa en fronçant des sourcils.

- Je ne sais pas vraiment qui tu es mais, je dois dire que ton attitude m'agace. On ne se connait pas mais ta façon de réagir face à une simple bande d'amis qui va partir profiter du temps est... un peu trop énervante. Si mademoiselle veut bien nous excuser, nous avons un navire à aborder ~

Avec une petite révérence fausse, elle lui lança son sourire narquois tout en reprenant sa route vers le bateau. Cette fois, elle ne l'arrêterait pas avant d'être hors de la terre-ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Féminin France Age : 20
Date d'inscription : 08/09/2013
Messages : 1156
Puff : Cam's
Double compte : Kurohime Nanashi

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Dim 8 Déc - 23:42

Elle avait remercié Remon en souriant, bien qu'elle lui faisait trop penser à Louise. Puis, un brun, un peu plus grand qu'elle, l'avait intercepté. C-ce gars... C-comment il... Ces poignets... I-il... Comment il pouvait..? Il lui rendit son ciseau en souriant, visiblement content de lui avoir fait subir un tel choc. Elle tint le bout de ferraille en tremblottant, le regard braqué dans le vide. Et merde, et merde, et merde.. Pourquoi ? Comment cette enflure pouvait..? Comment il avait pu déduire ça en quelques secondes..? Enzo devait être le seul... L'unique à savoir... L'exception à la règle... Et cette enflure...

Un geste l'avait sortit de ces pensées plus ou moins sombres. Aoki venait de le claquer... Intérieurement, elle aurait voulu sauter dans ses bras, le remercier dix milles fois. Elle avait arreté de trembler. Elle devait se ressaisir ! Sinon, les autres se douteront de quelque chose... Elle prit la main de son sauveur, lui chuchotant un "merci" audible seulement pour lui, en essayant de contrôler quelques rougeurs qui s'installaient sur son visage. 

« Hey, si on allait tous à Okinawa ? C'est vrai que la plupart d'entre nous ne se connaissent pas, pourquoi pas apprendre à se connaître, alors ? Personnellement, j'ai trop chaud, je ne pourrais pas rester dans cette chaleur... Et je n'aime pas rester sans rien faire, heureusement que j'ai mes yens sur moi, je pourrais tous me prendre sur place, alors tous le monde est Ok pour aller à Okinawa ?»

Oula... Ça sentait mauvais. Qui dit Okinawa, dit plage... Qui dit plage, dit maillots de bain... Qui dit maillots de bain, dit bras nus... Or de question. À par si quelqu'un ne se baignait pas... Mh, au pire, elle n'a rien d'autre à faire.

«- Si je peux dormir, j'y vois pas d'inconvénient.»

Excuse bidon du jour, bonjour. Elle me rendit bien vite compte qu'elle tenait toujours la main de son sauveur.. Alors elle la lacha en bredouillant quelques excuses, le rouge aux joues.

_________________



«Mon coeur saigne, ma voix est sourde, mes envies sont malsaines et je n'attends que ton retour.»

J'écris en #9933cc 0/

Cadeaux ! ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-no-kuro-tenshi.skyrock.com/
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 04/10/2013
Messages : 747
Double compte : Asahi Mitsu

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Lun 9 Déc - 15:19

[PETITE PRÉCISION, AVANT DE LIRE CE POST QUI APPARTIENT A " Ogawa C. Blue " SACHEZ QUE JE LE VOYAIS EN DOUBLE ... J'AI CRU QUE C’ÉTAIT UN BUG DE DOUBLE POST QUAND ON CLIQUE DEUX FOIS SUR 'Envoyer', MAIS NON. DONC CE POST EST AVANT JADE MAIS IL N'Y A PAS D’INTERPELLATION PLUTÔT GRAVE, JE M'EXCUSE DE CE FAIL... M'enfin, de ce bug étrange qui est la cause de ça. DONC CE POST EST DE " Ogawa C. Blue " ET NON LE MIENS ! Merci d'avoir lu ! Koyen ~]
__________________________
Une Blonde m'avait réponds un peu méchant... elle allait partir j'en profite pour lui dire :

-Ben si tes amis pouvaient faire moins de bruit ce serait génial et je pourrais profiter de ma journée avec l'une de mes amies. Maintenant si tu veux bien m'excuser, allons-y Kyoko

Je pris Kyoko par la main et partis dans une boutique du centre commerciale, ce que les gens sont malpolis parfois, ça m'énerve puis Kyoko me parle de me rendre visite à Hokkaido un de ces quatre. Je suis contente de ça mais, pour l'instant je veux me choisir un nouveau maillot pour aller à Okinawa la semaine prochaine avec elle et tous mes amis de Teikoku quand elle remarque Naoko et Sakura accompagnés d'akira et de takuya choisissant aussi leur maillot de bain quand quelqu'un me sauta dessus c'était jiro pour m'avertir qu'il voulait aller à la plage le plus vite possible quand je l'interrompis pour dire on qu'a y aller aujourd'hui. Y'a des bateaux tous les jours et je pourrais profiter d'eux vu que je ne les vois pas souvent et qu'il me manque terriblement. Donc nous allons tous au port juste après avoir acheter les maillots de bain. Je voulais m'amuser et oublier mes tracas et le reste à cotés.

_________________


Il est Mignon mon singe
J'écris en #3333cc /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin France Age : 21
Date d'inscription : 04/10/2013
Messages : 747
Double compte : Asahi Mitsu

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Lun 9 Déc - 15:58

Remerciement pour vous ! <3:
 

Jade n'était pas contre, seulement si elle pouvait dormir... Bah heureusement qu'elle pouvait dormir, avec ce soleil a Okinawa c'est le moment pour profiter de l'ombre et de la chaleur en même temps, en espérant qu'il y a un peu de vent quand même, hm... je pourrais faire quoi la bas... Pour impressionné Remon... On est beaucoup , pourquoi pas un match de volley ? Je tiens a ma main quand même... le volley ça peut faire mal, le surf, je vais tomber doué comme je suis, puis avant tous, je vais faire des provisions pour tous le mondes, j'espère que je ne vais pas y aller seul ! J'espère qu'il y auras Remon avec moi.... Je vais tous essayé, les boissons, les sports, la nage, puis comme nous sommes pas mal de personnes, plusieurs personnes vont proposé...

Bon, il ne reste plus qu'a partir, j'étais un peu dans mes pensées, la seul chose que j'avais oublier de faire, c'était de tourner mon regard... comme un idiot, je suis resté fixé sur Remon... j'ai commencé a rougir, et je m’essuie le front en faisant genre ''Il fait chaud'', j'espère que personne n'a remarqué... Remon avait proposé de partir, quand quelqu'un nous avait comme ''engueuler'' car nous parlions beaucoup trop fort, puis elle repartit... Bon nous avons un bateau a prendre !
« Moi je ferrais mes préparatifs à Okinawa ! J'ai quelques courses a faire. Donc si certaines personnes doivent faire des courses, c'est le moment de profiter aussi, mais je vous prévient, je ne passerais pas une demi heure dans les magasins. Vaut mieux profitez du temps ! ~ »
Oui... j'ai horreur d'attendre dans les magasins, je vais juste acheter un peu de bouffe, un maillot de bain, plutôt Short de bain, et un sac à dos ! Donc ce n'est pas pour passer une demi heure dans un magasin... Sur ce, j'étais près à partir, je ne sais pas pour les autres !

_________________


Il est Mignon mon singe
J'écris en #3333cc /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Belgique Age : 17
Date d'inscription : 01/11/2013
Messages : 1453
Double compte : Kudou Fuyuka & Miyabe Momo

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Lun 9 Déc - 19:13

Oh, c'est mignoon!:
 

- Moi je ferrais mes préparatifs à Okinawa ! J'ai quelques courses a faire. Donc si certaines personnes doivent faire des courses, c'est le moment de profiter aussi, mais je vous prévient, je ne passerais pas une demi heure dans les magasins. Vaut mieux profitez du temps ! ~

Pendant le temps que je ne faisais rien du tout, la blonde m'a déjà répondue, en plus de se disputer avec une fille que je ne connaissais pas.

- Oké, ce sera Re' alors! Ne t'inquiète pas pour cette fille, avec son amie, elle va être encore plus bruyante, je le sais! On y va? - j'ai presque oublié, que je n'ai pas mon maillot de bain. - Ah! Katsura, attends, je viens avec toi! J'ai bien fait de prendre mon argent, finalement.

Les courses, ça ne me ferai pas de mal! À part un maillot, il me faudrait une boisson et peut-être des biscuits, ou un autre truc sucré. J'avais trop envie de sucre ou du chocolat, moi! Ça fait un bail que j'en ai pas mangée!

Je faisais une liste des courses dans ma tête, regardant Aoki, puis Jade et puis Shino'. Les seuls que je connaissais plus ou moins, quoi! En fait non, je ne les connaissais pas vraiment. Surtout Shinobu, avec qui je jouais simplement le match, rien de plus. Et Jade? Elle m'a aidé, je lui suis vraiment reconnaissante, mais je ne sais rien sur elle, à part qu'elle est très gentille. Quant à Aoki, on s'est entrainé ensemble, c'est plus ou moins la même chose que Shino', sauf que nous, ce n'était pas un match devant tout le monde...


Dernière édition par Sakanoe Fumika le Mar 10 Déc - 12:09, édité 2 fois

_________________







Merci à Koyuki-senpai pour le vava ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 135
Puff : Lacie
Double compte : Personne.

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Lun 9 Déc - 19:28

Un jeune garçon aux cheveux blancs lui tendit Diana, elle le remercia. Entre temps, une fille aux cheveux violets était arrivée et avait fait une prise à l’Arc-en-Ciel.

«- Oh merde ! Excuse, monsieur l'Anonymou- NYAN-CAT ?

La jeune fille s’excusa auprès de l’Arc-en-Ciel, avant de prononcer les simples mots suivant.

«- Euh... Bonjour...

Elle se frotter l’arrière du crâne tout en cherchant quelque chose des yeux. C’était la jeune blonde qui était en possession de l’objet tans désiré.

«-Il crève de chaud ici...

Skylar souria légèrement, cette fille n’avait absolument pas tord. La blonde secoua le sachet qu’elle tenait entre les mains, jetant un œil curieux dessus. Elle le lança à la violette.

«- Tiens ~.  Et, je sais pas si vous me connaissez mais moi oui donc, je m'appelle Remon ~

Elle accompagna sa phrase d’un geste de la main, comme pour  faire un petit courant d’air. Un grand garçon aux cheveux bruns c’étais approché d’eux.

«- Hey, la judoka. C'est à toi, ce ciseau, non ?»

Skylar commençait à être perdue, toute ces personnes semblait plus ou moins se connaitre, elle commençait à angoissée, et si elle était de trop ?

«- À quoi tu joues ?
- Montre moi tes poignets.»

Skylar ne comprenait pas très bien, mais si ce qu’elle avait compris était juste, cette fille serai suicidaire ? Elle secoua sa tête, ça ne pouvait pas être ça voyons ! Le brun fini par lui rendre ses ciseaux et ajouta :

«- Kurohime Nanashi, b'jour. J'm'incruste, comme vous pouvez le voir, parce que j'vous trouve intéressants.»

Intéressants ? Ca ne devait pas la concernée, Skylar n’était pas très intéressante, enfin c’est ce qu’elle pense. Par la même occasion, Kurohime ce pris une baffe de la par de .. du Bonhomme de Neige.

«- Non, je n'ai rien de prévu, aujourd'hui.  Vous voulez des glaces ?

Une fille brune venait de parler. Encore une personne que Skylar ne connaissait pas, ce qui la m’était encore plus mal à l’aise qu’elle ne l’était déjà.

«- Koyen ! Aoki ! Fumika ! C’est cool de vous voir ici ! Vous les connaissez ? Ils ont l’air sympa ! »

Encore quelqu’un ! Si ça continuer comme ça Skylar, finirait par prendre peur, elle n’était habituée à voir beaucoup de monde en si peux de temps. Elle posa sa mini glacière à ses pieds, elle commençait à lui faire mal à l’épaule.

«- Je veux pas plomber l'ambiance mais vous savez pas où se trouve le port ? Je cherche à aller à Okinawa et y'a pas trente milles possibilités ~

Un brun enchaîna à la suite :

«- Hey, si on allait tous à Okinawa ? C'est vrai que la plus part d'entre nous ne se connaisse pas, pourquoi pas apprendre a se connaître ?»

Cette idée plaisait à Skylar. Mais pourrait-elle emmener Diana ? Ou devrait-elle appeler Jalen pour qu’il vienne la cherchée ?

«-Personnellement, j'ai trop chaud, je ne pourrais pas rester dans cette chaleur... Et je n'aime pas rester sans rien faire, heureusement que j'ai mes yens sur moi, je pourrais tous me prendre sur place, alors tous le monde est Ok pour aller à Okinawa ? »
«- Si je peux dormir, j'y vois pas d'inconvénient.»

Cela lui revient. Elle ne c’était toujours pas présentée ! Elle se releva brusquement.

«- Je suis Hakiyama Skylar ! Ravie de vous rencontrez ! » elle souria.
«- J'accepte!  Takanashi Shinobu! Tu veux une glace?

Lorsque la brunette parla de glace, cela rappela à la rouge qu’elle en avait elle aussi, dans sa mini glacière. Mais pouvait-elle s’incruster autant ?

«- Bon! Toi, c'est Katsura Koyen, c'est ça? Tu veux que je t'appelle comment? Et toi, c'est Hoshino Remon, pas vrai? Je peux t'appeller par ton prénom, ou tu ne le souhaites pas? Kurohime Nanashi, Kakure Fukushi? Takanashi, Aoki et Jade. C'est ça? J'ai bien retenu? Dites-moi comment vous voulez que je vous appelle! »

Skylar sursauta légèrement. Cette fille était bien vive, peut être même un peu trop à son goût. Trop directe aussi.

«- On y va? »
«- Appelle-moi Re' ~ C'est plus court et facile à ret- »
«- NON MAIS, CA SUFFIT VOTRE BORDEL »

Et encore une personne quelle ne connaissait pas. Et en plus complètement impolie. La rouge aller lui répondre quand Remon la devança.

«- Je ne sais pas vraiment qui tu es mais, je dois dire que ton attitude m'agace. On ne se connait pas mais ta façon de réagir face à une simple bande d'amis qui va partir profiter du temps est... un peu trop énervante. Si mademoiselle veut bien nous excuser, nous avons un navire à aborder ~ »
- Ben si tes amis pouvaient faire moins de bruit ce serait génial et je pourrais profiter de ma journée avec l'une de mes amies. Maintenant si tu veux bien m'excuser, allons-y Kyoko.»

Notre agresseur, s’éloigna avec sa chère camarade. Si elle faisait tout une montagne du bruit qu’il y avait dans le groupe, qu’est ce que sera quand elle ira à une fête ? Encore faudrait-il que la demoiselle accepte ça. Cette pensée fit légèrement rire Skylar.

«- Moi je ferrais mes préparatifs à Okinawa ! J'ai quelques courses a faire. Donc si certaines personnes doivent faire des courses, c'est le moment de profiter aussi, mais je vous prévient, je ne passerais pas une demi heure dans les magasins. Vaut mieux profitez du temps ! ~ »

Skylar attrapa discrètement la manche de..Euh. Du garçon qui avait proposé la sortie. Elle chuchota.

«- Vous avez l’air de tous vous connaitre mais… je peux tout de même venir avec vous ? »

«- Oké, ce sera Re' alors! Ne t'inquiète pas pour cette fille, avec son amie, elle va être encore plus bruyante, je le sais! On y va ?  Ah! Katsura, attends, je viens avec toi! J'ai bien fait de prendre mon argent, finalement. »

...


x.x:
 

_________________

Skylar, elle vous fait une dépression en #a11d3f.

Ex avatar:
 

Merci.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin France Age : 20
Date d'inscription : 06/01/2013
Messages : 413
Nom VF : Mrs. Sparrow
Puff : Lenny

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~ Lun 9 Déc - 20:23

OKINAWA ! Attend. Okinawa égal Plage. Plage égal Mer. Mer égal vent marin. Vent Marin égal… EHIME ! J’arrive, je cours, je vole ! OKINAWA ME VOILA !! ... Faut que je me calme moi, je crois que la chaleur m’as grillé des neurones.

Fumika me tendis une glace dans son emballage. Je lui fis un grand sourire et m’empressa d’ouvrir l’emballage pour manger la glace. Une glace à la vanille en plus ! Les plus rafraîchissantes d’après moi ! Je remerciais Fumika et savourait ma glace.

« Merci Fumika !! »

J’écoutais attentivement les noms que disaient Fumika. Et j’associais chaque nom à un visage. Hoshino Remon, Kurohime Nanashi, Kakure Fukushi, tiens lui je le connaissais. Et il y avait une autre fille Jade je crois bien. Je leur souris à tous, glace à la main.

« Salut ! Je suis Takanashi Shinobu ! Enchanté de vous rencontrez ! »

On va aller à la plage c’est vraiment trop cool !! Mais j’ai pas de maillot et se baigner sans maillot de bain, c’est pas cool du tout. Et j’ai pas pensé à prendre de maillot. Mais je dois pas être la seule à ne pas avoir de bikini, je me tournais alors vers les autres filles et leur demandais.

« Okinawa c’est cool ! La plage tout ça ! Mais est-ce que vous avez un maillot de bain ? Parce que on peut aller en acheter ! Y’a une boutique de maillot pas mal, pas loin d’ici ! »

Je souris et continuais de manger ma glace à la vanille chérie. Entre temps une deux nouvelles filles étaient arrivés, elle avaient l’air fort sympathiques !
J’avais entendu, Fumika proposait à Koyen d’aller acheter un maillot, je m’approchait doucement et lui demandais.

« Je peux venir avec vous Fumika ? »

HRP:
 

_________________


Merci Kaze' pour ces beau vava' ! Et merci Sophie pour cette signa' trop stylée !!
Merci Saka' pour ce kit trop choupi *^*
Merci Handa pour ce vava **
Merci Misaki c'est trop cute **
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~

Revenir en haut Aller en bas

Quand il fait chaud à Tokyo... y'a rien a faire. [Libre] {Fini} ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Que faire à la plage quand il fait chaud? Mater evidemment!
» C'est moi ou il fait chaud ?
» Rester de glace alors qu'il fait si chaud serait un comble — Loki.
» On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» [IRL Camping - Juillet] Parce que le Sud, c'est coul et il y fait chaud.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai e no Chousen - Forum RPG Inazuma Eleven :: Bienvenue au JAPON :: Bienvenue à TOKYO :: Commerces & Loisirs-